Jacques Cattin, Sandrine Kauffer-Binz, Frédéric Bierry et Nathalie Kaltenbach ©good'Alsace

Sandrine Kauffer-Binz reçoit la médaille de bronze du tourisme !

C’est au château du Hohlandsbourg bâti au 13ème siècle que l’une des cérémonies des remises des médailles du tourisme s’est déroulée le 4 mai 2022, réunissant 13 récipiendaires sur 4 promotions (2019 à 2021). Frédéric Bierry, président de la CEA et Nathalie KALTENBACH, présidente de l’ADT ont procédé à la cérémonie, en présence du député Jacques Cattin, Emilie HELDERLE, Marie-Jo SIMON, Catherine MILLION-HUNCKLER et Lara Million. Marc Levy a énoncé le parcours et l’engagement de chacun des mis à l’honneur.

Je partage avec vous une soirée pleine d’émotion. Je suis fière et honorée d’avoir reçu la Médaille de bronze du Tourisme, épinglée par Frédéric Bierry. Je remercie l’ADT d’avoir porté ma candidature et pour tout le travail que les équipes déploie pour valoriser l’attractivité de la région via la gastronomie. Je remercie chacun pour sa présence et pour ses mots de félicitations, encourageant, gratifiant et motivant pour continuer à progresser avec la même énergie mise au service d’une profession, qui, en ces temps, en a plus que besoin, explique Sandrine Kauffer-Binz.

Tous les récipiendaires de la médaille du tourisme au château du Holhandsbourg ©Good’Alsace

Ecoutez Frédéric Bierry

 

Sandrine Kauffer-Binz fondatrice et directrice du journal Les Nouvelles Gastronomiques, a reçu la médaille de bronze du Tourisme, décernée par le ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères et le ministère de l’Économie, des finances et de la relance ! Elle fait partie de la promotion 14 juillet 2021. Alors qu’elle fête les 12 ans de son média cette même année, elle reçoit une belle reconnaissance « une médaille de la République » sur proposition de l’ADT (Alsace Destination Tourisme). Cette médaille fait écho au prix du rayonnement de la gastronomie alsacienne qu’elle a reçu en 2014, de la région Alsace lors du Congrès des Grandes Tables du Monde à Strasbourg.

Suivie par une communauté de 90 000 personnes au quotidien, elle est nommée, en 2018, parmi les 500 personnalités les plus influentes dans l’univers de la gastronomie en France.

Olivier Nasti médaillé d’argent et Sandrine Kauffer-Binz ©Good’Alsace

Des métiers qui assurent la pérennité des traditions culinaires, la transmission de savoir et la sauvegarde d’une identité territoriale. Comment ? En partageant leurs actualités et en partant à la rencontre sur le terrain de leur artisanat ainsi que de leurs savoir-faire !

Qui est récompensé ?

Créée par le décret du 21 septembre 1989, la médaille du tourisme est destinée à « récompenser les personnes, qui par leur contribution bénévole ou leur valeur professionnelle, ainsi que par la durée et la qualité des services rendus, ont efficacement contribué au développement du tourisme », en France ou à l’étranger.

Pour obtenir la première distinction, il faut être âgé de trente ans au moins, jouir de ses droits civils et justifier d’un minimum de 12 ans de services rendus à la cause du tourisme ! Cette année, le journal célébrait ses douze années d’existence, il s’agit donc d’une belle récompense.

Philippe Lebran, Auberge du Zoo à Mulhouse ©Good’Alsace (relire l’article) 

Lauréats alsaciens de la médaille du tourisme :

À l’heure où le tourisme en France commence à retrouver son dynamisme, c’est tout au long de cette année compliquée que certains acteurs ont continué à le faire vivre dans l’esprit de tous ! Pour cela, le jour de la fête nationale le 14 juillet, ils ont été récompensés par l’Etat français par une distinction qui existe depuis 1989 pour la reconnaissance de leur engagement dans le développement touristique du territoire et de leur travail de qualité.

