image_pdfimage_print

Le restaurant Flaveur, table 2 étoiles au guide Michelin, a ré-ouvert ses portes mardi 30 juin 2020 suite à sa fermeture due à la crise sanitaire COVID 19. Dans un décor de représentation abstraite de la Méditerrannée au cœur du quartier Carabacel de Nice, les frères Tourteaux nous invitent à découvrir la nouvelle carte d’été pour un voyage gastronomique entre goût, émotion et découverte. Depuis le 30 mai les deux chefs proposaient déjà un service de vente à emporter qui se poursuivra également durant l’été. 

Ils ont également mis à profit le confinement pour travailler sur leur nouveau site Internet à découvrir sur www.restaurant-flaveur.com

les plats à emporter se poursuivent durant l’été

Rillettes de lapin et chocolat cru/ macis et champignons à emporter

 

Une histoire de passion et de symbiose entre deux chefs

Le succès et l’originalité du Flaveur sont les fruits de la relation fusionnelle qui existe entre les frères Tourteaux. Animés par la même passion, ils ont presque toujours travaillé ensemble. Mickaël et Gaël Tourteaux ont respectivement commencé leur apprentissage à 15 ans et 21 ans pour passer leur examen la même année. C’est également à deux qu’ils ont fait leur début au Chantecler avec Alain Llorca.

Ils ne se sont séparés que 2 ans au cours desquels Gaël a travaillé avec Pierre Gagnaire au Sketch à Londres. Une fois réunis, leur désir commun d’ouvrir leur établissement a donné naissance au Flaveur dans un concept bistro.

Partis sur le principe de « faire simple et faire plaisir « , leur table a évolué au rythme de l’émulation qui existe entre ces deux chefs. Récompensés par leur 1ère étoile en 2010 puis par la 2nde en 2018, ils décrochent le Gault & Millau d’or en région PACA en 2019, marquant un tournant dans leur cuisine avec une réelle maîtrise des superpositions de saveurs.

Une table aux milles saveurs d’ici et d’ailleurs

Dans leur parcours atypique, Mickaël et Gaël Tourteaux ont grandi en Guadeloupe et c’est naturellement qu’ils tirent leurs inspirations de souvenirs d’enfance de goûter des îles à base de menthe verte, riz blanc et piment à oiseau.

Leurs créations s’animent autour de plats méditerranéens rehaussés d’agrumes et d’épices qu’ils manient avec brio. « Lorsque nous trouvons un aliment, nous cherchons comment l’agrémenter afin qu’il raconte notre histoire », explique Gaël. Et cette histoire évolue autant avec des saveurs exotiques comme le Galanga, cousin du gingembre au parfum floral, que des bases du pays auxquelles ils tiennent.

L’iode et les épices tagliatelles de Seiche, Vongoles et Curcuma

En effet, dans une volonté éthique, les deux frères travaillent des produits de la région provenant de producteurs locaux avec l’art de faire la différence en choisissant des fruits et légumes peu connus comme la christofine ou le tamarillo ainsi que des poissons dits « non nobles » comme la sériole ou la liche.

Fleurs, herbes et fruits du Jardin_ Pommes Ricotta et Grappa

Côté dessert, leurs mélanges étonnants marient les champignons de Paris avec des amandes et du Galabé, sucre brut de la Réunion, ou encore avec du macis, écorce de muscade, et du chocolat cru. Sans oublier le duo pamplemousse et piment adoucis de concombre. La couleur est donnée dès l’apéritif avec un Spritz végétal vert de leur création à base d’herbes et d’Apérol Bio. Là encore une maîtrise parfaite de l’amertume, « l’un des sujets les plus compliqués dans le monde gustatif », selon Gaël. Car pour lui et son frère, la cuisine c’est avant tout de donner du plaisir aux clients, de la surprise à leurs palais et de créer des émotions dans leurs assiettes.

Prune semi-confite coing et thé blanc

Mignardises Comme un Pan Massala

 

Par Mélanie Bobardi

crédit photos ©Mélanie Bobardi , ©CookandShoot et ©Flaveur

 

 

Flaveur

25 rue Gubernatis à Nice

Tél. 04 93 62 53 95

restaurant-flaveur.com