Comme chaque année, les équipes du Gault&Millau sillonnent la France pour remettre des trophées. Le lundi 30 septembre 2019 à Rennes, le Gault&Millau a distingué la région Ouest lors de la 4ème étape de son Tour de France 2019.

Sylvain Guillemot, chef de l’Auberge du Pont d’Acigné reçoit le trophée Gault&Milau d’Or

Gault&Millau, dénicheur de talents et initiateur de tendances, continue son Tour de France 2019 et vient de faire étape en Bretagne, au Château d’Apigné, à quelques kilomètres de Rennes.

L’objectif ? Récompenser les professionnels de la restauration les plus méritants et talentueux et promouvoir les savoir-faire régionaux.

Les lauréats (de g. à d.) : Yvann Guglielmetti, Marianne Lecerf, Thomas Parnaud, Charlotte Pouzadoux, François Ricordeau, Franck Quinton, Jérémie Bousseau, Christophe Hay, Jacques Bally, Sylvain Guillemot, Marc Esquerré, Marie-Pierre Guillemot, Marion Denieul, Loïc Pérou, Mathieu Pérou, Nolwenn Corre et Anthony Jéhanno

Le Gault&Millau Tour

Il met à l’honneur chaque année six régions françaises. L’objectif est de récompenser les chefs les plus talentueux de leur région, de braquer les projecteurs sur leurs établissements en valorisant leur cuisine (Gault&Millau d’Or, Grands de Demain, Jeunes Talents, Espoirs, Innovation, Pâtissier, POP), le service (Sommelier, Accueil en salle et Jeune Talent service en salle), et le savoir-faire (Tradition d’aujourd’hui et Transmission).

Palmarès Gault&Millau 2019 Ouest, par Marc Esquerré, rédacteur en chef du guide national

C’est aujourd’hui l’un des deux seuls quatre toques de Bretagne. Formé auprès de Jacques Thorel (l’Auberge Bretonne) et d’Alain Passard, Sylvain Guillemot, chef de l’Auberge du Pont d’Acigné reçoit le trophée Gault&Milau d’Or pour sa cuisine qui gagne chaque saison en épure et en justesse.

Auberge du Pont d’Acigné 17/20 à Noyal sur Vilaine – 4 toques

De g. à d. : Philippe Laruelle, Marianne Lecerf, Sylvain Guillemot et son équipe, Jacques Bally, Marie-Pierre Guillemot, Alain Porta, Marc Esquerré et Nicolas Lebedef

Christophe Hay est acharné de travail et un technicien hors pair et ce qu’il a créé en quelques années seulement à Montlivault La Maison d’A Côté, bistrot plein d’esprit aux portes de la quatrième toque, est impressionnant. Il regagne les bords de Loire avec le trophée des Techniques d’Excellence.
La Maison d’à Côté à Montlivault 16.5/20 – 3 toques

Notre Grand de Demain vient de Chartres, de cet hôtel du Grand Monarque qui a toujours su choisir ses chefs avec pertinence. Thomas Parnaud, né en Martinique et passé notamment à l’Atelier de Robuchon et au Bristol, a apporté une nouvelle dynamique en apportant quelques touches antillaises.
Le Georges Hôtel Le Grand Monarque à Chartres 15/20 – 3 toques

Anthony Jéhanno s’était déjà distingué dans son premier Terre-Mer. Avec son épouse, il a récemment investi l’élégant Manoir de Kerdrain où sa cuisine qui fait confiance aux fournisseurs locaux fait merveille. Nous lui décernons le trophée Cuisine de la Mer.
Terre Mer à Auray 14/20 – 2 toques

Depuis des décennies, le Manoir du Lys est une adresse qui compte en Normandie. Dans cette atmosphère apaisante et bucolique, oeuvre Franck Quinton, à qui nous remettons le trophée Tradition d’Aujourd’hui pour sa cuisine à la fois régionale et moderne.
Le Manoir du Lys à Bagnoles de l’Orne 14/20 – 2 toques

Les époux Jaguin avaient fait de leur Ville Blanche, à Rospez, juste à côté de Lannion, l’une des étapes les plus intéressantes de Bretagne. Et il n’était pas question de transmettre leur bébé à n’importe qui. Avec Yvann Guglielmetti, on peut affirmer qu’ils ont fait bonne pioche. Notre trophée Jeune Talent, formé auprès de Ronan Kervarrec (à la Chèvre d’Or puis à l’Hostellerie de Plaisance), a manifestement un gros potentiel.
La Ville Blanche à Rospez 14/20 – 2 toques

Nolwenn Corre a grandi dans la maison familiale et a succédé avec brio à son père Philippe aux commandes de l’Hostellerie de la Pointe Saint-Mathieu. Sa cuisine bretonne, iodée et aux accents sudistes est distinguée par notre trophée Naturalité.
Hostellerie de la Pointe Saint-Mathieu à Plougonvelin 14/20 – 2 toques 

Les frères Loïc et Pascal Pérou avaient hissé le Manoir de la Régate parmi les plus belles tables de la région avant que Pascal, il y a quelques années, ne parte vers d’autres aventures. Et c’est aujourd’hui une véritable renaissance pour cette maison avec l’arrivée aux fourneaux de Mathieu Pérou, le fils de Loïc, dont la fraîcheur et l’enthousiasme redonnent un nouvel élan à la Régate. Le trophée Transmission récompense logiquement ce duo père-fils.
Le Manoir de la Régate à Nantes 13.5/20 – 2 toques

A Brest, l’Imaginaire s’est rapidement invité dans le clan des tables qu’il faut connaître. Grâce à Romain Pouzadoux évidemment, à la cuisine aux alliances qui détonent, mais aussi grâce à son épouse, Charlotte, à qui nous remettons le trophée de l’Accueil et dont le rayonnement en salle n’est bien sûr pas étranger à la réputation grandissante de cette adresse.
L’Imaginaire 14/20 à Brest – 2 toques

C’est encore une histoire de duo : Baptiste Denieul, qui a transformé la crêperie familiale l’Auberge Tiegezhen en un trois toques déjà incontournable, est indissociable de son épouse Marion, délicieuse directrice de salle à qui nous décornons le trophée Jeune Talent Service en Salle.
Auberge Tiegezh à Guer 15/20 – 3 toques

C’est aussi parce qu’il a su s’entourer que Mathieu Guibert a maintenu Anne de Bretagne dans le cercle de nos quatre toques. Jérémie Bousseau n’est bien sûr pas étranger à ce succès et repart à la Plaine sur Mer avec notre trophée Pâtissier.
Anne de Bretagne à La Plaine sur Mer 17/20 – 4 toques

Jérémie Bousseau reçoit le Trophée Pâtissier

François Ricordeau incarne à merveille la jeune cuisine mancelle. Dans une ville pas vraiment réputée pour son dynamisme gastronomique, son bistrot bar à vins L’épicurieux est une adresse qu’il faut absolument connaître. Il reçoit notre trophée Sommelier.

L’épi’Curieux 12.5/20 au Mans – 1 toque