image_pdfimage_print

Après avoir ouvert son premier restaurant, IMA, en juin 2017, le chef étoilé Julien Lemarié prolonge sa philosophie culinaire avec une nouvelle adresse, IMAYOKO, voisine de la première.

Dès octobre 2020, le chef y dévoilera une carte accessible et conviviale où les donburi se déclineront avec des produits locaux.

IMAYOKO (IMA pour “maintenant”, YOKO pour “à côté” en japonais), est le prolongement naturel de la gastronomie de Julien Lemarié. C’est courant octobre 23020, que le chef a prévu d’ouvrir son deuxième restaurant, juste à côté du premier.

Une carte aux influences japonaises et sublimée par les produits locaux

Le chef donne ici toute sa place à un produit fondamental de sa cuisine : le riz. Une base créative et essentielle, dont les nombreuses variétés lui permettront de proposer des créations chaudes ou froides, salées ou sucrées.

IMAYOKO proposera notamment des donburi, une spécialité japonaise sur une base de riz rond, agrémentée de viande, poisson, légumes…, accompagnés de petits plats et desserts.

Pour composer sa carte, Julien Lemarié a choisi de faire la part belle aux produits locaux : poissons de pêche raisonnée, algues de l’Atlantique, riz rond de Camargue, misos de la maison Sanga à Tours, boeuf Wagyu de Sébastien Chérel, volailles de Paul & Olivier Renault, etc.

Pour le midi, une formule « soupe miso-donburi-dessert » sera proposée à emporter.

Et pour accompagner le repas, des flacons autour du riz comme des sakés de haute qualité, mais aussi des vins français et espagnols rigoureusement sélectionnés.

Côté décor, la salle reprendra les codes d’IMA, avec des matières brutes et nobles, dans un esprit épuré et soigné.

À propos de Julien Lemarié

Originaire de Mayenne, Julien Lemarié fait ses études à Laval avant de poser ses couteaux en Angleterre pendant 3 ans. Au cours de sa carrières, il a oeuvré aux côtés de grands noms tels que Gordon Ramsay (Gordon Ramsay***, The Savoy Grill*) comme sous chef et chef pâtissier. Mais aussi Michel Troisgros à Tokyo au Hyatt Hotel Regency.

C’est d’ailleurs au Japon qu’il rencontre celle qui deviendra sa femme, Atsuko. Celle-ci le suivra de Singapour jusqu’à son retour en France, à Courchevel au Cheval Blanc de Yannick Alléno.

En 2012, il devient chef du restaurant la Coquerie* à Rennes pendant 4 ans. Avant d’ouvrir en IMA en juin 2017 et de décrocher l’année suivante une étoile au guide Michelin pour ce premier restaurant en propre.

IMAYOKO

20 boulevard de la Tour d’Auvergne
35000 Rennes