Du 11 au 13 septembre 2021, Omnivore ouvrait pour la première fois au grand public dans le Parc Floral de Paris. Pour le retour de ce food festival, de nombreux chefs, producteurs et acteurs du métier ont fait le déplacement. L’occasion de rendre hommage et valoriser des chef.fe.s qui portent des convictions, ancrées dans leurs territoires, le tout avec des valeurs communes. À l’honneur Nadia Sammut, Michel Bras, Florent Pietravalle, Justine Prot, Vivien Durand, Mélanie L’Heritier et Arnaud Mathez…

Prix créateur – Nadia Sammut (Auberge de la Fenière, Cadenet)

Sur la route de Lourmarin, Nadia Sammut a transformé l’Auberge de la Fenière en un écolieu d’alimentation sublimant les plats sans gras, sans sucre, sans gluten.  Son actualité ? Kom&Sal, meunerie durable et équitable, son projet de fondation basé sur l’agriculture, l’alimentation et la santé, ses actes concrets pour relancer des filières (pois chiches, amande) et créer des partenariats avec des modèles économiques basés sur la réinsertion.

« Merci à toute l’équipe d’Omnivore, Romain Raimbault et toute la team, pour ce prix qui récompense un travail sans relâche, passionnant, pour construire un monde au goût meilleur, vertueux, sensible, sensé et inclusif…
Un jour on m’a dit que mon projet n’était qu’une utopie, je n’ai rien lâché et je ne lâcherai rien! Je vis libre, et engagée à ma mesure, je revendique le droit au bonheur et fais mon possible pour le partager. »   Nadia Sammut

Florent Pietravalle, Révélation de l’année à Omnivore Paris 2021

Prix de la révélation – Florent Piétravalle (La Mirande, Avignon)

Prix remis avec Transgourmet. C’est le prix de l’avenir et de la jeunesse, la marque de l’attachement d’Omnivore à ce qui est, qui arrive, qui percute.

Formé chez Pierre Gagnaire, Florent Pietravalle, le chef du restaurant La Mirande à Avignon, 1* Michelin, remporte le Prix de la Révélation de l’année sur le festival Omnivore 2021. Son « dîner à la cohérence extrême », avec notamment un yaourt de raifort, garum de bœuf, caviar, saupoudré d’un katsuobushi de bœuf a bluffé le jury.

yaourt de raifort, garum de bœuf, caviar, saupoudré d’un katsuobushi de bœuf

Pierre Gagnaire Michel Bras ©Romain Guittet

Prix d’honneur – Michel Bras (Restaurant Bras le Suquet, Laguiole)

Indépendant d’esprit et conducteur d’une histoire de famille. Michel Bras, 75 ans cette année, a remis le tablier pour semer à Paris dans sa Halle aux Grains. Ce prix d’honneur signe de respect et pour preuve, Pierre Gagnaire montait sur scène pour lui remettre ce prix. Ensemble, avec Alain Passard, Jacques Chibois, Olivier Roellinger, Michel Troisgros, Marc Veyrat et le regretté Jean-Michel Lorain, ils installent des valeurs : refonder la cuisine, par une ouverture aux « autres cultures » en essayant de comprendre tous les métiers gravitant autour de celle-ci.

Romain Raimnbault et Justine Prot ©Romain Guittet

Prix de l’accueil – Justine Prot (Restaurant Passerini, Paris)

Elle est très vite devenue l’indispensable patronne de la production,  le bras droit de Luc Dubanchet, fondateur du festival. Quand elle a voulu partir, ça ne pouvait pas être pour autre chose que de créer Passerini.

Prix pâtissier – Mélanie L’Heritier et Arnaud Mathez (Le Jardin Sucré, Paris)

Prix remis avec Valrhona, pourquoi les récompenser ? La jeunesse et la simplicité. Ces trentenaires enthousiastes font les gâteaux qu’ils ont envie de manger, avec des produits, bien sourcés, des chocolats pur origine, le yuzu japonais, la pistache de Sicile avec juste assez de sucre et la promesse tenue d’en respecter les goûts de ce qu’ils mettent en avant.

Vivien Durand et Romain Raimbault ©Romain Guittet

Lovenivore – Vivien Durand (Le Prince noir, Lormont)

En 2018 il recevait le prix de la Révélation en 2018, pour cette édition Vivien Durand reçoit le prix LOVENIVORE. Tenir la salle à manger ce week-end en mode Prince Noir avec toute sa brigade, alimenter le corner food en réjouissances à base d’abats sous son béret basque de Gaùta, nourrir la réflexion sur la scène Talks avec tout ce qu’il a développé au cours du confinement, et animer aux côtés de Yannick Tranchant un fucking dinner…

omnivore.com

Crédit photos : ©Romain Guittet

RELIRE

Les nouveautés du festival OMNIVORE 2021 avec Romain Raimbault (vidéo)

Mory Sacko inaugure la Grande Scène OMNIVORE 2021 (vidéo)

Thierry Marx inaugure la Scène Talk OMNIVORE 2021 (vidéo)