image_pdfimage_print

C’est arrivé si soudainement que la communauté gastronomique a été prise au dépourvue. Vendredi 18 septembre 2020, lors du Conseil d’Administration du Gault et Millau, Jacques Bally, en désaccord avec la stratégie de développement des investisseurs russes, annonce quitter ses fonctions au sein du CA, (son mandat social), prises en janvier 2019.

Jacques Bally, lors d’un entretien exclusif aux Nouvelles Gastronomiques, explique les raisons et les motivations, son bilan et les convictions fortes et les valeurs patriotiques culinaires qui animent « cet enfant du pays » pour le guide fondé en 1972, par Henri Gault et Christian Millau.

Entretien voir la video

Rappel des faits

Signée le 7 janvier 2019, la vente du guide gastronomique Gault & Millau avait été annoncée par Côme de Cherisey. Le 8 janvier, Jacques Bally devenait président de Gault & Millau et faisait sa première « sortie présidentielle » le 11 février 2019  lors du Gault et Millau Tour Grand Est. 

Diplômé de l’Ecole Supérieure des Affaires de Grenoble, formé par Alain Ducasse, Jacques Bally devient en 2001, Vice-Président de la partie Formation et Conseils.  Il va travailler en Russie pendant 8 ans, montant un énorme plan de Formation en cuisine pour 40.000 collaborateurs dans 2200 établissements russes. Fort de cette expérience, au bout de 10 ans, il quitte le Groupe Alain Ducasse pour devenir le Directeur Général du groupe Sibuet (les fermes de Marie à Megève) de 2008 à 2013. C’est ainsi qu’il rencontre tout naturellement son futur associé Vladislav Skvortsov. Mais, le guide Gault et Millau l’intéressait et en 2013, il faisait sa première proposition de rachat, emportée par Côme de Chérisey.

En 2016 il fait l’acquisition d’une licence du guide en Russie (seul et sans associé), qu’il déploie stratégiquement et médiatiquement avec succès. Il avait réussi le test en Russie en tant qu’entrepreneur Gault & Millau. Fort d’un bilan impressionnant, en 2019, les investisseurs russes, rachètent à Côme de Chérisey, la marque et le hisse à la fonction de présidence du Gault & Millau France, l’enjoignant à entrer dans le capital social. C’est à ces fonctions qu’il pourra mettre en oeuvre son projet. « J’observais déjà les évolutions des modes de consommation et les grands enjeux qui se dessinaient en termes de valorisation et de promotion de notre patrimoine culturel. Les guides gastronomiques doivent saisir cette responsabilité, être créateurs et porteurs de valeurs culinaires, défendre les produits de qualité. J’avais besoin de la légitimité d’un guide pour m’engager dans cette quête de sens ».

Jacques Bally quitte ses fonctions au sein du Conseil d’Administration du Gault & Millau

Son bilan

 

Le 4 novembre 2019, le Gala du Gault&Millau France s’était déroulé au Moulin Rouge, insufflant de l’inédit et un renouveau ! Le bilan de Jacques Bally dénote d’un dynamisme certain.

Création de l’Académie Gault&Millau autour de dix chefs emblématiques auréolés d’une toque d’or en forme de consécration ;
• Proclamation du chef d’œuvre de l’année et du carré magique pour valoriser le travail des pâtissiers, sommeliers et directeurs de salle qui complètent celui des chefs cuisiniers ;
• Lancement des itinéraires gastronomiques et retour vers le monde de l’hôtellerie ;
• Création du 109, un guide dédié aux nouvelles figures de la gastronomie

• Les diners en ville avec les chefs et les partenaires

Frappé comme toute la profession par la crise du Covid-19, Jacques Bally s’est démultiplié ces derniers mois, convaincu que « nous avons été confinés ensemble, alors nous nous en sortirons ensemble » :

• Création d’une newsletter Gault&Millau en confinement suivie d’une newsletter « Les Voyages de Mr Millau » pour mettre en avant l’extraordinaire vitalité de la gastronomie française dans chacune des treize régions métropolitaines ;
• Organisation de webinars thématiques « Et si on imaginait demain », de dîners en ville et d’apéros avec le président ;
• Lancement de Let’s Gault, la plateforme dédiée au delivery ;
• Création du Label artisanat pour valoriser le travail des artisans – producteurs, des artisans – créateurs et des artisans – commerçants ;
• Lancement du Pays Gourmand, un ambitieux projet de reconquête des territoires et de défense de l’art de vivre à la française avec des panneaux Pays Gourmand assortis de toques à l’entrée des agglomérations mais aussi des applications gourmandes, des itinéraires gastronomiques et un Conservatoire des recettes.

 

Zakari Benkhadra est nommé à la Direction Générale de Gault & Millau France.

 

20 mois après le rachat par GM Holding de 100% du Groupe Gault & Millau, Le conseil d’Administration du Gault et Millau, composé d’Igor er Vlad Skvortsov, Natalia Sinichkina, Patrick Hayoun votent le changement et nomme Zakari Benkhadra à la Direction Générale de Gault & Millau France pour enrichir l’offre, amplifier le rythme et la qualité des contenus, nourrir tous les acteurs des marchés du Food et de l’Hospitality, et créer des rendez-vous fédérateurs, conviviaux, inspirants, prospectifs, désirables et créateurs de richesses.

Zakari Benkhadra, Directeur Général de Gault&Millau France

Zakari Benkhadra

Formé à la gestion, il commence sa carrière dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration (Hyatt Hôtel). Puis il se dirige vers le marketing et le conseil (Young & Rubicam), et poursuit dans l’univers de lifestyle (Souleiado). Puis, il navigue entre le  Groupe Vivendi, la direction du développement de Paris Expo, puis la Direction Générale de Saint Clair le traiteur.  En 2007, Zakari Benkhadra rejoint Alain Ducasse et prend la tête d’Alain Ducasse Education et participe à la création du 1er Master de Pâtisserie Française et du Salon de la Pâtisserie.

En 2018, Zakari Benkhadra fonde l’Institut Culinaire de France dont il structure l’ingénierie pédagogique et les partenariats institutionnels.