« Une Table, au Sud », premier livre du chef étoilé Ludovic Turac

Avec sa cuisine Ludovic Turac tisse chaque jour un lien avec les autres. Ce lien, il a souhaité le développer au sein d’un livre de 25 recettes, faciles ou plus techniques, héritées de sa grand mère, imaginées dans son restaurant ou testées entre amis.

Le livre paraît en novembre 2019 aux Editions de l’Epure.

Le jeune chef étoilé Ludovic Turac et sa femme Karine, sont à la tête de leur établissement Une Table au Sud depuis 2013. Dynamique et passionné le chef aime échanger, partager, rencontrer. C’est ce lien tissé chaque jour avec autrui au travers de sa cuisine qu’il a voulu accentuer dans ce premier ouvrage, au titre reprenant le nom du restaurant.

Près de 25 recettes réalisables à la maison, très accessibles, ou version étoilées, plus techniques sont à découvrir dans ce livre. Des recettes apprises de sa grand-mère, imaginées dans la cuisine de son restaurant avec ses équipes, en regardant la mer, du premier étage de son restaurant situé sur le Vieux-Port ou encore testées avec une bande d’amis…

Dans « Une Table, au Sud », le lecteur retrouve un peu des origines arméniennes du chef, de ce fort lien avec la Méditerranée, de sa spontanéité et de son inventivité dans chacune de ses recettes à base de produits de région savamment sélectionnés.

Ce livre raconte une aventure humaine et professionnelle, le parcours d’un jeune chef passionné de son terroir. Avec ce premier ouvrage et dans cette dynamique d’échange et de partage, Ludovic Turac s’invite chez les lecteurs pour transmettre avec passion son savoir-faire et son goût de cuisine bien pensée.

« Une Table, au sud » fait également partie de la sélection à la 7ème édition du Prix Champagne Collet du Livre de Chef, dont le prix sea remis le 9 décembre 2019.

Une Table, au Sud

Editions de l’Epure
Auteur : Ludovic Turac
Photographe : Jean-Philippe Garabedian
Textes : Anne Garabedian
24€
En vente au restaurant Une Table au Sud, sur commande aux Editions de l’Epure

 




TOP CHEF : 3 nouvelles épreuves pour le quart de finale du 24 avril 2019

C’est la 12ème semaine de compétition pour les 4 candidats toujours en lice du plus grand concours de cuisine réservé́ aux professionnels.

Le mercredi 24 avril 2019, ceux-ci vont continuer leur marathon culinaire avec les plus grands chefs du monde à travers 3 nouvelles épreuves. Leur objectif : récolter 2 pass pour se qualifier pour la demi-finale.

Qui sera le prochain chef à perdre l’un des siens ? Et qui seront les trois candidats en demi-finale ?

Ce mercredi 24 avril 2019, trois nouvelles épreuves attendent les candidats pour cette 12ème semaine de TOP CHEF.

Le plat végétal avec Alain Ducasse – chef le plus étoilé au monde
Pour cette 4ème épreuve des ¼ de finale, les candidats ont rendez-vous sur la Seine, aux pieds de la Tour Eiffel où le chef mythique aux 18 étoiles, Alain Ducasse, les attend sur son bateau-restaurant gastronomique 100% électrique.
Accompagné de deux des chefs qu’il a formés : Jocelyn Herland, chef exécutif doublement étoilé d’un palace et Francis Fauvel, le chef exécutif du bateau, il leur lancera le défi de réaliser un plat végétal gastronomique à partir d’un panier de fruits et légumes imposé.

