Seafood Fusion Festival : une première édition pleine de promesses

La première édition du Seafood Fusion Festival, était le rendez-vous incontournable de ce week-end à Brest. Près de 30 chefs français et étrangers ainsi que 40 producteurs bretons étaient réunis autour de la cuisine des coquillages et des algues. Une initiative audacieuse et joyeuse saluée aussi bien par les acteurs du Festival que par le grand public venu à Océanopolis assister à des démonstrations culinaires, des « battles » amicales entre chefs et à des conférences autour du thème des coquillages, des algues et du développement durable.

 


Olivier Roellinger, parrain du Seafood Fusion, entouré à gauche de Pierre Pichot, à droite d'Allan Guirec et Tiphaine Seguin - © DR

Olivier Roellinger, parrain du Seafood Fusion, entouré à gauche de Pierre Pichot, à droite d’Allan Guirec et Tiphaine Seguin – © DR
Créé sous l’impulsion de Thierry Larnicol, le Seafood Fusion Festival était parrainé par le chef breton Olivier Roellinger. L’évènement s’est tenu tout au long du week-end du 21 au 22 novembre à Océanopolis, un magnifique écrin pour mettre à l’honneur coquillages et algues.


3 chefs en pleine battle sur le Seafood Fusion! De gauche à droite : Claire Verneil, Noelle Cornu Faure et Philippe Le Bigot - © DR

3 chefs en pleine battle sur le Seafood Fusion! De gauche à droite : Claire Verneil, Noelle Cornu Faure et Philippe Le Bigot – © DR
Le Festival affichait plusieurs ambitions :

– démontrer que ces fabuleux produits ne se limitent pas à un plateau de fruits de mer, aux coquilles Saint-Jacques ou aux traditionnelles moules frites ;
– fédérer toute la filière autour d’un événement culinaire ;
– permettre au grand public de découvrir les enjeux liés à ces ressources issues de la mer. « Faire goûter la mer à travers les coquillages est plus respectueux de l’environnement que de manger des poissons sauvages ou d’élevage », selonRoellinger, l’étoilé de Cancale. 


Les chefs lors de la battle très spectaculaire du dimanche après-midi sur le Seafood Fusion - © DR

Les chefs lors de la battle très spectaculaire du dimanche après-midi sur le Seafood Fusion – © DR
Tout au long du week-end, la manifestation, inédite en Bretagne, a attiré à Brest gourmands et curieux, mais également de nombreux visiteurs qui ont assisté aux « Seafood Echanges », des conférences et des tables rondes autour du développement durable et de l’aquaculture.

« Le bilan est assurément positif, même si le mauvais temps n’a pas incité les gens à trop sortir samedi. Dimanche, nous avons eu beaucoup de monde, commente Thierry Larnicol. Les chefs et les producteurs ont répondu présents pour cette première édition à Brest, malgré la morosité ambiante de ces derniers temps. Le Seafood Fusion Festival s’est déroulé dans une ambiance des plus sympathiques. Le grand public a pu aller à la rencontre de grands chefs, découvrir leurs recettes et assister aux conférences. Les petits producteurs locaux ont pu eux aussi échanger avec les chefs, ce qui devrait leur ouvrir de nouvelles collaborations ».


Le chef corse Julien Diaz avec une toute jeune apprentie ! - © DR

Le chef corse Julien Diaz avec une toute jeune apprentie ! – © DR
Une grande fête de la gastronomie et des produits locaux

Plus de 30 chefs français et étrangers, dont plus de la moitié étoilée au guide Michelin, ont proposé pendant deux jours leur vision de la cuisine des coquillages. Ils se sont prêtés avec enthousiasme à des démonstrations passionnées et à des joutes culinaires arbitrées par un jury pioché dans le public qui leur imposait les produits à cuisiner : praires, coques, pétoncles noires, couteaux, ormeaux,… Tous ont fait preuve de créativité pour élaborer des recettes insolites et originales, en utilisant des produits qu’ils n’ont pas l’habitude de travailler.

Les visiteurs présents au Seafood Fusion Festival en ont également profité pour fouler les allées du village des producteurs, qui regroupait pêcheurs, agriculteurs locaux, fournisseurs de la restauration et industries agro-alimentaires locales. Répartis en plusieurs pôles, les exposants ont eu l’occasion de présenter avec passion leur production et leur savoir-faire au public, qui a pu découvrir et acheter des coquillages venus de toute la Bretagne, ainsi qu’une belle gamme de produits à base d’algues parmi lesquels des chutneys et des tartares, tout cela dans une ambiance chaleureuse accompagnée de quelques chants bretons.

Devant l’enthousiasme suscité par ce premier événement, Thierry Larnicol envisage d’ores et déjà de rééditer l’expérience. « Le Seafood Fusion Festival pourrait se refaire pourquoi pas en alternance avec d’autres villes bretonnes… Nous avons de la demande de ce côté là ». Affaire à suivre, donc !

PLUS D’INFOS 
www.seafoodfusion.com