Domani, le 5ème restaurant d’Harold Sacreste à Paris

« Domani » est le 5ème restaurant ouvert dans la capitale par Harold Sacreste. Après avoir lancé « Harold » (17ème) et « Eugène » (8ème), deux brasseries aux saveurs du moment et aux crus hexagonaux, il se jette à corps perdu dans la Méditerranée en 2005 : c’est la naissance de « La Vinoteca » (8ème), puis de « Di Vino » (16ème) et aujourd’hui de « Domani ».

 


Domani, le 5ème restaurant d'Harold Sacreste à Paris
Parisien de naissance et italophile depuis toujours, Harold Sacreste met un point d’honneur à n’utiliser dans ses restaurants que l’excellence des produits et des vins italiens. Sa « Botte » secrète ? De bons produits frais, une cuisine sincère, une équipe compétente et toujours souriante, une ambiance à la fois chic et gentiment décontractée qui fonctionne toujours, pour les déjeuners d’affaires, les duos amoureux ou les rendez-vous entre amis.


"Domani" propose un service en continu de 12h00 à 02h00.

« Domani » propose un service en continu de 12h00 à 02h00.
Dans un décor design et contemporain, la carte généreuse propose des créations raffinées et des recettes parmi les plus typiques.

Les 50 plats de la carte en V.O. de “Domani” sont réalisés avec une belle palette de produits frais importés directement de la Botte : riz venere et arborio, pecorino et huile de truffe d’Alba viennent tout droit de la crémeuse mozarella burratina de Giambattista en Calabre, les tomates noires sont de Sicile, le Parmigianno Reggiano de Parme, le taleggio de Lombardie, le procciuto de 16 mois de la célèbre cité de San Daniele… Du Nord au Sud, des antipasti aux dolci, toute l’âme de l’Italie est déclinée dans l’assiette. Les produits frais et de terroir français répondent à l’appel aussi : Bœuf (filet Château), veau de lait, cèpes, girolles et pleurotes (Maison Masse), ou encore Saint Jacques en coquille…


Domani, le 5ème restaurant d'Harold Sacreste à Paris
En cuisine, le traitement de ces beaux produits est des plus dignes : “vitello” et autres saumons et bœufs destinés aux carpaccios sont tranchés frais le matin même.
Les pâtes “grand format”, destinées à être farcies ou rôties, comme les raviolis,
sont fabriquées sur place à l’aube, pour une fraîcheur inégalable. Le ragoût
de veau des “Lasagnes” aura mijoté 7 heures, presqu’autant que le sublime « Osso Bucco », tandis que le « Risotto » est cuisiné dans les règles de l’art, à la seconde près et arrosé de bouillon maison.


Domani, le 5ème restaurant d'Harold Sacreste à Paris
Les recettes patrimoniales pur jus sont respectées : les “Pizze” sont cuites au feu
de bois, la sauce au thon est généreuse et recouvre totalement le carpaccio de veau servi frais et bordé de câpres et les « Linguines » sont iodées de palourdes uniquement et d’une simple tombée d’herbes fraîches. Quant à la traditionnelle escalope milanaise, elle est panée de chapelure de pain et seul le veau de lait a droit de cité.


Domani, le 5ème restaurant d'Harold Sacreste à Paris
Au rayon douceurs, on s’attarde sur le “Tiramisù” aux copeaux de chocolat ultra-léger avec son mascarpone monté en mousse, ou on craque
pour une “Pana cotta” aguichante, à la poire et au chocolat. Sorbets et gelatti sont bio et artisanaux (« Maison Terre Adélice »).


Domani, le 5ème restaurant d'Harold Sacreste à Paris
Chinés avec passion, les vins de “Domani” sont de véritables trésors. Plus de 50 dégustations et des mois de travail ont été nécessaires pour composer une carte équilibrée et éclectique. Harold Sacreste et ses directeurs Patrick Moine et Xavier Douhaire partent régulièrement en voyage à la rencontre des producteurs pour découvrir les vignobles et leurs terroirs, les cépages, les récoltes, les méthodes de vinification. De tous ces périples, ils rapportent des petits nectars comme le Primitivo de Schola Sarmenti des Pouilles, des grands vins tels que le Barbaresco Roagna du Piémont, d’étonnantes cuvées (les vins “natures” de Massavecchia en Toscane) et de véritables coups de cœur comme le Barbera et Nebbiolo de Roccheviberti, en exclusivité chez Domani et quasi-introuvable ailleurs. Mention spéciale pour le « vin orange » de Sicile et sa vinification en amphores semi-enterrées, un procédé millénaire qui transforme le raisin en nectar unique et lui donne cette couleur si particulière.

Au total, 18 régions viticoles et près de 90 crus, décrits avec passion sur la carte. Les impatients préféreront se fier aux conseils éclairés de l’équipe pour affiner leur choix et accorder leurs plats au contenu de leur verre.

DOMANI
RESTAURANT / TERRASSE / BAR / CAVISTE
8 avenue Franklin Roosevelt
75008 Paris
01 56 59 62 59
Ouverture 7j/7,
Service en continu de 12h00 à 02h00