Rendez-vous sur le site ICI pour découvrir le palmarès complet avec les nouveaux étoilés, les prix salle, sommellerie, et pâtisserie !

2* Michelin
Cédric Decker : La Merise à Laubach

1* Michelin
Romain Brillat, Le Crocodile à Strasbourg
Ludovic Kientz au Gourmet à Drusenheim
Gilles Leininger au Jardin Secret à La Wantzenau
Guillaume Scheer, Les plaisirs Gourmands à Schiltigheim

L’étoile Verte
Sébastien Buecher l’Auberge du Frankenbourg à La Vancelle
Thierry Schwartz à Obernai
Alexis Albrecht au Vieux Couvent à Rhinau

1 BIB Gourmand
Antoine Kuster le bistrot d’Antoine à Strasbourg
*********


Christelle et Cedric Deckert à La Merise décrochent 2 étoiles au guide Michelin

Christelle et Cedric Deckert à La Merise décrochent 2 étoiles au guide Michelin

C’est un beau millésime pour l’Alsace !

Une cérémonie marquée par la belle émotion d’ Alexandre Mazzia AM à Marseille qui décroche la 3ème étoile et une « pluie d’étoiles » sur la région qui nous rend fiers et heureux pour les promus.
Nous partageons leur joie et sommes impatients de trinquer avec eux au moment de la ré-ouverture des restaurants

FÉLICITATIONS À
Christelle et Cedric Deckert à La Merise qui décrochent 2 étoiles au guide Michelin. Cédric était invité à la Tour Eiffel avec Hélène Darroze pour chercher sa veste et le prix ! Il n’a pas manqué d’adresser ses remerciements à Jean-Georges Klein chez qui il a beaucoup appris.

4 chefs sont récompensés d’une étoile Michelin, c’est formidable pour eux, dans cette période de crise, quel bonheur de les voir si heureux.

Charlotte Gâté et Guillaume Scheer au Plaisirs Gourmands à Schiltigheim c’est la seconde fois que le chef décroche un macaron Michelin, souvenez-vous quand il était le chef du 1741 à Strasbourg sous l’ère (Olivier Nasti-Cédric Moulot)

Ludovic Kientz Au Gourmet à Drusenheim (un ancien du crocodile) c’est la seconde fois aussi qu’il décroche l’étoile Michelin puisqu’en 2016, il la décrochait au Crocodile.

Une nouvelle étoile brille sur le fronton du Crocodile à Strasbourg, grâce à Romain Brillat, Cédric Moulot et la famille Burrus, et c’est toute une région qui s’émeut que l’institution se redore d’une telle distinction à quelques jours du souvenir de la disparition d’Emile Jung. (27 janvier 2020).
Une grande pensée pour Monique Jung en ce jour particulier.

Gilles Leininger au Jardin Secret à la Wantzenau, grand compétiteur s’il en est, décroche sa première étoile Michelin.
Après avoir remporté le trophée Masse et s’être hissé à la 4ème place du Bocuse D’or il ne lui reste que le MOF à chercher… on le suit de près..

Enfin 3 étoiles Vertes du prix de la Gastronomie Durable sont attribués à :

Sébastien Buecher Auberge Frankenbourg à la Vancelle
Au Vieux Couvent, Alexis Albrecht à Rhinau
Thierry Schwartz Thierry Schwartz Le Restaurant à Obernai

Un seul Bib Gourmand est attribué à Antoine Kuster, pour le Bistrot d’Antoine à Strasbourg
Un palmarès 100% Bas-Rhin, vigilance dans le Haut-Rhin en 2021.

Bravo à tous ces acteurs alsaciens qui font briller notre gastronomie et ses valeurs


LE POINT EN ALSACE

L’Alsace en 2020 n’avait pas accroché de nouvelle étoile, mais avait subi deux pertes d’étoile, celle du Crocodile à Strasbourg (67) et de la Carambole à Schiltigheim (67).

