Le 1er février 2016 Jérôme Banctel est placé sous les feux des projecteurs des étoiles du guide Michelin, décrochant d’un coup, au bout d’une année d’ouverture du Gabriel, le restaurant La Réserve à Paris deux macarons. C’est la reconnaissance de l’ancien chef exécutif d’Alain Senderens, passé notamment chez Bernard Pacaux, Christian Constant ou Alain Reix.
Bienvenue à la table de ce chef breton, qui conjugue saveurs nippones et classiques de la cuisine française sourcés dans l’escoffier.

 


Jérome Banctel, le chef du restaurant Le Gabriel -La réserve à Paris

Jérome Banctel, le chef du restaurant Le Gabriel -La réserve à Paris
Pénétrant dans l’imposante salle de restaurant au parquet Versailles, chic, bourgeois au style insufflé par Jacques Garcia, on s’émerveille du contraste de l’assiette, elle colorée, innovante, pétillante d’un chef dont le talent ne sort pas de sa réserve, mais éclate, livrée au grand jour.


Un Trophée « Traveller Made 2016 » pour Didier Le Calvez, CEO des hôtels et spas La Réserve pour la catégorie- Friendliest General Manager 2016

Un Trophée « Traveller Made 2016 » pour Didier Le Calvez, CEO des hôtels et spas La Réserve pour la catégorie- Friendliest General Manager 2016
Sous la houlette du nouveau Directeur Général Didier Le Calvez, nommé en mai 2016 CEO des hôtels La Réserve et Directeur Général de La Réserve Paris – Hôtel, Appartements et Spa, Franck Clinchamp, Arnaud Fatome orchestrent sans faute, une symphonie des mets et des vins, chantant les intitulés, précisant les énoncés, contant avec passion la cuisine du chef et ses intentions.


la salle du restaurant Le Gabriel

la salle du restaurant Le Gabriel
A la carte, en une petite année, se révèlent des plats d’ores et déjà « Signature » qui ont défrayé la chronique culinaire. Comment ignorer ce cabillaud de ligne nacré, son curry aux 25 épices et riz japonais, le Saumon de Norvège, raviole d’aubergine fumée et citron, ou le magistral Cœur d’artichaut « Macau » ?

Dans l’ensemble, condiments japonais, racines nippones, associations friponnes élèvent les saveurs à leur paroxysme. On fait le tour de France avec des clins d’œil bretons à l’instar du homard bleu, des coquillages de Bretagne au bouillon clair au caviar osciètre et ses lentilles ou les superbes tagliatelles au sarrasin qui escortent le pigeon de Vendée au cacao, en passant par un cochon de lait de Burgos, un bar de ligne à la courge sucrine du Berry.


Voir le menu photographié juillet 2016


mushroom Burger /truffe noire mélanosporum/

mushroom Burger /truffe noire mélanosporum/


Saumon de Norvège, raviole d’aubergine fumée, citron

Saumon de Norvège, raviole d’aubergine fumée, citron


Coeur d'artichaut "Macau" en impression de sakura et coriandre fraiche

Coeur d’artichaut « Macau » en impression de sakura et coriandre fraiche


urbot de ligne glacé, épinard, raifort et millet grillé

urbot de ligne glacé, épinard, raifort et millet grillé


Cabillaud de ligne, curry et riz japonais, avocat bio

Cabillaud de ligne, curry et riz japonais, avocat bio


Pigeon de Vendée, cacao, tagliatelle de sarrasin

Pigeon de Vendée, cacao, tagliatelle de sarrasin


Mille-feuille à la framboise, pistache « Bronte » sablé

Mille-feuille à la framboise, pistache « Bronte » sablé


Grain de café meringué, crème glacée au sirop de merisier

Grain de café meringué, crème glacée au sirop de merisier


Par Sandrine Kauffer
Crédit photo ©Le Gabriel et ©Julie Limont. 

Hôtel La Réserve, 
42, avenue Gabriel, 75008 Paris
01-58-36-60-60.
Menu déjeuner: 67 euros.
Menu dégustation: 148 euros.
Carte: 130-150 euros.
Ouvert tous les jours.
www.lareserve-paris.com 

www.michelreybierhospitality.com