image_pdfimage_print

API & YOU, agence conseil et communication et éditeur du logiciel de coffrets cadeaux Console SecretBox à destination des hôteliers, restaurateurs et autres acteurs du tourisme, vient de publier son étude nationale menée du 16 au 18 mai 2020 : « les Français et la réouverture des restaurants » menée auprès de 1368 consommateurs répartis en France métropolitaine et DOM-TOM.

Quelques chiffres

82,02% des consommateurs sont prêts à retourner manger au restaurant

62,31 % opteront pour de la cuisine française

77, 31% souhaitent retourner au restaurant dès la mi-juin

26,76 % feront leur choix en fonction des protocoles d’hygiène renforcés en cuisine

21% des consommateurs interrogés placent un espacement plus large entre les tables en critère numéro 1 pour choisir un restaurant.

11,42% des consommateurs indiquent que la terrasse peut être le critère décisif pour choisir un établissement.

Comme avant, oui mais pas tout à fait … : 76,51% des consommateurs interrogés, indiquent vouloir consulter le menu sur ardoise.
Pour 38,57% d’entre eux, télécharger le menu sur leur smartphone reste une option sûre.
L’importance des politiques de report et d’annulation : 
70,98% des consommateurs interrogés sont sensibles aux politiques d’annulation, parmi lesquels 29,96% se tournent vers les coffrets cadeaux pour pouvoir choisir la date de leur expérience.
Seuls 29% indiquent se moquer de la politique d’annulation du restaurant qu’ils choisissent.
Et pour payer ça se passe comment ? 25% des consommateurs interrogés indiquent vouloir payer via smartphone, quand presque 90% (89,94%) d’entre eux indiquent vouloir payer par carte bancaire comme avant, 23,21% souhaitent payer avec leur télphone portable sur un site sécurisé.
La recommandation des proches, source de réassurance : 
86,56% des consommateurs interrogés font confiance à un proche pour choisir leur restaurant.
Pour Rémi Ohayon, fondateur et Président Directeur Général d’API & YOU, « Comprendre les nouvelles attentes des consommateurs Français est essentiel pour aider les professionnels du secteur à renouer avec un dynamisme économique. Nous avons souhaité mener cette grande étude nationale pour nous permettre d’analyser et d’apporter les premières conclusions aux nombreuses questions soulevées par la crise et que se posent les professionnels de la restauration à l’aube de la réouverture. »