©Guillaume Czerw

Jacky Ribault ouvre Les Mérovingiens avec Arnaud Baptiste

Après Paris et Vincennes, le chef étoilé Jacky Ribault ouvre un nouveau restaurant, les Mérovingiens, une brasserie installée en plein cœur de Noisy-le-Grand.  Arnaud Baptiste ancien candidat Top Chef 2021 est le chef exécutif. 

Propriétaire des restaurants étoilés Qui Plume La Lune à Paris et L’Ours à Vincennes, Jacky Ribault décide de se lancer dans une nouvelle aventure.

Pourquoi la Seine Saint-Denis ?

Pour son histoire, car à ce jour il s’agit de l’une des plus grandes nécropoles françaises du Haut Moyen Âge idéal pour créer un univers détonnant et pour son passé à lui en tant que Noiséen.

Salle Les Mérovingiens ©Guillaume Czerw

Pour l’épauler dans ce nouveau projet, il a nommé en qualité de Chef Exécutif un chef local, Arnaud Baptiste. Originaire de Noisy-le-Grand, le chef a travaillé aux côtés de Guy Martin, Yannick Alléno et Alain Dutournier. Pour les Mérovingiens, Arnaud Baptiste compose une cuisine créative et accessible en revisitant les classiques de la cuisine française.

Arnaud Baptiste ©Guillaume Czerw

Ouverte 7j/7 sans interruption du petit-déjeuner jusqu’au dîner, en passant par le goûter et le brunch, la brasserie se mue au fil de la journée. Plats traditionnels twistés, pièces de viande à partager, pâtisseries de saison… Le menu fait la part belle aux produits frais et locaux, au travers de recettes simples : croque-monsieur, béchamel, joue de bœuf confite, truffe ; poisson du roi en croûte de sel, beurre blanc, pommes de terre ; volaille de chez Paul et Olivier Renault rôtie sur coffre et fumée au foin, chou grillé, champignons au jus, sauce dodine etc. Enfin, côté sucré le charriot de dessert est imaginé par Hugo Correia (chef pâtissier de L’Ours).

Saint-Jacques Les Mérovingiens ©Guillaume Czerw

Côté liquide, Rhums arrangés de la maison Arhumatic, cidres et bières artisanales à la pression, pas moins de 21 références de whisky et une large sélection de cocktails à l’image de la création éponyme composée d’hydromel (vin médiéval), de rhum, de Cointreau et de cassis. À déguster sous la grande verrière..

Ambiance à découvrir

Pour donner vie à cet imaginaire, son épouse Valérie a chiné des pièces en France et en Italie, le couple a également fait appel à la décoratrice d’intérieur Caroline Tissier (qui a collaboré pour Qui Plume La Lune et L’Ours) et à Carole Pfeiffer « D’ un Jardin à L’autre » pour concevoir une scénographie végétale. Parquet de Hongrie, rideaux en côte de maille, lustres en fer forgé, mobilier en acier ; coussins imprimés chamarré et damassé, couleurs vives… Entre jeux et contrastes de matières (à la fois brut et fastueux), l’intérieur suggère une interprétation contemporaine de l’époque médiévale sans pour autant estomper l’intention initiale en déroulant un espace chaleureux.

lesmerovingiens.fr

Crédits photos : Guillaume Czerw

©Guillaume Czerw