Restauratrice à l’Ancre à Waltenheim (67) Barbara Hamm témoigne de sa reconversion professionnelle.
Elle avait déjà créé une micro-entreprise pour générer des activités complémentaires à celles du restaurant mais depuis 2019, elle a renforcé ce développement. « Quand nous avons appris la fermeture administrative des restaurants en novembre 2020, on s’est inquiété ; comment payer les charges ? Il fallait absolument trouver une idée, une solution alors avec mon mari, nous avons créé les petits gâteaux alsaciens ».

Reconversion ; Barbara Hamm de restauratrice à productrice de biscuits alsaciens ©Sandrine Kauffer-Binz

Reconversion ; Barbara Hamm de restauratrice à productrice de biscuits alsaciens ©Sandrine Kauffer-Binz

Rendez-vous sur l’Alsace Fan Day le 24 juin 2021 à Strasbourg pour observer Barbara Hamm virevolter avec son panier de gâteaux et les offrir en dégustation avec un large sourire.
Membre de l’Union internationale des Alsaciens à travers le monde, elle exposait ses gourmandises, traduisant si besoin, les gros mots alsaciens.« En novembre 2020, Avec mon mari nous avons décidé de créer des petits biscuits alsaciens, avec des expressions locales inscrites dessus, des mots doux, des expressions mais aussi des gros mots en alsacien, qui nous traversaient particulièrement l’esprit au moment de la fermeture de nos établissements ! » affirme-t-elle.

« Pour la recette, nous avons décidé de sortir du petit beurre classique en y ajoutant de l’Alsace dedans ! En plus des messages qui changent, il y a donc plusieurs saveurs, des biscuits cannelles-épices, choco-orange ou encore chocolat noir.

Pour le lancement, nous avons dû mettre en place une stratégie, il fallait trouver un packaging sympa, un story-telling… et pour l’occasion nous avons même crée des moules avec une imprimante 3D. »

Reconversion ; Barbara Hamm de restauratrice à productrice de biscuits alsaciens ©Sandrine Kauffer-Binz

Reconversion ; Barbara Hamm de restauratrice à productrice de biscuits alsaciens ©Sandrine Kauffer-Binz

L’histoire de ce petit biscuit alsacien est encourageante, en quelques jours et à l’aide de la solidarité née en particulier des réseaux sociaux la petite entreprise a passé la crise. Avec la réouverture des établissements, ils ont choisi de conjuguer cette nouvelle activité et la vente à emporter.

Mais, la grande nouveauté, est lors de la ré-ouverture, ils ont choisi de maintenir leurs deux activités, qui ont évolué : de provisoires à pérennes.
Ainsi, le restaurant se transforme en laboratoire de production de plats à emporter le week-end et d’élaboration de petits gâteaux alsaciens.
Mais les clients ne s’installent plus à la table de l’Ancre.

Reconversion ; Barbara Hamm de restauratrice à productrice de biscuits alsaciens ©Sandrine Kauffer-Binz

Reconversion ; Barbara Hamm de restauratrice à productrice de biscuits alsaciens ©Sandrine Kauffer-Binz

La famille Hamm se consacre toute la semaine à la confection de leurs petits biscuits alsaciens, nés de cette crise mondiale, dans le but de pouvoir le faire voyager au-delà des frontières régionales.
Les petits gâteaux « les luschtige » sont commercialisés au restaurant à l’Ancre
sur le site www.boitideal.com
A la boutique de Jeannala & Seppala Shopping Promenade de la Zone Mundo-Reichstett.
Au magasin la Tête dans le bocal à Geispolsheim.
Aux Locavor de Obernai et Epfig.
Au gaveur du kochersberg de Woellenheim.Par Margot Reinartz et Sandrine Kauffer-Binz
crédit photos ©Margot Reinartz