Ils n’étaient plus que 7 ! Cet épisode était riche de rebondissement avec une qualification pour la 9e semaine, qui s’est vue bousculée, notamment par la venue de deux anciens candidats, Bruno Aubin et Pierre Chomet, prêts à tout pour réintégrer l’aventure et par l’absence d’épreuve de dernière chance.

Avec un jour de retard, ce 8e épisode de Top Chef était attendu par les internautes, après le départ de Charline Stengel la semaine dernière. Au menu du soir les candidats ont dû faire preuve de beaucoup d’ingéniosité, afin de relever d’abord l’épreuve de Christophe Pelé, chef doublement étoilé dans le restaurant Le Clarence à Paris. Suivi d’un défi lancé par René et Maxime Meilleur, père et fils triplement étoilés dans leur restaurant La Bouitte en Savoie.

L’épreuve street food de Christophe Pelé : «La street food c’est une culture »

Ce dernier est l’un des seuls chefs à proposer à la carte de son restaurant doublement étoilé des mets basés sur de la street food. Déstabilisant pour les candidats, mais stimulant pour leur créativité débordante, ils ont cuisiné en brigade. Christophe Pelé a proposé hier sa version du Hot-Dog gastronomique : pain au lait et au levain, langoustine en tempura à l’encre de seiche et condiment pomme de terre, soja et karashi !

Pour avoir toutes les infos sur la recette, c’est ici. 

Le Hot Dog de Christophe Pelé -top chef

Seul Matthias de l’équipe de Philippe Etchebest a cuisiné seul face à ses adversaires « le survivor, seul contre tous » et son chef de brigade lui a mis une grosse pression « il va falloir sortir le cul des orties ».

Fish and chips Matthias Marc -Top chef

Chaque équipe devait bousculer les codes de la street food en utilisant des produits nobles, en proposant une assiette facile à manger, tout en respectant la version gastronomique du plat ! Le visuel était la clé de la réussite puisqu’avant la dégustation, une assiette sur les 4 a été évincée. C’est donc uniquement trois plats qui ont été proposés au chef.

Gourmandise, délicatesse, un plat à manger avec les doigts, avec un visuel sur mesure ! L’univers de la street food et de la gastronomie devaient se rencontrer afin de finir dans les deux assiettes qualifiées à la fin de l’épreuve.

On a pu retrouver hier : des Tacos à base de galette de sarrasin avec une saucisse créé sur mesure au ketchup de coing ; un Fish & Chips au lieu jaune panée au panko avec une salade de couteaux et coques ; Un nugget aux saveurs terre et mer avec de la caille et du cabillaud au cajun ; ou encore un Kebab végétarien au céleri et ananas rôti.

Après que l’assiette des rouges ait été écartée au visuel de la dégustation, c’était les propositions de Matthias avec son Fish & Chips qui avait une très belle fraîcheur et légèreté, ainsi que celle de la brigade de Paul Pairet, Sarah Mainguy et Baptiste Trudel qui se sont qualifiés avec leur taco à la « curry-wurst » qui fait un sans-faute.

Tacos revisite par Sarah et Baptiste -top chef

Le meilleur du lait par René et Maxime Meilleur

Ils sont les seuls chefs au monde à avoir imaginé un dessert 100% lait, autrement dit un dessert uniquement à base de lait. Ces autodidactes ont rencontré un jour la cuisine de Paul Bocuse, et en partant de rien sont triplement étoilés depuis plusieurs années. Dans leur version du dessert au lait, on peut y retrouver plus de 7 textures différentes.

René et Maxime Meilleur – Top chef

Et c’est eux qui ont coaché les candidats, à la découverte des idées novatrices de chacun d’entre eux !

L’enjeu était de taille puisque l’élimination était immédiate, notamment à cause de l’absence d’épreuve de dernière chance. Mais également, car les chefs de brigade ont eu l’occasion de repêcher deux anciens candidats qui avaient la chance unique de pouvoir réintégrer l’aventure si d’aventure leurs assiettes passaient devant celles des candidats toujours en lice. Dès le début de l’épreuve, les candidats ont dû retirer leurs manchettes, les brigades n’existaient plus car chacun a dû se battre pour en récupérer une paire ! Bruno Aubin et Pierre Chomet ont une deuxième chance hier soir et seul 4 candidats se sont qualifiés pour la semaine prochaine.

Bruno Aubin et Pierre Chomet – Top chef

Chloé Charles est partie sur une panna cota fumée, une gelée de lait et une crème au lait caillé au laurier. Mohamed Cheikh (qui déteste le lait) a décidé hier de préparer une tuile à la peau de lait infusé au foin avec également un riz au lait de chèvre et de brebis. Arnaud Baptiste a préparé un « petit goûter » aux chefs Meilleur avec une royale de lait avec une écume de lait et gelée de lait fermenté. Thomas Chisholm, a décidé de partir sur un bol de lait infusé aux cornflakes avec un caramel de lait et un crumble de lait.

Du côté des anciens candidats, Pierre a imaginé une préparation à base de fromage de chèvre et de brebis, une recette « hyper risquée » soulignait René Meilleur. Il n’était pas là pour « trainer des savates, les bras ballants ». Enfin, « Faites simple, vous risquez de faire bon » soulignait Maxime Meilleur face à Bruno. Un cuisinier sensible qui s’était dévoilé dans Top Chef, a proposé des chips de peau de lait, une mousse de lait à la meringue, crème fouettée et lait concentré.

Dessert au lait de Bruno

En coulisse aux côtés des chefs Meilleur, chaque candidat a fait déguster son plat à tous les chefs de brigade qui devaient sélectionner 3 assiettes. Ce choix a permis de désigner quel candidat ils souhaitaient voir intégrer leur équipe. Michel Sarran a sélectionné la proposition de Pierre Chomet, qui est donc revenu dans la compétition et a rejoint la brigade jaune.

Et… coup de théâtre sur le plateau, la deuxième assiette sélectionnée était celle de Bruno, il réintègre donc le concours aux côtés de Philippe Etchebest.

Hélène Darroze a finalement sélectionné la proposition de Thomas qui devient donc un membre de l’équipe rouge.

Un « hold-up des deux éliminés » ! Il restait à ce stade, une place en brigade et… une place pour un candidat solitaire.

Ce sont finalement René et Maxime Meilleur qui ont dégusté les 3 dernières assiettes face à tout le monde. Mohamed s’est qualifié en premier et a rejoint sa brigade de cœur, la rouge. La deuxième proposition retenue par les chefs étaient finalement celle d’Arnaud qui est devenu « le loup solitaire » pour la semaine prochaine.

Chloé Charles a donc quitté l’aventure hier soir, une candidate avec un véritable « sens du goût ».

 

Par Margot Reinartz

Relire le résumé de l’épisode 7 

Relire le résumé de l’épisode 6

Chloe Charles quitte l’aventure Top Chef