50 Best dévoile aujourd’hui les trois lauréats d’une toute nouvelle catégorie appelée « Champions of Change » qui distingue des héros du quotidien qui ont mené au cours des 18 derniers mois des actions remarquables dans leurs communautés respectives : grâce à leur démarche positive et socialement utile, ils ont permis de faire bouger les lignes, de faire évoluer les mentalités. Présentation de Viviana Varese, Kurt Evans et Deepanker Khosla. 

« Champions of Change » fait partie du programme des World’s 50 Best Restaurants 2021, parrainé par S.Pellegrino & Acqua Panna, et constitue un pilier essentiel de l’initiative « 50 Best for Recovery ».

Alors que le secteur de la restauration se reconstruit et se remodèle, des opportunités de changement positif émergent, mettant davantage l’accent sur l’inclusion et le développement durable. Les actions menées par les lauréats le prouvent et pourront se poursuivre grâce aux importantes donations faites à chacun d’eux grâce au fonds « 50 Best for Recovery ». Ils pourront ainsi continuer à développer leurs initiatives et soutenir le progrès à long terme de la restauration et l’alimentation.

Kurt Evans – Chef, artiste-militant et entrepreneur social à Philadelphie (Etats-Unis) : il a mis ses compétences culinaires au service de la lutte contre l’incarcération de masse.

Viviana Varese – Chef du restaurant Viva à Milan (Italie), qui a choisi d’agir pour défendre la cause LGBTQ+ et l’intégration.

Deepanker Khosla – Chef-propriétaire du restaurant Haoma à Bangkok (Thailande) : en transformant son restaurant en soupe populaire pendant la pandémie, il a offert de salutaires offres d’emploi à des migrants.

Alors que le secteur de la restauration se reconstruit et se remodèle, des opportunités de changement positif émergent, mettant davantage l’accent sur l’inclusion et le développement durable. Les actions menées par les lauréats le prouvent et pourront se poursuivre grâce aux importantes donations faites à chacun d’eux grâce au fonds « 50 Best for Recovery ». Ils pourront ainsi continuer à développer leurs initiatives et soutenir le progrès à long terme de la restauration et l’alimentation.

William Drew, directeur du contenu pour The World’s 50 Best Restaurants, déclare : « Nous sommes ravis de récompenser Kurt, Viviana et Deepanker avec les premiers prix Champions of Change. La passion et le courage dont ils font preuve pour créer des changements positifs dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration sont impressionnants et nous sommes impatients de voir comment ils vont utiliser ces dons pour faire avancer leurs projets exceptionnels. Nous sommes honorés de saluer le travail qu’ils accomplissent et l’exemple qu’ils donnent au monde de l’alimentation et au- delà. »

Kurt Evans ©Down North Pizza

  1. Kurt Evans – un restaurant qui emploie des anciens détenus

  2. Le premier lauréat de cette année est Kurt Evans – cofondateur de Down North Pizza, restaurant engagé à Philadelphie, aux États-Unis, qui emploie exclusivement d’anciens détenus en leur offrant des possibilités de carrière dans la restauration, avec un juste salaire. En plus de servir des pizzas, Down North vise à réduire la récidive et à mettre fin à l’incarcération de masse sur le long terme.
  3. Kurt Evans est également à l’origine de la série de dîners à succès « End Mass Incarceration », au cours desquels des familles touchées par ce fléau se réunissent autour d’un repas avec des législateurs et des convives afin d’engager une conversation sur la réforme des prisons.
  4. Il est également le cofondateur de « Everybody Eats Philly », un collectif de chefs noirs qui lutte contre la vulnérabilité alimentaire dans la ville – une initiative née de la pandémie. Kurt Evans utilisera la donation « Champions of Change » pour financer les dîners « End Mass Incarceration » et poursuivre le travail d’« Everybody Eats Philly », qui fournit des repas gratuits et des produits de première nécessité aux personnes dans le besoin.

