Le 5 octobre 2021, The World’s 50 Best Restaurants, dévoile la deuxième partie de la liste des restaurants classés de la 1ère à la 50ème place, une cérémonie qui a eu lieu à Anvers, en Flandre. Noma situé à Copenhague, au Danemark, est nommé meilleur restaurant du monde 2021 !

En succédant au restaurant Mirazur, qui a rejoint les précédents n°1 au panthéon des « Best of the Best », Noma grimpe de la 2ème place qu’il avait directement rejointe en 2019 avec sa nouvelle identité, remportant alors le Highest New Entry Award. Noma est rejoint dans le trio de tête par Geranium (n°2), également à Copenhague, au Danemark, et Asador Etxebarri (n°3) situé à Atxondo, en Espagne.

Du côté de la France, arrive respectivement en 23ème position et en 24ème position deux restaurants parisiens, l’Arpège d’Alain Passard et Septime de Bertrand Grébaut. Ainsi qu’en 41ème position le restaurant de Yannick Alléno, le Pavillon Ledoyen.

René Redzepi chef de Noma et sa brigade

Noma le restaurant du chef René Redzepi élu meilleur restaurant du monde 2021 par The world’s 50 best

La consécration de Noma témoigne de l’attention infaillible que le chef Redzepi et son équipe portent aux ingrédients saisonniers inhabituels – le menu est strictement saisonnier, divisé en trois phases : les fruits de mer en hiver, les légumes en été et le gibier et la forêt en automne, qui sont récoltés localement et mis en valeur de manière créative et complexe dans l’assiette. Cette nouvelle version de Noma (parfois appelée Noma 2.0) est éligible à la liste des World’s 50 Best Restaurants grâce à trois changements majeurs par rapport au restaurant original : son emplacement, son concept et son propriétaire, ce qui permet de le considérer comme un nouveau restaurant. La version précédente de Noma a figuré en tête de la liste des 50 Best à quatre reprises, en 2010, 2011, 2012 et 2014.

William Drew, directeur du contenu de The World’s 50 Best Restaurants, commente : « Noma est sans doute le restaurant le plus influent de sa génération, établissant de nouvelles normes en termes de recherche et d’approvisionnement, d’innovation culinaire et de présentation. Il est devenu l’une des destinations gastronomiques les plus recherchées au monde et nous sommes ravis de l’annoncer comme le numéro 1 de cette année. Il est également fabuleux de voir huit nouveaux restaurants faire leur entrée ainsi que deux qui sont de retour après l’une des périodes les plus difficiles que le secteur ait connues. Ce fut un honneur de constater la résilience et l’esprit de communauté de tant de restaurants figurant sur la liste des World’s 50 Best Restaurants et au-delà. »

L’Espagne et les États-Unis arrivent en tête avec six restaurants chacun dans la liste des World’s 50 Best Restaurants, l’Espagne en comptant deux dans le top 10 : Asador Etxebarri (n° 3) et Disfrutar (n°5) à Barcelone. Elkano (n° 16) à Getaria et l’éternel Mugaritz (n° 14) à San Sebastián suivent de près. Aux États-Unis, Cosme à New York est n° 22, et à San Francisco Benu est n° 28 et SingleThread n° 37. L’Italie est également bien représentée avec quatre restaurants dans la liste, dont le nouvel entrant Lido 84 à Gardone Riviera (n° 15), également lauréat du Highest New Entry Award.

Le basque Victor Arguinzoniz remporte le prix Estrella Damm Chefs’ Choice Award. Elu par ses pairs – les plus grands chefs du monde – ce prix est décerné à un chef pour son influence significative sur la communauté culinaire.

Le palmarès de la 51ème à la 100ème place

La France compte, 4 restaurants classés dont 3 à Paris Epicure d’Eric Fréchon, Le Clarence de Christophe Pelé, le Restaurant David Toutain et la Grenouillère d’Alexandre Gauthier à La Madelaine-sous-Montreuil.

En plus de compter de nombreux restaurants situés dans des lieux réputés pour leur gastronomie, la liste de cette année rend également hommage à des restaurants situés dans des villes moins connues, dans différentes régions du monde. Ainsi, la station balnéaire belge de Koksijde est représentée par Willem Hiele en 77ème position et La Grenouillère à La Madelaine-sous-Montreuil, dans le nord de la France, fait son retour à la 91ème place. Le Cap s’illustre également comme une nouvelle étoile de la gastronomie, avec La Colombe qui gagne 33 places pour se hisser à la 81ème place, tandis que Fyn fait son entrée à la 92e place.

Alexandre Gauthier, Auberge de la Grenouillère

Eric Fréchon, Epicure

David Toutain, Restaurant David Toutain

Christophe Pelé, Le Clarence © Richard Haughton

La liste élargie de cette année compte plus d’établissements asiatiques que jamais, avec cinq pays représentés dans la liste.

Distinguée comme la meilleure femme cheffe au monde (« The World’s Best Female Chef Award », prix parrainé par Nude Glass), Pía Léon a deux restaurants qui figurent pour la première fois sur la liste 51-100. Kjolle fait son entrée à la 95ème place, après avoir reçu le prix de la meilleure entrée directe dans le classement Latin America’s 50 Best Restaurants 2019. Mil, le restaurant et centre de recherche de Cusco que Pía Léon dirige avec son mari Virgilio Martínez, fait son entrée au numéro 90.

The World’s 50 Best Restaurants
theworlds50best.com

Archive – World’s 50 Best Restaurants – Lara Gilmore et son époux le chef Massimo Bottura du restaurant L’Osteria Francescana à Modène

Archive – Mirazur de Mauro Colagreco est élu Meilleur Restaurant du monde par les 50 Best Restaurants

Archive – Les 50 Best Restaurants 2019