image_pdfimage_print

Les métropoles de Lille, Grenoble, Lyon et Saint-Etienne vont passer  en zone d’alerte COVID maximale à compter de samedi matin 10 octobre 2020 a annoncé Olivier Véran, ministre de la Santé. La situation sanitaire y est « préoccupante » souligne-t-il.

Avec Aix-Marseille et la Guadeloupe, 6 métropoles sont en zone d’alerte maximale pour quinze jours, appliquant un protocole sanitaire renforcé, et les bars ont été fermés.

Le ministre de la Santé a appelé à la « responsabilisation » de tous. « Si vous souhaitez recevoir des amis, même si vous recevez votre famille, vos enfants, vos petits-enfants, vous devez garder de la distance. Vous devez porter le masque et faire extrêmement attention autour de vous ».

 

« La situation sanitaire continue de se dégrader en France » et Toulouse et Montpellier sont à présent également sous surveillance.

« Nous nous donnons quelques jours observation pour voir si la situation sanitaire se dégrade »,

 

Les Déplacements sont autorisés pendant les vacances de la Toussaint. il n’y aura pas de restriction de circulation :

La profession se mobilise une nouvelle fois ce vendredi 9 octobre à 11h45.

Rendez-vous chaque vendredi à 11h45 avec les équipes devant le restaurant pour « faire du bruit » en portant un brassard noir. « Tout ce que nous demandons c’est de pouvoir travailler et non de bénéficier du chômage partiel », souligne l’un des restaurateurs participant au mouvement.

« Nous sommes des professionnels responsables ! qu’on nous laisse appliquer le protocole sanitaire renforcé et qu’on vienne nous contrôler !

 

« Il ne faut pas rêver les jeunes vont se réunir en privé », poursuit-il,  » et ceux qui souhaitent se rencontrer trouveront d’autres lieux pour se retrouver. Résultats; une perte économique pour l’Etat, des faillites d’entreprise et un virus toujours aussi libre de circuler. « 

 

video L’appel des syndicats 

video L’appel de  Régis Marcon 

 

RELIRE

« Restons ouverts » : avec le renforcement du protocole sanitaire

CHRD (cafés, hôtels, restaurants et discothèques) mobilisés pour empêcher les fermetures administratives