« Aujourd’hui est un moment fort dans l’histoire de la Mère Germaine et pour le village de Châteauneuf du Pape », souligne Isabelle Strasser, la propriétaire. « Nous sommes fiers, avec Antoine Petrus, d’écrire une nouvelle page de ce lieu incontournable, d’apporter à notre mesure nos savoir-faire en matière de gastronomie et de vins ».

Antoine Pétrus, double Meilleur Ouvrier de France en Sommellerie et Maitre d’hôtel a rejoint il y a quelques mois le groupe occupant les fonctions de Directeur Général. « A l’approche de son centenaire, dans un environnement entièrement repensé, le restaurant la Mère Germaine se fait l’interprète d’une cuisine dans l’air du temps, offrant une expression saisonnière des plus beaux produits de Provence signée par la maitrise de Camille Lacôme et Agathe Richou.

Camille Lacôme et Agathe Richou -la Mère Germaine

Chef de cuisine Camille Lacome

Le chef, depuis ses plus jeunes années, travaille auprès de chefs réputés: chez M. & Mme Rosier à Biarritz, chez Martin et David Ibarboure dans le Pays Basque, chez Christophe Roure au neuvième Art à Lyon, et chez Philippe Labbé à la Tour d’Argent. Pour sa première place de  chef, Camille noue des liens avec un terroir foisonnant et une cuisine historique.

Chef Pâtissière Agathe Richou

Agathe a travaillé pour des tables où ses diverses rencontres ont forgé sa personnalité et son identité pâtissière. Elle aime jouer avec les recettes traditionnelles : surprendre en proposant des saveurs inattendues et en revisitant textures et structures. C’est d’abord au Cayola auprès de M. Bonavita, aux Sables d’Olonne qu’elle se forme avant de rejoindre la  Tour d’Argent, dirigé par Philippe  Labbé. Après son passage au Clarence chez Christophe Pelé, Agathe découvre une pâtisserie tout à la fois minutieuse et rigoureuse. Au restaurant La Mère Germaine, elle décroche son premier poste de chef pâtissière et signe la carte des sucrés.

Antoine Pétrus, Directeur Général de Maisons et Vignobles de Provence

La Mère Germaine s’inscrit dans l’excellence au service des hôtes, dans la plus juste expression des produits locaux, avec une mise en valeur des grands producteurs du vignoble de la Vallée du Rhône comme des autres terroirs du vignoble Français. Depuis sa place centrale au cœur du village de Châteauneuf, avec sa vue saisissante sur le Rhône et Avignon, elle offre une parenthèse gustative hors du temps. Un moment de haute saveur.

Dans l’histoire d’une femme Cheffe Germaine Vion

Voilà bientôt cent ans, une des premières femmes cheffes, Germaine Vion quitte les cuisines de la présidence de la République pour s’établir au 3 rue du Commandant Le Maitre à Châteauneuf du Pape et donne naissance à la Mère Germaine, sise au cœur de l’hôtel Bellevue, qui sera fréquenté par Mistinguett, Jean Gabin, Fernandel, le chef Fernand Point ou les grands vignerons de l’époque.

En 2021 la mère Germaine, inscrit sur sa carte des mets, des plats tels de que huitres de Camargue Pochées, Fine Gelée de Rasteau,
Confit d’échalottes Grises, Sabayon à la Noisette, Œuf Parfait, Sabayon au Vinaigre de Xérès, Jeunes Poireaux étuvés, Bar Rôti, Risotto d’épeautre aux Cèpes et Noix Fraiches, Jus d’Arrête Infusé aux Figues, ou Ris de Veau au Beurre Moussant, Compoté de Courge et Crème de Burrata à la Cardamome, Tarte Bourdaloue Revisitée, Copeaux de Poires Fraiches et son Sorbet

 

La Mère Germaine

www.lameregermaine-chateauneufdupape.fr