Viviana Varese ©Viva

Viviana Varese, étoilé michelin, membre de Parabere Forum association pour renforcer la place des femmes dans l’hôtellerie-restauration

Également sélectionnée, Viviana Varese a été récompensée d’une étoile Michelin pour son restaurant Viva à Milan, elle est ainsi l’une des rares femmes étoilées en Italie. Après avoir elle- même été victime de discrimination, elle devient militante de la cause LGBTQ+ et de l’intégration. Elle fait également partie de l’association à but non lucratif Parabere Forum, qui vise à renforcer la position des femmes dans l’hôtellerie et la restauration. À la suite de la pandémie, Viviana a rouvert Viva au printemps 2021, ainsi que le nouveau restaurant W Villadorata en Sicile, en s’assurant que le recrutement du personnel se faisait indépendamment du sexe, de la race, de l’âge ou de la sexualité. En plus d’employer et de former des agriculteurs de plus de 60 ans qui ont perdu leur emploi, elle collabore avec des fournisseurs qui emploient des personnes handicapées pour fabriquer ses assiettes et ses céramiques.

À l’automne 2021, elle projette d’ouvrir une gelateria à Milan pour laquelle elle recrute et forme spécifiquement des femmes victimes de violences conjugales. Viviana utilisera le don « Champions of Change » pour soutenir ce nouveau projet, qui offrira aux femmes vulnérables des possibilités d’emploi dont elles ont grand besoin.

vivavivianavarese.it

Deepanker Khosla ©Haoma

Deepanker Khosla, un restaurant composé de migrant pour les personnes dans le besoin

Quand la pandémie a frappé la Thaïlande, Deepanker Khosla, chef indien installé à Bangkok, a transformé son restaurant Haoma – dont le personnel est majoritairement composé de migrants – en soupe populaire pour les personnes défavorisées. Il a lancé une collecte de fonds « No One Hungry » grâce à laquelle ses employés ont pu préparer des repas gratuits pour les sans-abris.

Deepanker Khosla emploie des personnes originaires du Myanmar et du Népal, souvent sans papiers, et il a réussi à conserver l’ensemble de son personnel malgré l’impact de la pandémie.

Haoma a également reçu la certification trois étoiles de l’organisation de développement durable Food Made Good et est en passe de devenir zéro déchet d’ici 2022. Deepanker Khosla utilisera la dotation « Champions of Change » pour créer une véritable cuisine et embaucher du personnel pour le projet « No One Hungry », qui fournit des repas à des milliers de personnes dans le besoin.

haoma.dk

Haoma – Bangkok

À propos de World’s 50 Best Restaurants

En 2020, 50 Best n’a pas publié de classement annuel ni organisé d’événement et s’est concentré sur la collecte de fonds et le soutien au secteur de l’hôtellerie et de la restauration, grâce à son programme 50 Best for Recovery, qui a notamment permis de collecter 1,29 million de dollars avec le soutien de ses partenaires. 50 Best for Recovery a distribué des subventions à plus de 200 restaurants et bars et a fait des dons à plusieurs organisations à but non lucratif. « Champions of Change» est l’un des prix spéciaux qui seront annoncés d’ici septembre, dans le cadre du programme des World’s 50 Best Restaurants 2021 : ces personnes ont fait des événements récents un catalyseur d’actions positives et de progrès à long terme, qu’il s’agisse d’aider les autres, d’améliorer le secteur de la gastronomie ou de créer une planète plus saine.

La cérémonie de remise des prix des World’s 50 Best Restaurants 2021, parrainée par S.Pellegrino & Acqua Panna, aura lieu à Anvers le mardi 5 octobre. De retour après une année d’interruption, un vaste programme d’événements en Flandre culminera avec la cérémonie de remise des prix, qui représente une étape clé dans la renaissance du secteur de la restauration.

RELIRE

Mauro Colagreco Meilleur restaurant du monde 2019

Ebook du World’s 50 Best Restaurants