Frédéric Bierry président de la CEA ©Good’Alsace
Olivier Nasti reçoit la médaille d’argent ©Good’Alsace

3 médailles d’argent ont été décernées : 

  • Olivier Nasti, chef doublement étoilé au Chambard à Kaysersberg Vignoble
  • Bettina Strejc, propriétaire de la Ferme-Auberge Chalet Pierre à Sainte Marie aux Mines
  • Raymonde Wolff, restauratrice à Niedermorschwihr au Caveau Des Chevaliers De Malte
Raymonde Wolff, restauratrice à Niedermorschwihr au Caveau Des Chevaliers De Malte ©Good’Alsace
et 13 médailles de bronze :
­
  • Sylvie Burkart, officiant à l’Historial franco-allemand du Hartmannswillerkopf
  • ­Caroline Claude-Bronner, guide conférencière à Wasserbourg
  • ­Marc Glotz, historien de l’Alsace à Flaxlanden
  • Gérard Heinrich, président de l’association locale du Club Vosgien de la Vallée de Munster
  • Sandrine Kauffer, fondatrice et éditrice du média les Nouvelles Gastronomiques et du Restaurant Julien BINZ étoilé Michelin, à Ammerschwihr
  • Philippe Lebran, restaurateur à l’Auberge Du Zoo au cœur du Parc zoologique et botanique de Mulhouse
  • Jenny Litzelmann, directrice de la Maison Albert Schweitzer à Gunsbach,
  • ­Catherine Schmitt, viticultrice et vice-Présidente du Synvira
  • ­Laurent Trescarte, directeur du Golf de La Wantzenau
  • Clémence Wagner, responsable communication au Synvira Alsace
Remise de la médaille des mains de Frédéric Bierry ©Good’Alsace

Reconnue par ses pairs, journaliste intégrée

Participer au rayonnement de la région est son maître-mot. Après son intronisation dans la Confrérie Saint-Etienne en 2012, Sandrine Kauffer-Binz recevait en 2014, le prix du Rayonnement de la Gastronomie Alsacienne à travers le monde remis par Jean-François Piège, Nicolas Stamm et la région Alsace. En réelle ambassadrice de la gastronomie, elle se donne pour mission de contribuer à son attractivité touristique et à la valorisation de son patrimoine et de ses traditions.

Remise du prix du du Rayonnement de la Gastronomie Alsacienne à travers le monde ©Lukam

En 2015, elle est élue Alsacienne de la semaine par les lecteurs du journal l’Alsace, et un an plus tard, elle était intronisée dans la Commanderie des Cordons Bleus (Honoris Causa). En 2016, elle recevait la médaille d’honneur de la Fraternelle des Cuisiniers d’Alsace, pour rejoindre la même année Les Disciples Escoffier Paris. 

Pour cette occasion, elle était d’ailleurs parrainée par Guillaume Gomez, ancien chef de l’Elysée devenu en 2021 le représentant personnel du Président Emmanuel Macron pour le rayonnement de la gastronomie française à l’international.

Sandrine Kauffer a été intronisée chez les Disciples Escoffier Paris, parrainée par Guillaume Gomez

En 2017, elle est intronisée dans la Chaîne des Rotisseurs puis, intronisée dans la Confrérie des Amis d’Ammerschwihr et du Kaefferkopf !

En 2018, elle créait le magazine Good’Alsace, un support de transmission, un relai de diffusion et une archive de l’histoire de la profession. L’essence de ce projet ? L’Alsace gourmande est porteuse de sens, de recettes et de valeurs à partager.

La même année, pour saluer son développement, Sandrine Kauffer-Binz était nommée parmi les 500 personnalités les plus influentes dans l’univers de la gastronomie en France.

Voir la vidéo des 12 ans du journal !

Les 10 ans des Nouvelles Gastronomiques ©Aline Gerard