A ce jour, le Guide Michelin n’a pas encore communiqué sur d’éventuelles les pertes 2021 et le site du guide est saturé.

Si l’an dernier, seul Jérôme Jaegle faisant partie des 54 lauréats du Trophée Développement Durable, cette année il sont 3 à entrer dans une promotion plus resserrée.

Aucun pâtissier alsacien ne rejoint la Promotion Dessert 2021. L’an dernier, Pascal Basso y accédait et l’année précédente c’était Jessy Rhinn-Auvray, patissier à la Fourchette des Ducs.

En 2020, l’Alsace totalisait 35 étoiles distribuées sur 29 maisons

******

En 2021, 41 étoiles Michelin sont réparties sur 34 maisons.

4 chefs alsaciens ont obtenu le prix de la gastronomie durable
et 2 patissiers ont intégré la promotion dessert du Guide Michelin

Sarah Benhamed avait eu le prix de la salle

7 tables doublement étoilées

La Villa René Lalique à Wingen-sur-Moder
Le Cheval Blanc à Lembach
La Fourchette des Ducs à Obernai
L’Auberge de l’Ill à Illhaeusern
La Table d’Olivier Nasti à Kaysersberg
Le JY’S à Colmar
La Merise à Laubach

27 restaurants 1 étoile

Par Sandrine Kauffer-Binz

Le palmarès sera en direct de la Tour Eiffel

Le palmarès sera en direct de la Tour Eiffel


RAPPEL

Prévue à Cognac dans un premier temps, la crise sanitaire aura eu raison de la décentralisation de la cérémonie.

Les inspecteurs se sont s’appuyés sur 7 mois d’ouverture pour attribuer des nouvelles distinctions et récompenser la créativité et la technique des chefs.

Dans pareille crise et en guise de solidarité, il serait attendu et apprécié par la profession, que le guide rouge aligne sa politique sur celle du guide jaune: à savoir ne pas sanctionner, ne pas déclasser (sauf pour fermeture) et attribuer des étoiles et des prix pour la gastronomie durable, la salle, la sommellerie et la pâtisserie.

Revoir la cérémonie du Michelin 2021


La sélection 2021 du Guide MICHELIN France en quelques chiffres :

– 30 restaurants 3*** , dont 1 nouveau ;

– 74 restaurants** , dont 2 nouveaux ;

– 534 restaurants* , dont 54 nouveaux ;

– 33 nouveaux restaurants Etoiles Vertes MICHELIN ;

– 524 restaurants Bib Gourmand, dont 72 nouveaux ; (liste pas encore fournie)

– 2 093 restaurants Assiette MICHELIN, dont 164 nouveautés.

Publier ou non le Guide Michelin 2021 ?

Le directeur a déclaré « On s’est évidemment posé la question de publier ou non une sélection. Mais une année blanche ne signifie pas une année noire. (…) Il est de notre responsabilité de continuer à les promouvoir et de contribuer à ce qu’ils ne soient pas oubliés. C’est un rendez-vous important pour la profession dans l’attente de la reprise. Il sera l’occasion de mettre en lumière la combativité, le courage et le talent de nos cheffes et chefs, de valoriser leurs producteurs de proximité, et d’encourager tous les gourmets à réinscrire dès que possible les bonnes tables dans leur quotidien»

Rappel le 50 Best a annulé son palmarès, le Gault et Millau ou La Liste ont créé des nouveaux prix pour saluer l’innovation des chefs d’entreprise, leur courage et leur dynamique, mais aussi la générosité et la solidarité, les soutiens aux producteurs et la valorisation des circuits-courts.

Les commentaires sur les réseaux sociaux sont très défavorables à la sortie du Guide Michelin 2021 et à ce nouveau palmarès.

La profession dans son ensemble s’exprime peu ou pas du tout, prudente et réservée, lisant silencieusement les commentaires et avis, sans prendre part publiquement au débat, pour légitimer la sortie du guide. Seuls quelques chefs « au sommet » affichent ouvertement leur soutien au guide.