L’île des Embiez fait partie des îles Paul Ricard dans le Var.  

Entre Toulon et Bandol, c’est la cuisine Méditerranéenne et Provençale qui est mis en avant, dans une démarche locavore et durable. Le chef exécutif Christophe Pacheco, Meilleur Ouvrier de France dirige l’ensemble des restaurants : la table gastronomique Delos, des food trucks longeant les plages, une boulangerie, un traiteur, le Bbq Grill, Les Jardins d’Helios, et les snacking des bars… 

Avec 323 chambres sur l’Île des Embiez et 65 chambres au total sur l’Île de Bendor, les Îles Paul Ricard cultivent l’esprit familial. Un hôtel 4 étoiles sur chaque île, un mas provençal, des villas et appartements de charme… 

Après avoir décroché une étoile au Guide Michelin et le prestigieux titre de Meilleur Ouvrier de France, Christophe Pacheco formé chez Joël Robuchon et au Prince de Galles, s’est appliqué à transmettre sa passion à l’école hôtelière de Lausanne avant de relever un nouveau challenge : piloter l’ensemble des cuisines des deux îles les plus exclusives de Méditerranée. Et de hisser la table gastronomique du restaurant Delos. 

Le Restaurant Delos – Christophe Pacheco

Les Jardins d'Helios - Ile d'Embiez

Les Jardins d’Helios – Ile d’Embiez

« Nous avons la chance d’être en pleine mer, et d’avoir accès à un terroir privilégié sur le continent en matière de maraichage, d’herbes aromatiques et d’ostréiculture. Donc aucune excuse pour ne pas travailler une belle cuisine en circuit court, des assiettes de retour de marché. Tous les jours, j’ai la chance de pouvoir sublimer ce que les pêcheurs me rapportent : des poissons de Méditerranée qui ont du goût, et n’ont pas eu le temps de subir la chambre froide. » souligne le chef. 

ilesembez.com

Christophe Pacheco- MOF- ©Ile Embiez

Restaurant Sarti - Ile des Embiez - Christophe Pacheco

Restaurant Sarti – Ile des Embiez – Christophe Pacheco

Foodtruck Ile des Embiez – Christophe Pacheco

Restaurant Sarti - Ile des Embiez - Christophe Pacheco

Ile des Embiez – Christophe Pacheco

Boulangerie « Pains & Saveurs » sur l’île des Embiez