l'oeuf poché au saké signé Paul Stradner pour les diner insolite ©Sandrine Kauffer

Un diner insolite au musée Lalique à Wingen-sur-Moder

Créé dans le village alsacien où René Lalique avait implanté sa verrerie en 1921, le musée permet de découvrir la création Lalique. Bijoux, dessins, flacons de parfums, objets issus des arts de la table, lustres, bouchons de radiateur, statuettes ou encore vases, le musée Lalique présente plus de 650 œuvres créées par René Lalique et ses successeurs. L’ADT organise des diners insolites (voir l’agenda) et deux dates sont organisées au musée Lalique à Wingen-sur-Moder, avec la complicité du restaurant voisin, La Villa René Lalique.

Vendredi 29 septembre et 13 octobre 2023 un cocktail dinatoire à 6 mains élaboré par le chef Paul Stradner, le chef sommelier Romain Iltis et le chef pâtissier Nicolas Multon sera servi dans 6 espaces du musée, en corrélation avec les œuvres exposées. Immersion dans l’univers artistique, d’excellence artisanale et culinaire. C’est lyrique, féérique et unique.

Le film

 

Les participants vont vivre une expérience gustative, sensorielle et artistique unique. Dans cet écrin cristallin, six escales gastronomiques seront dégustées au cœur des collections permanentes du musée.

La première mise en bouche sera assemblée sous les yeux des convives en écho aux différentes étapes de fabrication du vase Bacchantes, une création emblématique de Lalique.

« L’intérêt de participer » précise le chef, « est d’être dans un lieu culturel et d’avoir une proximité avec les convives. Ils peuvent admirer les différentes étapes de la fabrication d’un vase Lalique et nous pouvons établir un parallèle avec l’élaboration d’une recette en cuisine. C’est la 3ème fois  que nous participons aux diners insolites et la brigade est toujours très motivée. Organiser et déguster une cuisine étoilée Michelin dans un musée ; est une expérience inédite », rajoute Paul Stradner.

Paul Stradner et Véronique Brumm-Schaich préparent les diners insolites au musée Lalique ©Sandrine Kauffer

«C’est important pour un chef de participer et de soutenir les opérations touristiques qui contribuent au rayonnement de tout le territoire. C’est une autre manière de faire découvrir la grande cuisine et de la rendre accessible en donnant un bel aperçu de ce qui est servi au restaurant gastronomique. Et puis, le musée est exceptionnel », s’exclame Paul Stradner. « J’adore y venir, je suis toujours inspiré. Les univers des bijoux et des flacons de parfum, m’émerveillent. Ils sont uniques. Et chaque année il y a une nouvelle collection inspirante et fabuleuse ».

Un voyage  en 6 étapes

Chaque dégustation sera associée à un vin ou un saké sélectionné par Romain Iltis, Chef Sommelier de la Villa René Lalique, Meilleur Sommelier de France 2012 et Meilleur Ouvrier de France 2015. « Avec Nicolas Multon, ils seront tous les trois seront présents pour commenter les accords, présenter et expliquer les plats» rajoute Véronique Brumm-Schaich, la directrice du musée.

vase -Lalique ©Sandrine Kauffer

« Le parcours débute dans l’exposition temporaire sur la thématique de la faune puis direction les collections permanentes autour du poisson et la pièce artistique de la fontaine poisson. L’œuf sera dégusté dans l’espace voyage, il y a aura la découverte des arts de la table et le dessert est servi dans l’univers des parfums. Puis la finale va se dérouler dans l’espace sur l’Expo universelle de 1900 avec un dessert début de siècle, signé par Nicolas Multon ». La directrice précise que le buste René Lalique en chocolat est toujours exposé ( relire ici )

« Dans l’espace de voyage, par exemple, nous allons faire gouter un jaune œuf poché à 60° dans le saké», rajoute Paul Stradner « Je vais rajouter un peu d’agrume avec du gel de limequat (croisement entre un citron vert et un kumquat) pour apporter de l’acidité, de l’oseille haché, des croûtons de pain de mie pour la texture, et une mousse à l’oseille.

l’oeuf poché dans le saké a dégusté lors du diner insolite au musée Lalique ©Sandrine Kauffer

« Offrir un moment privilégié comme un apéritif dinatoire Lalique au cœur du musée est justifié car rappelons que René Lalique a produit différents objets dans l’univers de la table », précise la directrice. Après deux éditions réussies, les participants sont émus par la beauté des œuvres et aussi par le lien privilégié qu’ils peuvent tisser avec Paul, Romain et Nicolas. Le musée offre un écrin exceptionnel, qui rend possible un lien intime, car ils sont extrêmement généreux. C’est une occasion unique de participer à une épopée extraordinaire associant le savoir-faire traditionnel Lalique aux arts de la gastronomie et du vin », conclut-elle.

Le buste de René Lalique tout en chocolat et sucre, est exposé à la Villa

L’exposition Faune

Tous les ans, le musée Lalique propose une grande exposition estivale.

Du 28 juin au 5 novembre 2023, c’est l’exposition Faune qui est à l’honneur.  Observateur attentif des êtres et des choses, René Lalique a trouvé dans la nature une inspiratrice féconde. Il l’a disséquée et examinée, épiant ses lignes, ses formes et ses structures particulières, cherchant et trouvant l’étincelle d’une vie inspiratrice. Il a interrogé la vie aquatique, observé les reptiles et les oiseaux et été fasciné par les insectes. Son génie provient de sa capacité à adapter et à composer. Il ne copie pas la nature, il ne stylise pas les différents éléments, il crée en transformant. Des créations que font vivre la magie de la matière ».

Véronique Brumm-Schaich est la directrice du musée Lalique ©Sandrine Kauffer

Par Sandrine Kauffer

www.musee-lalique.com/

villarenelalique.com/

#Publireportage