La Brasserie Thaï, située sur la Butte Montmartre à Paris (18ᵉ), c’est l’occasion de découvrir ou redécouvrir les vertus d’une cuisine équilibrée et savoureuse faite minute. Fins mélanges entre épices, parfums et textures, la cuisine thaïlandaise offre une immense variété de plats composés, soupes et salades pour faire le plein de vitamines, antioxydants et fibres.

 


La Brasserie Thaï à Montmartre, une cuisine bien-être qui séduit
A La Brasserie Thaï, on se laisse emporter vers de nouvelles saveurs de façon simple et équilibrée.
La cuisine thaïlandaise regorge de parfums, d’épices et d’ingrédients antioxydants, les fruits et légumes rendent les plats thaïlandais particulièrement riches en fibres. Ici, tout est ultra-frais : chaque plat est exclusivement fait à la demande ce qui explique autant de diversité quant au choix des parfums et ingrédients. La cuisson minute des légumes permettent de conserver tous les bénéfices de ces derniers.

Dans la quête d’une alimentation saine et équilibrée, on démarre par de délicieux rouleaux de printemps pour 3 euros : poulet, crevettes, poisson ou tofu, c’est selon ses envies ou bien par une soupe ou bouillon du jour (4,5 euros), à base de bouillon de poulet.

La soupe TOM YAM, soupe thaïlandaise par excellence est un mélange rafraichissant citronnelle, galanga et gingembre assorti de champignons et crevettes ou bien poulet ou poisson.
La soupe TOM KHA KAI très populaire en Thaïlande est une soupe au poulet et lait de coco, galanga et gingembre.
Ces deux soupes (9,5 euros) sont pauvres en calories et regorgent de vitamines A et C, de calcium, de magnésium et de fibres. Elles sont accompagnées d’un bol de riz.


Soupe TOM YAM - Photo DR

Soupe TOM YAM – Photo DR
Si le riz et la noix de coco sont des ingrédients récurrents dans la cuisine thaïlandaise, le premier est très riche en vitamines et minéraux. Accompagné de légumes, le riz compose un plat parfaitement équilibré et diététique. Le LAB par exemple, est un plat traditionnel d’Issan au nord est de la Thaïlande. Il s’agit de viande émincée puis ébouillantée (poulet, porc ou boeuf) mélangée aux herbes ciboulette thaï, coriandre, menthe et échalotes. Ce plat est accompagné de riz pour 13 euros.

La salade SOM TAM est une salade très populaire du nord-est de la Thaïlande est faite à base de papaye râpée cuisinée longuement pour obtenir une saveur aigre douce très appréciée des thaïlandais (9 euros). A La Brasserie Thaï, on retrouve évidemment la salade YAM NEUA au boeuf et à la citronnelle ainsi que la salade YAM KAI au poulet à la citronnelle pour 9,5 euros chacune.
Coté desserts, La Brasserie Thaï met en avant des fruits frais aux saveurs exotiques dans une salade de fruits frais (3,5 euros) ou bien le célèbre Ice Roll à base de fruits frais (fraise, framboise, kiwi, mangue, ananas, oreo…) pour 6 euros.

Et pour les végétariens et les sans gluten ?

En cuisine thaïlandaise, les plats végétariens sont souvent plus savoureux que les plats traditionnels ce qui s’explique tout simplement par l’utilisation d’une grande variété d’herbes aromatiques et d’épices. A l’aide de ces derniers, on peut tout simplement relever les plats, ré-hausser les saveurs apportant de délicieuses odeurs. Et pour les sans gluten, la cuisine thaïlandaise est un vrai régal puisque la plupart des plats sont faits à base de pâte de riz.

LES 5 SECRETS DE LA GASTRONOMIE THAILANDAISE :
1- Des fruits et des légumes pour faire le plein de vitamines, antioxydants et fibres
2- Une cuisine riche en épices et condiments : antioxydants, vitamine K, vitamine C
3- Une cuisine parfaitement équilibrée : la plupart des plats contiennent une source de féculents (riz ou nouilles de riz), des légumes et une source de protéines
4- Une cuisine légère et rassasiante : les soupes et bouillons sont rassasiants et faibles en calories. Ils contribuent à une bonne hydratation, en apportant vitamines et minéraux
5- Les fruits exotiques, sources de nombreux bienfaits

La Brasserie Thaï
5, rue Poulbot
75018 Paris
www.brasseriethai.fr