Les berlingots avec Anne-Sophie Pic – cheffe la plus étoilée au monde
Pour la cinquième épreuve des ¼ de finale, les candidats auront rendez-vous à Valence dans un établissement qui célèbre 40 ans de 3 étoiles. A sa tête, la femme la plus étoilée au monde avec 7 étoiles, et depuis plus de 10 ans, la seule cheffe triplement étoilée en France, connue dans le monde entier pour sa sensibilité et son sens de l’esthétique : Anne-Sophie Pic.
Les candidats devront tenter de l’impressionner en réalisant son célèbre plat signature : les berlingots.Les agrumes avec Mauro Colagreco ***– chef du 3ème meilleur restaurant du monde
Pour la sixième et dernière épreuve des ¼ de finale, les candidats rencontreront un chef 3*** atypique d’origine italo-argentine, élu chef du 3ème meilleur restaurant au monde : Mauro Colagreco.
Pour leur ultime chance de gagner un pass pour la demi-finale, les candidats devront mettre à l’honneur les agrumes au cœur d’un plat salé. A l’issue de cette épreuve, le candidat qui n’obtiendra pas son pass quittera définitivement l’aventure.

« TOP CHEF : CUISINEZ COMME UN GRAND CHEF » : le barbecue passe sur le grill

En 2ème partie de soirée, place à un grand cours de gastronomie autour du barbecue

Avec Ludovic Turac, chef étoilé établi à Marseille, le public apprendra à sublimer le moelleux des volailles. Et à apporter un délicieux goût fumé aux poissons comme dans les restaurants gastronomiques.

Avec Emmanuel Renaut, Chef 3 étoiles de Megève, place à une technique de cuisson inédite pour enchanter les barbecues : une cuisson à l’étouffée dans une boule de pain.

Puis rendez-vous avec Camille Delcroix pour la leçon de la semaine spéciale barbecue : les astuces pour une cuisson parfaite de l’entrecôte.

Et pour le classique de la semaine, place aux tomates farcies que la Chef étoilée Fanny Rey que celle-ci faitcuire au barbecue dans son restaurant de Saint-Rémy-de-Provence.

RELIRE




Le salon Vivre Côté Sud fête ses 20 ans

La 20ème édition du Salon Vivre Côté Sud se tiendra, du vendredi 8 au lundi 11 juin 2018, au Parc Jourdan à Aix-en-Provence (13). À édition exceptionnelle, scénographie et animations exceptionnelles. Cet anniversaire fera la part belle à une jeune génération de talents, qui réserve bien des surprises, parce qu’à 20 ans tout est permis. Au programme des démonstrations culinaires sous le thème de La Transmission.

Un bel âge pour ce salon qui s’est imposé au fil des saisons comme le rendez-vous de référence des amoureux du sud, professionnels ou
particuliers, toujours plus curieux de découvrir les nouveautés qui signent la tonalité de l’année. Un moment dédié à l’art de vivre « made in Méditerranée », idéal pour se mettre à l’heure d’été, faire des rencontres et des découvertes avec des passionnés du Sud.

Pour fêter les 20 ans de Vivre Côté Sud, le salon a choisi de mettre en avant ceux qui transmettent avec amour. Les chefs qui accompagnent et poussent les jeunes dans ce métier, qui leur donnent l’envie, qui partagent sans compter leur temps et leurs recettes.
Les cuisiniers seront dans l’évocation de celles et ceux qui ont compté pour chacun, que ce soit au sein de leur famille (père, mère, grand-mère…) ou dans leur apprentissage.

Démonstration culinaire Reine Julia et Nadia Sammut

Programme du 8 au 11 juin 2018 :

Vendredi 8 juin :

11h30 : Jean-François Gérard, la famille et la transmission dans la brigade Hostellerie Bérard & SPALa Cadière d’Azur
15h30 : Mickaël Féval et Julien Courtin, en ouvrant « Molène », Olivia et Mickaël transmettent à Julien, à leur côtés depuis 10 ans, l’amour de la Bretagne.
17h30 : Emmanuel Perrodin, la transmission par le livre « la bibliothèque idéale d’Emmanuel Perrodin », le chef itinérant combine une recette avec les trois livres qui ont le plus compté pour son apprentissage de la cuisine.

