Michelin 2022, une 2e étoile pour Jérôme Schilling, LALIQUE au Château Lafaurie-Peyraguey ©Emmanuel Lupé et Michael Boudot

Michelin 2022, une 2e étoile pour Jérôme Schilling, LALIQUE au Château Lafaurie-Peyraguey

Mardi 22 mars à Cognac, 6 établissements ont obtenu une deuxième étoile lors de la cérémonie du Guide Michelin 2022. Parmi eux, l’alsacien Jérôme Schilling qui officie au restaurant Lalique au Château Lafaurie-Peyraguey à Bommes (33), après avoir obtenu sa première étoile en 2019 !

C’est depuis 5 ans que le chef Jérôme Schilling, a pris les commandes des cuisines du Château et cette deuxième étoile lui permet de rejoindre les 6 établissements doublement étoilés de la région Aquitaine.

« J’ai promis à mon épouse que je ne pleurerais pas sur scène… débute Jérôme Schilling très ému aux côtés des autres chefs. Je tenais à remercier Silvio Denz, qui me fait confiance depuis 7 ans maintenant et il a réussi à me faire quitter la région lyonnaise pour rejoindre le château. Il a réussi à me faire déménager de l’Alsace ce qui n’a pas été chose facile ! Décrocher une deuxième étoile était un objectif et y arriver aujourd’hui est l’aboutissement d’un travail assidu. Cette récompense nous la dédions tout d’abord aux clients du restaurant Lalique. On ne gagne jamais seul, la réussite vient toujours d’une équipe. Cette distinction est un honneur et distingue le travail collectif réalisé depuis l’ouverture du restaurant » conclut-t-il.

Jérôme Schilling et Philippe Etchebest ©Emmanuel Lupé
Ouvert en juin 2018, le Château Lafaurie-Peyraguey est un site singulier, situé en plein cœur des vignobles de l’appellation Sauternes sur les hauteurs du village de Bommes. Membre de la collection Relais & Châteaux depuis 2018, le Château Lafaurie-Peyraguey accueille aujourd’hui un hôtel 5 étoiles et le restaurant gastronomique Lalique, désormais auréolé d’une deuxième étoile. En cuisine, le chef est entouré de son chef adjoint Alejandro Moyo et de son sous-chef Maxime Kuhlmann. La cheffe pâtissière Héloïse Château vient d’arriver au restaurant LALIQUE tout comme Thomas Vandenbossche, le directeur de la restauration, qui travaille en collaboration avec le nouveau directeur de l’hébergement, Tristan Beau de Lomenie et Lucie Cozzi, maître de maison fidèle à son poste depuis l’ouverture en 2018.
Jérôme Schilling, Lalique décroche une deuxième étoile ©Mickaël Boudot

Voir son passage sur scène – 1h29

A propos de Jérôme Schilling

D’origine Alsacienne, le chef Jérôme Schilling a travaillé chez les plus grands chefs français comme Joël Robuchon, Roger Vergé, Jean-Yves Schillinger, Thierry Marx, Jean-Luc Rocha, Guy Lassausaie et Jean Georges Klein où il exerce comme chef exécutif durant deux ans à la Villa René Lalique en Alsace. Du chemin parcouru, pour cet adepte des concours culinaires (Bocuse d’Argent France 2021, élu grand chef de demain par Gault&Millau 2019, premier prix du Challenge du Président de la République en 2017, finaliste au Concours du Meilleur Ouvrier de France 2015 et lauréat du Trophée Henri Huck 2010).

Oignons des Cévennes en croûte de Sel de Noirmoutier & Risotto Acquerello © Michaël Boudot HR

Avec son menu « Le Terroir du Sauternais » le chef s’adapte au fil des saisons. Palette de betteraves en couleurs « insolite de Sauternes à l’hibiscus », couteaux & butternut selon l’interprétation du millésime 2010, champignons en croûte et châtaigne Hollandaise au vadouvan ou plus récemment dans la carte hiver 2022 les topinambours fumés aux sarments de vignes & bergamote sont des plats proposés dans ce menu entièrement végétal. Dans le menu « Grain Noble », on retrouve des réalisations comme les Saint-Jacques & topinambour, sauce matelote « insolite de Sauternes au topinambour », le merlu de ligne confit à l’huile de pépins de raisin vinaigrette cassis à la fleur de sureau et betterave « insolite de Sauternes à la fleur de sureau » ou le colvert de chasse laqué, mosaïque de choux rave et sauce salmis.

Hôtel Restaurant Lalique ©AgiSimoes&RetoGuntli