La 1ère édition du Trophée Tro Bernard Loiseau s’est déroulée le mardi 5 novembre 2019 dans le cadre de la Foire internationale et gastronomique de Dijon.

Le Grand Prix a été décerné à Maxence Cardon-Ravat, 18 ans, apprenti au Château Mont-Joly* à Sampans (39).

Après 5 heures de compétition, le benjamin de la compétition a conquis le jury par la qualité de son travail, l’harmonie gustative de ses plats et sa parfaite organisation en cuisine.

Le vainqueur du Grand Prix s’est vu remettre un trophée en porcelaine créé par la Manufacture de Longchamp et qui sera remis en jeu à chaque édition.

Le palmarès complet

Le prix du meilleur plat a été attribué à Anthonin Favard, Abbaye de La Bussière* à La Bussière sur Ouche (Côte d’Or). Et celui de la meilleure entrée à Franco Bowanee, Château de Vault de Lugny* (Yonne).

Karina Laval, commis de Franco Bowanee, remporte le prix du meilleur commis.

Remise du prix du meilleur commis à Karine LAVAL ©Dijon Congrexpo-Philippe Hiest

Remise du prix de la meilleure entrée à Franco BOWANEE ©Dijon Congrexpo-Philippe Hiest

Remise du prix du meilleur plat à Anthonin Favard ©Dijon Congrexpo-Philippe Hiest

Le jury

Ce premier jury était co-présidé par Patrick BERTRON, La Côte d’Or** du Relais Bernard Loiseau à Saulieu et Serge VIEIRA, restaurant gastronomique Serge Vieira** à Chaudes-Aigues (Cantal), Bocuse d’Or 2005 et Président de la Team France.

Ils étaient accompagnés de 16 chefs renommés :

  • Yohann Chapuis, Restaurant Greuze* à Tournus, en Saône-et-Loire
  • Davy Tissot, MOF et Bocuse d’Or 2019, Restaurant Saisons à Ecully, en Rhône-Alpes
  • Romuald Fassenet, MOF, Château du Mont Joly* à Sampan, dans le Jura
  • Guillaume Royer, MOF, Abbaye de la Bussière* à La Bussière-sur-Ouche, en Côte-d’Or
  • Stéphane Derbord, Restaurant Derbord* à Dijon, en Côte-d’Or
  • Sébastien Grospellier, La Table de Chaintré* à Chaintré, en Saône-et-Loire
  • Takashi Kinoshita, Château de Courban* à Courban, en Côte-d’Or
  • David Le Comte, Auberge de la Charme* à Prenois, en Côte-d’Or
  • Jocelyne Lotz-Choquart, ancienne cheffe à Nancray, dans le Doubs
  • Édouard Mignot, Restaurant ED EM* à Chassagne-Montrachet, en Côte-d’Or
  • Gonzalo Pineiro, Le Château Bourgogne à Dijon, en Côte-d’Or
  • Julien Poisot, Restaurant le Duèze* à Mercuès, dans le Lot
  • Émilie Rey, Restaurant ED EM* à Chassagne-Montrachet, en Côte-d’Or
  • Cécile Riotte, Restaurant Le Vaudésir à Avallon, dans l’Yonne
  • Giada Scarton, Restaurant Les Pôpiettes à Beaune, en Côte-d’Or
  • David Zuddas, Restaurant DZ’Envies à Dijon, en Côte-d’Or

Les membres du jury avec, au centre, Serge Vieira et Patrick Bertron ©Dijon Congrexpo-Philippe Hiest

Les six candidats sélectionnés sur dossier devaient réaliser deux plats pour 8 personnes :

  • une entrée : composition de légumes de saison frais
  • un plat : pièce de boeuf charolais en croûte au jus de boeuf et au poivre, accompagnée de 3 garnitures (un tonneau de pommes de terre farci à la queue de boeuf et à la moëlle, une garniture au chou vert frais et la dernière au choix du candidat).

Ils ont été évalués sur des critères tels que l’équilibre et l’originalité des saveurs, l’originalité de la présentation, la qualité gustative, l’assaisonnement et la température ; mais aussi sur la netteté et la propreté du travail présenté, et la gestion des marchandises et le gaspillage.

Maxence CARDON-RAVAT à l’oeuvre-©Dijon Congrexpo-Philippe Hiest

A propos du Trophée Pro Bernard Loiseau

Organisé par Dijon Congrexpo et la Maison Bernard Loiseau, ce concours culinaire de haut niveau est réservé aux cuisiniers professionnels en exercice.

Jean Battault, Président de Dijon Congrexpo, souligne que « ce concours répond pleinement à la vocation gastronomique de la Foire, qui est de mettre en lumière le savoir-faire des professionnels des métiers de bouche et de faire émerger de nouveaux talents ».

Le Trophée pro Bernard Loiseau aura lieu tous les deux ans. Le souhait est de mettre en place une présélection afin que ce Trophée pro “comme tous les grands concours, se décline en demi-finale puis finale afin de lui conférer une envergure nationale” précise Ahlame Buisard, directrice générale du Groupe Bernard Loiseau.

Les candidats ©Dijon Congrexpo-Philippe Hiest