Samedi 9 juin :

11h30 : Nadia et Reine Sammut avec Ernest Hung Do « La Fenière, la belle histoire qui continue »
15h30 : Pierre Reboul avec Jeanne Martinier qui accompagne le chef depuis la réouverture du Château de la Pioline (Aix en Provence).
17h30 : Clément HigginsLes Bricoleurs de douceurs, forme sa seconde Clémence depuis l’ouverture il y a 2 ans. Clément et Clémence, la jeunesse forme la jeunesse…

Coté Sud 2017 – ©JP Garabedian

Dimanche 10 juin :

11h30 : Anna Bini « La transmission de la Pasta » d’Anna à Monica chef de cuisine qu’elle a formée à Casa Bini (Paris).
15h30 : Christelle Brua, Chef Pâtissière du Pré Catelan*** (Frédéric Anton à Paris) et Germain son second qu’elle a formé à ses côtés depuis 2014.
17h30 : Mathias DandineLes Lodges Ste Victoire (Tholonet) arbitre les recettes provençales « Revisitées » salées et sucrées par la « Brigade de Rêve : démo collective et festive » avec une pizza « provençale » par Davide DalmassoLa Cambuse, et son pizzaiolo Sébastien RichardLe Panier de Sébastien, etc…

Lundi 11 juin :

11h30 : Ludovic Turac d’Une Table, au Sud (Marseille) et Fanny Aimerait sa seconde qu’il forme depuis 5 ans.
15h30 : Sylvain ErhardtAlbin SarnetteMeigge et Richard Auray : « Collaboration chefs-agriculteurs : mode d’emploi » A Sénas, la transmission du champ à l’assiette : asperges de Roques Hautes, et restaurant Le Bon Temps.

3 démonstrations suivies de dégustations chaque jour à 11h30, 15h30 et 17h30 orchestrées par Anne Garabedian, journaliste culinaire et rédactrice en chef du magazine Le Cœur des Chefs.
Accès libre et gratuit avec la complicité de Davide Dalmasso (La Cambuse).

Coté Sud 2017 – Christelle Brua*** Le Pré Catelan (Paris) – ©JP Garabedian

Dream-team :

« La Brigade de Rêve » est de retour : une bande de potes, tous réunis par une passion des produits et du geste, soudés par une sauvage tendance à faire du bruit… Ensemble, ils nous réservent dimanche soir une ambiance tapageuse, certes, mais ils sont surtout les meilleurs ambassadeurs de nos recettes provençales, qui cette fois, seront revisitées ! Le dimanche à 17h30.

Les producteurs d’ici à l’honneur :

Chaque jour, les chefs pourront cuisiner avec le meilleur de la Provence : les huiles d’olive et produits médaillés au Concours Général Agricole seront mis à leur disposition par la Chambre Régionale d’Agriculture Provence Alpes Côte d’Azur, qui vous proposera également d’accorder chaque recette avec un vin d’ici.

Avec la collaboration de Lacanche-Westahl pour Morcrette.

« 20 ans. Le bel âge. Un joli parcours et des liens, des amitiés nouées un peu plus fort à chaque édition et l’envie de continuer à porter l’ébullition créative du sud, son art de vivre ce ‘je ne sais quoi’ qui fait qu’on y est bien. Certainement un mélange de douceur, de savoir-faire, de modernité, de couleurs, de senteurs, de saveurs. Vivre Côté Sud est plus qu’un salon, c’est un rendez-vous où se retrouvent depuis longtemps et pour longtemps, des passionnés et des fidèles chaque année plus nombreux. C’est pour eux, exposants et visiteurs que nous avons plaisir à réaménager le Parc Jourdan et à créer la surprise chaque année. Vivre Côté Sud, c’est un rendez-vous qui exprime si bien l’essence et l’esprit de la Méditerranée. La soirée du vendredi soir s’est vite imposée comme la soirée qui marque le lancement de la saison. Celle de nos 20 ans aura une saveur particulière » souligne Florence Colonna, commissaire générale.

