Comme chaque année, les équipes du Gault&Millau sillonnent la France pour remettre des trophées. Le lundi 21 octobre 2019 à Megève, le Gault&Millau a distingué la région Auvergne-Rhône-Alpes lors de la 5ème étape de son Tour de France 2019.

Emmanuel Renaut, chef du restaurant Flocons de Sel reçoit le trophée Gault&Milau d’Or.

Une partie des lauréats 2019 du Gault & Millau Auvergne-Rhône-Alpes

Le Gault&Millau Tour

Gault&Millau, dénicheur de talents et initiateur de tendances, continue son Tour de France 2019 et a fait étape en octobre en Haute-Savoie.

Chaque année, il met à l’honneur six régions françaises. L’objectif est de récompenser les chefs les plus méritants et talentueux de leur région, de braquer les projecteurs sur leurs établissements en valorisant leur cuisine (Gault&Millau d’Or, Grands de Demain, Jeunes Talents, Espoirs, Innovation, Pâtissier, POP), le service (Sommelier, Accueil en salle et Jeune Talent service en salle), et le savoir-faire (Tradition d’aujourd’hui et Transmission).

© Flocons de Sel / DR

Palmarès Gault&Millau 2019 Auvergne-Rhône-Alpes, par Marc Esquerré, rédacteur en chef du guide national

Emmanuel Renaut est un chef sportif qui semble toujours dans la compétition et la recherche de perfection, mais qui offre une sécurité dans la performance dans son beau chalet, Flocons de Sel, dominant Megève, face aux cimes.

Il reçoit notre Gault&Millau d’Or, trophée qui récompense une cuisine où la brillante technique parvient toujours à s’effacer devant le plaisir.

Le Gault&Millau d’Or Auvergne-Rhône-Alpes est remis à Emmanuel Renaut – Flocons de Sel
De g. à d. : Ludovic Mercier (Alessi), Philippe Laruelle (Chef de Buyer), Marie Pamart (Communication et PR manager Champagne Thiénot), Marianne Lecerf, Emmanuel Renaut, Jacques Bally et Marc Esquerré

Recevoir cette distinction est un privilège et un honneur pour Emmanuel Renaut, très fier. Elle vient récompenser les années de travail et la régularité dont fait preuve l’équipe du Flocons de Sel au fil des saisons.

Meilleur Ouvrier de France 2004, 5 Toques au Gault&Millau, triplement étoilé au Guide Michelin depuis 2012, Compagnon du Tour de France, Grand Chef « Relais & Châteaux » et membre des « Grandes Tables du Monde », Emmanuel Renaut excelle à mettre la montagne dans l’assiette au Flocons de Sel depuis plus de 20 ans.

Flocons de Sel à Megève 19/20 – 5 toques

Emmanuel Renaut et Jacques Bally, Président Gault&Millau © Flocons de Sel / DR

Une fois n’est pas coutume, nous remettons deux trophées d’Excellence sur cette étape, pour deux chefs lyonnais tout aussi méritants l’un que l’autre. Aux commandes de la Mère Brazier, mythique maison de la rue Royale, Mathieu Viannay propose une brillante cuisine française et lyonnaise de très haut niveau.
La Mère Brazier à Lyon 16.5/20 – 3 toques

Plus excentré, sur le boulevard des Brotteaux, Clovis Khoury (Maison Clovis) a quant à lui forgé sa réputation sur les bases d’une cuisine à la fois moderne et très esthétique.
Maison Clovis à Lyon 15.5/20 – 3 toques

L’un des 2 trophées Techniques d’Excellence est remis à Clovis Khoury – Maison Clovis
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Julie Caput (Responsable partenariats et salons Elle&Vire), Clovis Khoury, Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

Savoyard d’adoption et un peu bordelais, Eric Prowalski navigue volontiers entre océan et montagne. Sa cuisine à la fois très technique et réfléchie est aussi à l’aise sur les produits d’eau douce (écrevisses, brochet, omble-chevalier) que sur les poissons de l’océan. Eric reçoit le trophée Cuisine de la Mer pour son remarquable travail aux commandes des Trésoms, sur les hauteurs d’Annecy.
La Rotonde – Hôtel les Trésoms à Annecy 15/20 – 3 toques

Le trophée Cuisine de la mer remis à Eric Prowalski – La Rotonde – Hôtel les Trésoms
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Clément Bergher (Kaviari), Eric Prowalski et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

Il y a toujours eu d’excellents pâtissiers chez Yoann Conte (Aleksandre Oliver y reçu le trophée Jeune Pâtissier 2018) et Max Martin fait honneur à ces prédécesseurs. Il repart sur les bords du lac avec notre trophée Pâtissier, pour ses desserts qui ont été parmi les meilleurs que nous ayons goûtés en France cette année.
Yoann Conte à Veyrier du Lac 18/20 – 4 toques

Le trophée Pâtissier remis à Max Martin – Restaurant Yoann Conte
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Christophe Guerland (Responsable de secteur chez Valrhona), Max Martin et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

