image_pdfimage_print

Dans la nuit du dimanche 19 juillet 2020 à lundi Jean-Michel Turin, propriétaire du Château de Vauchoux en Haute-Saône s’est éteint. Maitre Cuisinier de France et détenteur d’une étoile Michelin depuis 40 ans (décrochée en 1980), à 74 ans, il était encore en pleine forme, sillonnant les routes de France, le discours et regard pétillants de projets.

« Le château est en deuil. Jean-Michel s’est endormi dimanche soir après s’être assuré que ses convives avaient pris du plaisir à sa table », s’exprime sa famille sur les réseaux sociaux. « Le chef avait le sens du devoir. Il ne s’est pas réveillé pour partir vers les étoiles. Il veillait sur la sienne depuis quarante ans. Avec deux immenses passions : le travail et la cuisine. Merci à tous pour vos messages d’amitiés.
L’heure et le jour des cérémonies seront communiqués ultérieurement », mentionnent Franceline, Caroline et Matthieu Turin.

Les obsèques auront lieu lundi 27 juillet 2020 à partir de 10h30, en l’église Saint-Georges, 8 Rue du Presbytère à Vesoul (70)
Merci aux professionnels de lui rendre hommage en veste de cuisine

« C’est avec une immense tristesse que j’ai appris le décès de notre ami Jean-Michel Turin », confie Christian Têtedoie président des Maitres Cuisiniers de France« . « Il était pour moi l’exemple même de ce que doit être un Maître Cuisinier de France. Toujours passionné, empreint de bienveillance et de conseil auprès des jeunes. Toujours avec un projet sur le feu. Il m’a rendu visite la semaine passée et je mesure encore plus aujourd’hui la qualité de nos échanges. Il va me manquer et je suis sûr qu’il manquera aussi à tous ceux qui ont eu l’occasion de le rencontrer. Engagé, discret, drôle, courageux, visionnaire, il était un de ces hommes que l’on aime croiser et nous ne l’oublierons pas.Gardons la joie dans les cœurs, il n’aurait pas aimé que nous soyons tristes, il aimait tellement la vie »

 

 

www.chateaudevauchoux.fr

photo archives de l’Est républicain

Franceline et Jean-Michel Turin ont créé le château de Vauchoux en 1974

 

Jean-Michel Turin dans sa cuisine ©A. Marchi