Salon Vivre Côté Sud
Aix-en-ProvenceParc Jourdan
Du vendredi 8 au lundi 11 juin 2018
Horaires :
De 10h00 à 23h30 le vendredi (nocturne)
10h00 à 20h00 le samedi
10h00 à 19h00 le dimanche
10h00 à 18h00 le lundi
Entrée : 10 euros – Tarif réduit : 8 euros
Photos Coté Sud 2017 – ©JP Garabedian

RELIRE




Gourméditerranée, un nouveau bureau pour l’association

Une nouvelle équipe, une nouvelle dynamique pour porter chaque année plus haut encore les valeurs de la cuisine méditerranéenne. Autour de Gérald Passedat, président de l’association Gourméditerranée, plus de 58 chefs et artisans se sont, une année de plus, lancés dans l’aventure ! Issus des quatre coins de la région chacun d’entre eux prône, à sa manière, avec beaucoup de conviction et de fierté, la cuisine « made in Marseille-Provence-Méditerranée », avec la même volonté : valoriser le territoire par l’amour de la culture, du produit, des ressources et de la gastronomie locale.

C’est en Janvier 2012 qu’est née l’association Gourméditerranée. Une alliance de chefs et restaurateurs talentueux aux objectifs identiques :
« promouvoir les savoir-faire, la gastronomie et la cuisine Méditerranéenne. » Dignes représentants de la diversité culinaire locale, à la fois traditionnelle, moderne, inventive, ingénieuse et revisitée, ils œuvrent dans différents établissements : restaurant, pâtisserie, chocolaterie, bistrot, brasserie, grande table gastronomique ou étoilé.

Autour de Gérald Passedat, président de l’association, plus de 58 chefs et artisans se sont, une année de plus, lancés dans l’aventure ! Issus des quatre coins de la région chacun d’entre eux prône, à sa manière, avec beaucoup de conviction et de fierté, la cuisine « made in Marseille-Provence-Méditerranée », avec la même volonté : valoriser le territoire par l’amour de la culture, du produit, des ressources et de la gastronomie locale.

Gérald Passedat, Président de l’association

Un nouvel élan est insufflé en 2018 afin de partager et de cuisiner au delà des limites de la Méditerranée, mais aussi de se tourner vers le territoire national en faisant voyager et en transmettant les saveurs du Sud.

A la vice-présidence de l’association depuis ses débuts, Lionel LévyAlcyone*, cède sa place à Sébastien RichardLe Panier de Sébastien, table d’hôtes urbaine, sensible aux valeurs d’antan et à la tradition en cuisine, et Alexandre MazziaAM*, pour sa vision
inventive originale et inédite de la cuisine méditerranéenne. Enfin, à la tête des Sud’Crés, entité gourmande de l’association, Clément Higgins (Bricoleurs de Douceurs) et Claude Krajner (Le Temps d’un Chocolat), passent le relais à Laurent Navarro (L’atelier de Pauline) et Pierre Lamour (La Table 5).

Alexandre Mazzia, Vice-Président

Une nouvelle équipe, une nouvelle dynamique pour porter chaque année plus haut encore les valeurs de la cuisine méditerranéenne.

Membres du Bureau :

Président : Gérald Passedat 
Vice-Présidents : Alexandre Mazzia & Sébastien Richard
Trésorier : Philippe Zérah
Membres : Guillaume Sourrieu – Ludovic Turac – Dominique Frérard – Christian Ernst – Francis Robin – René Bergès – Richard Lepage – Georgiana Viou – Emmanuel Perrodin
Président des Sud’Crès : Laurent Navarro
Vice-Président Sud’Crès : Pierre Lamour

