image_pdf

Le Chef Jean-Edern Hurstel, déjà à la tête du restaurant parisien « Edern » et ancien participant de Top Chef, et Lionel Roques, PDG du Groupe Franco American, spécialisé dans la production d’événements pour les entreprises et la communication, reprennent LE FLORIS du bord du Lac Léman avec l’ambition d’en faire un lieu de vie à la croisée de la restauration et de l’événementiel.

Après cinquante ans de carrière en cuisine, le chef Meilleur Ouvrier de France et doublement étoilé du Floris, Claude Legras, prend sa retraite  :« Je remercie tous mes collaborateurs, tout au long de mes 50 ans de carrière, mais aussi mon épouse, qui m’a modéré et aiguillé, et mes enfants, ma fierté et mon leitmotiv. Désormais place aux jeunes ! Jean-Edern Hurstel, que j’ai eu le plaisir de former, est un chef reconnu. Il a toute ma confiance pour faire perdurer le prestige du Floris, en y apportant sa signature. »

Jean-Edern Hurstel :« C’est un honneur de prendre la suite de Claude Legras, mon premier mentor, au sein de cette institution Genevoise. Etant attaché à son travail, le Floris doit garder son âme et quelques plats signatures de M. Legras, tel que la quenelle de Brochet du Lac ou ses célèbres bonbons de foie gras. J’y ajouterais respectueusement ma patte où simplicité, authenticité et envie de décontractionsont les maitre-mots. »

Claude Legras et Jean-Edern Hurstel dans la cuisine du Floris ©Floris

Une succession naturelle pour Jean-Edern Hurstel, qui appris  le métier auprès de Claude Legras de 1996 à 1998, avant de continuer sa formation chez les plus grands – Paul et Marc Haeberlin, Alain Senderens, Alain Passard et Alain Ducasse – et d’enchainer les expériences à l’international avant de revenir à Paris pour l’ouverture du Peninsula (plus jeune chef français à diriger les cuisines d’un palace parisien). Un parcours riche qui l’amène jusqu’à l’ouverture en 2018 de son propre restaurant EDERN près des Champs-Elysées. ( relire ici  )

Lionel Roques, Fondateur du Groupe Franco American :« il peut sembler étrange qu’un groupe indépendant, présent dans des secteurs aussi exposés à la crise sanitaire que l’événementiel, le tourisme d’affaire, la culture, investisse aujourd’hui dans la restauration. Et pourtant, j’ai la conviction que la période actuelle démontre les limites de la virtualisation des rapports humains et qu’investir dans « le présentiel » est un choix économique sensé et un engagement sociétal fort. Les entreprises auront besoin de l’événementiel comme les particuliers des restaurants pour recréer du « lien social » et redonner du sens au « Vivre Ensemble ». Charge à nous avec Jean-Edern de faire du Floris un véritable lieu de vie, accueillant aussi bien pour la clientèle individuelle que pour les événements d’entreprises, tout en respectant l’œuvre de Claude et Inès Legras.

La partie « bistrot » du Floris sera transformée en chalet pour y proposer une cuisine rendant hommage aux spécialités suisses et utilisant des produits du Terroir, locaux et de saison.

La Pinte du Floris (bistrot avec des spécialités suisses) accueillera ses premiers convives fin février 2021 et Le Floris by Jean-Edern Hurstel ouvrira ses portes et sa sublime terrasse mi-avril 2021.

A suivre

Claude Legras Meilleur Ouvrier de France ©Floris

www.luxe-geneve.com/le-floris/

Millefeuille de topinambour et champignons de Paris, oeufs de caille mollets.- ©Floris

Barbecue Party! ©Floris

Oursinade de St jacques ©Floris