Gilles Leininger commence à bénéficier des retombées de son étoile Michelin décrochée en 2021 au jardin Secret à la Wantzenau. Celui qui fut surnommé le « Viking » lors du trophée Masse, 4ème à la sélection du Bocuse France 2019, a profité de la fermeture administrative pour faire des travaux d’embellissement dans sa salle de restaurant et sur sa terrasse, plutôt confidentielle à l’arrière de la maison.

la salle du Jardin Secret a été rafraichie, plus épurée et plus lumineuse ©Lukam Cet été, ils ont rafraichi la salle de restaurant et changé les luminaires.

la salle du Jardin Secret a été rafraichie, plus épurée et plus lumineuse ©Lukam

La salle se pare de matériaux blancs, plus épurée et élégante, dès l’entrée le visiteur découvre ses prix et trophées, bien exposés. « Nous avons investi 100 000 euros dans le mobilier, les arts de la table et la décoration. La salle a été rafraichie également, elle correspond davantage à mon univers culinaire Elle est en phase avec ma cuisine », rajoute Gilles Leininger. En terrasse table en provenance d’Italie en béton ciré, et voiles bateau qui apportent l’intimité et de l’ombrage dans un beau jeu de volumes, « car nous avons une belle exposition ensoleillée le midi ». .

Menu unique « Libre cours »

Le chef a mis en place un menu unique « le menu Libre cours ».

« Quand les gens viennent au Jardin Secret c’est pour découvrir la cuisine de Gilles Leininger »,  souligne-t-il. « Et je suis content car j’ai réussi à imposer cette offre. Elle incarne mes envies, les produits que j’aime et je les fais voyager dans mon univers culinaire, en y glissant des plats signature comme l’assiette végétale autour de l’artichaut, qui m’a valu le prix de la meilleure assiette du Bocuse d’or France 2019.

Menu Libre cours (voir la vidéo)

  • Le parfait de foie gras de canard, concombre mariné et sorbet concombre
  • Assiette végétale autour de l’artichaut
  • Tagliatelles d’encornets, sauce diable à la soubressade.
  • Saint-Pierre rôti, fenouil braisé, coques et couteaux, sauce Pil-Pil
  • Noix d’entrecôte Wagyu d’Australie
  • Myrtille sauvage des Vosges, ganache montée Bahibé, Gavotte croustillante

 

« J’ai commencé à mettre en place le menu unique lors de la vente en click and collect et les « chefs à domicile » que j’ai pu faire. J’ai beaucoup aimé cette offre, j’aime cette proximité avec les clients et de pouvoir parler de ma cuisine »

Sson assiette végétale a remporté le prix de la meilleure assiette

Son assiette végétale a remporté le prix de la meilleure assiette

En parallèle, le chef a dû s’adapter à un manque de personnel en cuisine, « je suis seul avec ma femme Prasany », alors on simplifie la carte aussi, en proposant aussi un menu du marché le midi.

Son prochain objectif, Gilles Leininger l’affiche : décrocher le titre d’Un des Meilleurs Ouvriers de France, « car ce titre me fait vibrer » , dit-il, « et je me fixe comme objectif de le décrocher avant mes 50 ans, ce qui me laisse raisonnablement 10 ans ».

Par Sandrine Kauffer-Binz

Vidéos © Sandrine Kauffer-Binz & Photos ©Lukam

restaurant-jardinsecret.fr