image_pdfimage_print

Mardi 22 septembre 2015, Laurent Lemal, 35 ans, La Coopérative* à Belesta (66) a été consacré Bocuse d’or France 2015 à la Maison de la Mutualité à Paris

Sur la seconde marche du podium on retrouve François Moureaux, 44 ans Azimut* à Courchevel, (73) qui décroche le bocuse d’argent et le bocuse de bronze france est remis à Mathieu Otto 29 ans Auberge Saint Walfrid* à Sarreguemines (57). Le prix du meilleur commis est attribué à Victor VOISIN, et Régis Marcon a annoncé deux mentions : Audrey Jacquier pour l’assiette de poisson et François Moureaux pour le plat viande.

Remportant le Bocuse d’Or France, Laurent Lemal vient de se qualifier pour la prochaine étape: Bocuse d’Or Europe, à Budapest en Hongrie, dans le cadre du Sirha Budapest, les 10 et 11 mai 2015. Si ll parvient à se placer dans les 11 premières nations, il pourra participer au Bocuse d’Or Monde, à Lyon, les 24 et 25 janvier 2017.

Il remporte un chèque de 15 000 euros, le trophée Bocuse d’Or France et le vase de sèvre, Le Prix du président de la République.

 

Laurent Lemal a fait ses classes au Flavio*, à La Bastide de Capelongue* et à L’Abbaye de la Celle* où il obtient sa première étoile au Guide Michelin. Adepte d’une cuisine «acide et animée» qui brise les codes traditionnels et féru de compétitions, le jeune chef s’est illustré en remportant «Les lauriers d’Or Européens», «Les Talents Gourmands Sud Méditérannée» et en accédant à la finale des MOF 2015. Pour remporter cette victoire, il a été secondé par son commis : Léa Fageol.

 

Son Maquereau de Laurent Lemal © Photos Le Fotographe

Son Maquereau cuisiné à la moutarde présenté en partie sous la forme d’un aspic rayé vert et blanc garni d’une mousseline de maquereau, d’une rillette de maquereau à la moutarde, un filet de maquereau accompagné d’une aigrelette, légumes pickles, biscuit persil, tuile d’encre de seiche et d’un cromesquis a séduit le jury dégustation

Son plat de viande: Pigeon restructuré / La cuisse en cromesquis de sauge / Timbale de cèpes / Chou rouge en salmis était de belle facture avec les pigeons moulés en forme de goutte avec farce fine, truffe et foie gras, les cuisses en cromesquis de moelle, les cèpes et foie en timbale de spaghetti, la peau croustillante. Une sphère craquante de polenta au foin, un dôme chou rouge cassis, poire et abats accompagneront le plat.

la 15ème édition France affiche des nouveautés. Une sélection en public à la mutualité, un grand oral de 10 minutes, un temps plus long pour s’entrainer, une assiette de poisson (avec du maquereau) sont les éléments significatifs avec lesquels les candidats ont du composer.

Mais surtout, grâce à l’organisation et au soutien de la Team France, Le Bocuse d’Or France 2015 se veut plus accessible à tous les chefs français : moins de frais engagés par les candidats, plus de créativité, et davantage de temps
de préparation pour l’avenir », précise Régis Marcon, remercié par Marie-Odile Frondeur pour avoir donné un nouvel élan au concours.

UN TEMPS D’ENTRAÎNEMENT PLUS LONG
A la demande de nombreux chefs français, des candidats, coachs et membres du jury, la sélection française est avancée de six mois pour permettre au candidat tricolore de se préparer plus sereinement aux différentes étapes de la compétition. Le candidat français disposera désormais de huit mois pour composer sa recette pour le Bocuse d’Or Europe, et le cas échéant, de dix-huit mois au total pour se préparer à la grande finale mondiale.

UN CONCOURS PLUS ACCESSIBLE

Le Bocuse d’Or France 2015 rend le concours accessible à tous les chefs français :
• Le plateau de l’épreuve « Viande » est désormais fourni par l’organisation afin de limiter les frais des candidats
• Les produits choisis sont simples et peu onéreux Et comme en 2014, le candidat français bénéficiera du soutien technique, logistique, moral et financier de la Team France tout au long de sa préparation au concours.L’ÉPREUVE VIANDE
La recette « Viande » à base de pigeon sera servie chaude sur un plateau. Le pigeon devra être présenté entier ou reconstitué et farci. L’esprit originel du concours est conservé, avec un dressage sur plat et trois garnitures libres.

 

POISSON : ENTRÉE LIBRE SUR ASSIETTE
La deuxième épreuve sera organisée pour la première fois autour d’une « Entrée libre sur assiette» à base de poisson présentant un produit simple et peu onéreux, le maquereau, servi froid ou chaud.L’ENTRETIEN INDIVIDUEL
Pour la première fois, un entretien individuel, mené par des membres du Comité National d’Organisation comptera pour 10 % de la note finale. Chaque candidat exprimera librement ses atouts et montrera toute sa motivation pour porter l’étendard tricolore au concours.