La 4ème édition du Championnat du Monde du Lièvre à la Royale avait lieu le samedi 26 octobre 2019 à Romorantin-Lanthenay (41).

Mathieu Silvestre du Chambard, la Table d’Olivier Nasti** (Alsace) est le grand vainqueur de cette édition.

Romain Schaller, Sodexo Prestige et Maxime Vaillant du restaurant Le Gabriel** terminent respectivement sur la deuxième et troisième marche du podium.

Assiette Vainqueur 2019_Mathieu Silvestre_Lievre à la royale Sauce. Crédit Julie Limont

L’excellence, la rigueur et la concentration étaient au rendez-vous pour les 9 candidats qui ont présenté leur interprétation de ce plat mythique :

  • Maxime Vaillant (Le Gabriel** Paris 8ème),
  • Fabien Raux (Restaurant le 1741*, Strasbourg),
  • Adrien Delcourt (Le Jules Verne, Paris 7ème),
  • Vincent Raimbault (L’oiseau Blanc Peninsula, Paris 16ème),
  • Yoshitaka Takayanagi (La Scène Thélème*, Paris 17ème),
  • Mickaël Féval (Restaurant Mickaël Féval, Aix-en-Provence),
  • Mathieu Silvestre (La Table d’Olivier Nasti**, Kaysersberg),
  • Albert Boronat i Miro (Ambassade de Llivia, Espagne),
  • Romain Schaller (Sodexo Prestige)

Jury 2019_Crédit Julie Limont

Le jury

Plusieurs chefs étoilés et Meilleurs Ouvriers de France composaient le jury de cette édition 2019 : David Bizet (Taillevent*, Paris 8ème), Christophe Pelé (Le Clarence**, Paris 8ème), Gérard Besson (MOF), Cédric Duthielleul (Le Griffonnier, Paris 8ème), Stéphane Buron (MOF, Le Chabichou**, Courchevel), Michel Craca (L’Antre Amis, Paris 15ème), Gilles Marchal (Pâtissier) et Eric Robert (MOF).

Podium_Candidats et Jury 2019_Crédit Julie Limont

Le concours a été créé en 2016 par le chef Thomas Boullault en hommage à sa Sologne natale, mais surtout à une tradition de la gastronomie française à l’occasion des Journées Gastronomiques de Sologne.

Cette compétition met en lumière un plat emblématique de notre terroir mêlant subtilité et puissance. Un plat qui vit depuis près de 300 ans dans les cuisines de nos chefs.

Assiette Lièvre_Romain Schaller_Crédit Julie Limont

Assiette Lièvre_Maxime Vaillant Crédit Julie Limont