Dans son village au bord de l’Allier, au coeur du Puy de Dôme, Rodolphe Regnauld (l’Auberge du Pont à Pont du Château) se distingue par sa cuisine à la fois contemporaine et graphique, dont les fondations reposent avant tout sur la qualité des produits travaillés. Nous lui remettons le trophée Tradition d’Aujourd’hui.
Auberge du Pont à Pont du Château 14;5/20 – 2 toques

Le trophée Tradition d’Aujourd’hui remis à Rodolphe Regnauld – Auberge du Pont
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Olivier Frey (Chef des ventes région sud-est Bonnet-Thirode), Rodolphe Regnauld et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

Sébastien Bonnet a eu l’idée lumineuse et l’audace de reprendre une table qui nous avait tant régalés au temps de Patrick Giffon. Sébastien était alors son second, nous lui décernons aujourd’hui le trophée Transmission pour avoir su brillamment orchestrer le renouveau de cette adresse, désormais baptisée la Table 2 Giffon, à Grâne.
La Table 2 Giffon à Grane 12/20 – 1 toque

Le trophée Transmission remis à Sébastien Bonnet – La Table 2 Giffon
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Philippe Loubat (Délégué Régional Alpes Allianz), Sébastien Bonnet et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

Nous l’avions découvert aux Déserteurs dans le 11e arrondissement de Paris, le voici désormais sur les hauteurs d’Annecy, dans cette Auberge sur les Bois installée près de la forêt. Avec son épouse Charlotte, qui a quitté l’Astrance, Daniel Baratier propose une cuisine totale, vertueuse et gourmande, qui lui vaut notre trophée Grand de Demain.
L’Auberge sur les Bois à Annecy le Vieux 15/20 – 3 toques 

Le trophée du Grand de Demain est remis à Daniel Baratier – L’Auberge sur les Bois
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Julie Domerc (Responsable partenariats et promotion SYSCO), Daniel Baratier et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

Léo Deleuze-Lombard a beaucoup appris sur les bords du lac, auprès de Yoann Conte. Avec sa compagne Sandra Guergadic, il bouscule l’ordre établi dans la très touristique rue Sainte-Claire avec une cuisine sans complication et fidélisant les producteurs locaux. Léo reçoit le trophée Jeune Talent.
Cozna à Annecy 12.5/20 – 1 toque

Le trophée Jeune Talent remis à Léo Deleuze-Lombard – Cozna.
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Eric Bertrand (Directeur institutionnel de la marque Rougié), Léo Deleuze-Lombard et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

C’est veggie, ça décoiffe, c’est à Lyon, c’est Culina Hortus. Ce qui était à l’origine un concept, lancé par Thomas Bouanich (l’instigateur de Victoire et Thomas, juste en face) et Maxime Rémond, est devenu un succès renversant qui remplit la salle de curieux, de foodies, de bobos en mal de verdure, de sylphides et de gentlemen farmers. C’est ici qu’officie Adrien Zedda, à qui nous décernons le trophée Naturalité.
Culina Hortus à Lyon 12/20 – 1 toque

Le Trophée Naturalité est remis à Adrien Zedda – Culina Hortus
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), David Pasquier (Vergers-St-Eustache), Marion Guépin (Responsable CHR Lyon chez Kalios), Adrien Zedda et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

Et comme cette maison (Culina Hortus) regorge de qualités (la bonne humeur qui y règne en est une), nous avons choisi de distinguer Thomas Bouanich avec notre trophée Jeune Talent Service en salle, pour son dynamisme et sa joie communicatifs.
Culina Hortus à Lyon 12/20 – 1 toque

Le trophée Jeune Talent Service en Salle remis à Thomas Bouanich – Culina Hortus
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Alexandra Desgrées du Lou (Chef de secteur Bridor), Thomas Bouanich et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

A quelques coups de pagaie de chez Yoann Conte, notre Cuisinier de l’Année 2018, Jean Sulpice, peut s’appuyer sur une équipe ultra solide, à l’image de Lionel Schneider, dont la cave navigue avec la même aisance sur les versants suisse, italien et français des Alpes. Notre trophée Sommelier récompense aussi sa passion communicative.
Auberge du Père Bise – Jean Sulpice à Talloires 18.5/20 – 4 toques

Le trophée Sommelier remis à Lionel Schneider – Auberge du Père Bise – Jean Sulpice
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Jean Sulpice, Valentin Fontenit (Chapoutier), Jade Mecheri (Responsable Commerciale France Eurocave), Lionel Schneider et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)

Stéphane Buron, aux commandes du Chabichou, a perpétué la grande tradition d’accueil de Michel Rochedy et de son épouse. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que le directeur de salle du Chabichou, Rony-Fred Gildard, regagne Courchevel avec notre prix de l’Accueil.

Le Chabichou à Courchevel 18/20 – 4 toques

Le trophée Accueil remis à Rony-Fred Gildard – Le Chabichou
De g. à d. : Marianne Lecerf (Coordinatrice Internationale Gault&Millau), Stéphane Buron (Chef Chabichou), Jean Launay (Chef de marché Danone), Rony-Fred Gildard et Marc Esquerré (Rédacteur en chef du Guide Gault&Millau)