image_pdfimage_print

Idéalement situé place Saint-Germain des Prés à Paris , ce haut lieu culturel et historique est réputé pour les nombreuses personnalités qui l’ont fréquenté. De Paul Verlaine, Arthur Rimbaud, Louis Mallarmé, en passant par Louis Aragon, André Gide, Jean Giraudoux, Pablo Picasso, Jacques Prévert, André Sartre ou Ernest Hemingway, vous l’aurez compris, c’est un temple des souvenirs pour les littéraires.

Côté restaurant, la brasserie parisienne, dans ces clichés, est poussé à son paroxysme, titre de maitre-restaurateur en poche et des pâtisseries signées par Pierre Hermé. Sont proposées sur un plateau qui vous est présenté la célèbre Trompinette Boris Vian (religieuse revisitée chocolat/framboise, l’Ispahan (biscuit macaron à la rose, / framboises/litchi) la Tarte Infiniment Vanille ou encore le 2000-feuilles praliné/noisettes.

2000 feuilles de Pierre Hermé et le chocolat Chaud ©DR

Les douceurs accompagnent fort bien l’autre star des lieux, la boisson signature, le chocolat à l’ancienne, réalisé avec un chocolat Grand Cru Équatoriale 55%. « Les morceaux sont plongés dans un mélange liquide chauffé à bonne température avec du lait pour obtenir la meilleure onctuosité et fluidité », explique Frédéric Tabey le directeur d’exploitation.

Le plateau des pâtisseries est présenté en salle ©Sandrine Kauffer-Binz

Coté salé, parmi les plats signatures, on retrouve la blanquette de veau  Boris Vian façon Goffé,  tous les classiques autour des salades, omelette, croque-monsieur, pâté en croute, sandwiches, tartines et planches, et plat du jour.

La « Blanquette de veau Boris Vian façon Gouffé ©DR

La salade Saint-Germain sauce au curry ©Sandrine Kauffer-Binz

Crottins chaud sur pain Poilâne ©Sandrine Kauffer-Binz

Le décor est surréalistes avec ces deux Magots, deux statues chinoises aériennes qui surplombent la salle. Ce sont elles qui ont donné le nom du restaurant, qui était auparavant une boutique d’import/export avec la Chine, fondée en 1873. Incarnant un soldat et un mage, elles veillent sur l’ambiance et témoignent d’une certaine époque glorieuse et « folle »

Ouvert de 7h30 à 1h du matin en continue, lieu de vie culturelle et de restauration, le café deux Magots fête le centenaire de Boris Vian et propose tous les jeudis des soirées jazzy. Pour les cinéphiles, de célèbres scènes ont été tournées sur place, dont Rabbi jacob avec Louis de Funes et « Intouchable  »

Événement Boris Vian photo noir et blanc en étrange ressemblance avec une personnalité politique contemporaine

Par Sandrine Kauffer-Binz

crédit photos ©Sandrine Kauffer-Binz et ©Les Deux Magots

 

Les Deux Magots,

6 Place Saint-Germain-des-Prés,

75006 Paris