image_pdfimage_print

Rania Labbaoui et Fabrice Roy

Stéphanie Gravier, jeune Cheffe du superyacht de croisière et d’exploration Planet 9 remporte l’édition 2019 du concours culinaire des chefs de superyachts organisé par le Yacht Club de Monaco et Bluewater.

 

Chef de superyacht…

Etre Chef de Yacht, c’est un peu comme être Chef de villa, à ceci près que c’est une villa qui bouge, dont la cuisine est généralement plus que petite, et qui a une capacité de stockage limitée. Etre Chef de Yacht, c’est déployer tous les jours des trésors d’inventivité pour accommoder les produits livrés pendant les escales et satisfaire avec un menu différent chaque jour trois clients:
– L’équipage
– Le propriétaire et sa famille
– Les invités ou les passagers
Etre Chef de Yacht, c’est proposer au propriétaire de croquer dans une tomate avec un trait d’huile d’olive et un soupçon de fleur de sel à midi et préparer un buffet thématique pour 150 personnes le soir.
C’est une douzaine de ces Ovnis que le Yacht Club de Monaco et la société de formation Bluewater ont réunis par une belle journée ensoleillée ce jeudi 18 avril.
Le but: prouver à un jury de haut-vol que l’on peut réaliser de l’excellente cuisine sur un bateau.

 

Le jury

De gauche à droite Marcel Ravin, Jacques Maximin, Virginie Basselot, Pablo Albuene. © Fabrice Roy

De gauche à droite Marcel Ravin, Jacques Maximin, Virginie Basselot, Pablo Albuene. © Fabrice Roy

Le concours commenté par le journaliste et passionné de cuisine Vincent Ferniot a été évalué par un jury particulièrement relevé:

Marcel Ravin – Chef des cuisines * Monte Carlo Bay Monaco
Jacques Maximin – M.O.F. multi-étoilé
Virginie Basselot – M.O.F. Cheffe des cuisines ** Le Negresco Nice
Pablo Albuene – Chef de Yacht – Vainqueur de l’édition 2018 du concours

Pour faire bonne mesure, Joël Garault – ancien Chef multi-étoilé de l’Hermitage Monte-Carlo et compagnon du Tour de France, Christian Garcia – Chef du Palais Princier, et Thierry Thiercelin, Chef récemment promu du Yacht Club apportaient leur assistance et leur soutien aux candidats et aux membres du jury.

 

Joël Garault et Thierry Thiercelin. © Fabrice Roy

Joël Garault et Thierry Thiercelin. © Fabrice Roy

 

Les candidats, les épreuves…

Les candidats et le jury. © Fabrice Roy

Les candidats et le jury. © Fabrice Roy

12 candidats se sont succédés par groupe de trois dans une premières épreuve, où ils avaient 30 minutes pour présenter quatre assiettes autour d’un produit donné.

Premier groupe:
Bruno Chalian
Hector Urquiaga
Steve Fostvedt

…autour de la daurade

Deuxième groupe
César Gusto
Charly Valdez
Richard Cullen

…autour du veau

Troisième groupe
Murat Demir
Roberto Diaz
Shone Koo

… autour de la langoustine

Quatrième groupe
Auke Blom
Stéphanie Gravier
Alberto Affer

… autour du filet de bœuf

A l’issue de la dégustation, trois chefs étaient retenus pour aller en finale:

Bruno Chalian
Richard Cullen
Stéphanie Gravier

A nouveau, ils avaient 30 minutes pour réaliser un plat à partir d’un panier surprise, auxquelles se rajoutaient 15 minutes pour proposer un dessert avec comme majeure l’orange sanguine.

 

Un public attentif... © Fabrice Roy

Un public attentif… © Fabrice Roy

 

Stéphanie Gravier

Stéphanie en pleine concentration... © Fabrice Roy

Stéphanie en pleine concentration… © Fabrice Roy

Au terme des délibérations, c’est Stéphanie Gravier, jeune cheffe du Planet 9, un 73 mètres de croisière et d’exploration, qui remporte l’épreuve et devient la gagnante de l’édition 2019 du concours culinaire des Chefs de superyacht Yacht-Club de Monaco – Bluewater.

« Steph », comme l’appelle affectueusement l’équipage du Planet 9, a commencé sa carrière à l’âge de 17 ans. Cette pâtissière à l’origine a travaillé dans des établissements renommés comme la Truffière ou la Lorraine à Paris, ou encore Thornton’s à Dublin. Elle se destine ensuite au monde des superyachts à bord du Twizzle, du Palladium ou du 777. Quand elle n’est pas en cuisine, il n’est pas rare de trouver Stéphanie Gravier en train de pratiquer le yoga, le kite surf ou la photo.

 

Le dessert de Stéphanie. © Fabrice Roy

Le dessert de Stéphanie. © Fabrice Roy

 

Le Planet 9. © Edmiston DR

Le Planet 9. © Edmiston DR