Sébastien Richard, Vice-Président

Laurent Navarro, Président des Sud’Crès

Pierre Lamour, Vice-Président Sud’Crès

PLUS D’INFOS www.associationgourmediterranee.com/

Photo de Une : Association Gourméditerranée (2017) – Photo JP Garabedian




Food In Sud : « Tables 13 » a permis la rencontre des chefs et des artisans-producteurs

A l’occasion du salon Food In Sud qui s’est déroulé du 24 au 26 janvier 2016 au Parc Chanot à Marseille, Bouches-du-Rhône Tourisme a réuni les chefs Tables 13 et les acteurs du « garde-manger local » pour des rencontres, dégustations et animations de qualité

Pendant 3 jours, autour du talent des chefs Tables 13, des vignerons, des producteurs du terroir et des artisans, c’est la qualité de l’offre gastronomique du département qui a été valorisée. On a parlé, productions locales, circuits courts, champ des possibles… vins, huiles, accords mets & vins, herbes, légumes anciens, fleurs comestibles, chocolats, miel, taureaux, agneaux… Sous l’égide de Bouches-du-Rhône Tourisme, le stand animé par Tables 13 est conçu comme une table d’hôtes, il s’est voulu un lieu d’échange, de partage, de mise en relation entre les chefs et tous les prestataires des Bouches-du-Rhône qui ont à cœur de valoriser leurs productions locales pour une cuisine fraîche et maison.
Têtes d’affiches & petits producteurs.

L’idée est que les chefs et les producteurs puissent se rencontrer, discuter et décider de travailler ensemble. « Nous sommes les marieurs entre les cuisiniers et leur garde-manger local, et on leur apporte les vignerons, agriculteurs et artisans sur un plateau. Et on goûte pour voir si c’est bon. Et tout ça créé du lien », s’exclame Anne Garabedian.

Les chefs Dominique Frérard, le chef des « Trois Forts »/ Sofitel à Marseille, Mathias Dandine, le chef du « Saint Esteve » au Tholonet, Mickael Feval de la table éponyme à Aix en Provence, Guillaume Sourrieu de l’Epuisette à Marseille, Ludovic Turac d’ « Une Table au Sud », Francis Robin, Le Mas du soleil, Salon de Provence, Fanny Rey et Jonathan Wahid de L’auberge de la Reine Jeanne à Saint-Rémy de Provence, ont répondu présents.

Pour cuisiner ils se sont appuyés sur les spécialités des producteurs locaux ; vins, huiles d’olives, asperges, légumes, safran, miel, fromages de chèvres, lait, beurre, crème, fleurs comestibles, charcuterie de taureau, chocolat, le pain des collines, canard des rizières, épices, poutargue, anchois, ….

Cet événement a été aussi l’occasion de lancer la 3e édition du guide Tables 13, présenté lundi 25 janvier 2016. Dans ce guide, on référence près de 200 restaurateurs qui portent hauts les couleurs de la gastronomie locale, véritable vitrine touristique du département

Lancé par Bouches-du-Rhône Tourisme à l’occasion de Marseille Provence 2013, le projet Tables 13 s’inscrit dans la durée et trouve un véritable écho auprès des restaurateurs et des consommateurs, qu’ils soient locaux, visiteurs ou touristes. Aujourd’hui ce sont près de 200 restaurants qui s’engagent pour une restauration fraîche, de qualité, privilégiant les circuits courts, les produits locaux et la préparation sur place, dans un esprit de convivialité et de partage avec les gourmets et gourmands. Restauration sur le pouce ou table gastronomique, c’est une cuisine créative et locale, accessible à tous.

Parce-que la gastronomie et les savoir-faire des chefs sont partie de l’identité gastronomique et touristique du territoire, Bouches-du-Rhône s’implique durablement dans l’opération TABLES 13. En tant que coordinateur des prestataires touristiques du département, Bouches-du-Rhône Tourisme s’empare du projet et met en place des outils visant à faire émerger cette offre de grande qualité et à la promouvoir auprès des touristes, visiteurs et résidents.