image_pdfimage_print

Parmi les jeunes talents distingués par le palmaires 2018 du guide Gault Millau présenté aujourd’hui par Côme de Chérisey, Laurie Aimonetti, aux commandes de la cuisine du restaurant « Passion’elle » à Nice (06). En exclusivité l’interview que cette jeune restauratrice de 28 ans, par ailleurs Maitre Restaurateur depuis juillet 2017, a eu la gentillesse d’accorder aux Nouvelles Gastronomiques de la Côte d’Azur alors qu’elle était en chemin pour la cérémonie du palmarès.

 

N.G.C.A.: Laurie Aimonetti, quel est votre parcours?

L.A.: J’ai fait mes études jusqu’au BAC à Guebwiller, en Alsace, puis un BTS restauration à Grenoble et à l’école hôtelière et de tourisme Paul Augier à Nice. J’ai travaillé au Relais Château Saint Martin de Vence avec Yannick Franques, à la Bastide Saint Antoine de Jacques Chibois à Grasse, au Jules Verne d’Alain Ducasse à Paris.

N.G.C.A.: Comment êtes-vous venue à prendre les rênes du restaurant Passion’elle à Nice?

L.A.: J’y travaillais depuis déjà 3 ans et j’avais développé des liens d’amitié avec Luc Salsedo. C’est naturellement que j’ai repris l’établissement avec Romain Aimonetti il y a deux ans presque jour pour jour le 15 octobre 2015.

N.G.C.A.: Quel est votre parti-pris culinaire?

L.A.: J’aime cuisiner tout aussi bien les viandes et les poissons. Une constante à ma carte: le risotto, qui varie au fil des saisons.

N.G.C.A.: Que ressent-on quand on est distinguée comme jeune talent par un guide aussi prestigieux que le Gault Millau?

L.A.: La surprise d’abord. Je ne m’y attendais pas. Puis, une grande fierté et le plaisir de rencontrer d’autres professionnels et d’échanger autour de ma passion.

N.G.C.A.: Laurie Aimonetti, merci.

 

Passion’elle
14 rue Maccarani
06000 Nice
04 93 82 24 12
http://restaurant-passionelle.fr
contact@restaurant-passionelle.fr