Émilie et Thomas, les deux chefs du restaurant « ET », à Rodez (Aveyron), ont profité de la longue fermeture liée à la crise sanitaire pour rénover complètement leur établissement et travailler sur une nouvelle carte. Les deux chefs défendent une cuisine qui laisse s’exprimer le produit sans le déguiser. Le végétal y occupe une place de choix, tout comme les herbes aromatiques et les condiments.

Émilie et Thomas font partie de cette nouvelle génération de chefs impliqués sur la question des déchets, de l’agriculture biologique et paysanne, et plus généralement pour la qualité des produits. Ils défendent une gastronomie durable, qui limite son impact au maximum.

Un engagement reconnu depuis 2020 par Trois Écotable, le plus haut niveau du label de la restauration durable Écotable.

Restaurant Et - Emilie et Thomas Roussey

Restaurant Et – Emilie et Thomas Roussey ©Sylvain Tollier

« Ne pas être toujours d’accord sur l’élaboration d’un plat est aussi une force, c’est ce qui nous permet de faire avancer les choses » affirme le couple.

Unis dans la vie comme dans la gastronomie, Émilie et Thomas Roussey sont passés par de grandes tables (Pierre Gagnaire, Alain Ducasse, Sébastien Bras), avant de s’installer dans l’Aveyron, le département d’origine d’Émilie, pour ouvrir leur propre restaurant gastronomique.

C’est ce qu’ils ont fait en 2015.

restaurant-et.fr

Restaurant Et - Emilie et Thomas Roussey

celtuce à peine rôtie, de girolles fraîches, d’un gâteau de flocon d’avoine, d’une écume à l’ail noir – Restaurant Et – Emilie et Thomas Roussey

Restaurant Et - Emilie et Thomas Roussey

Dessert – Restaurant Et – Emilie et Thomas Roussey