Dominique Crenn et René Redzepi ©DR

Noma devient un labo géant, Dominique Crenn à Paris, Julien Dugourd, Alan Geaam…

Toute l’actualité de la scène culinaire française, vue sur les réseaux au mois de janvier 2023 !

René Redzepi annonce la fermeture de Noma pour l’hiver 2024 « être un restaurant ne nous définit plus »

Après la publication de son livre Noma 2.0, le chef annonce une nouvelle renaissance de son concept avec la fermeture de son restaurant à Copenhague. Noma 3.0 verra le jour au même endroit pour devenir un laboratoire géant  » dédié à une cuisine d’essai pionnère, ainsi qu’aux innovations culinaires et le développement de nouvelles saveurs. L’idée étant de partager le fruit de nos efforts plus largement et efficacement » Lire le passage complet ici. 

Plusieurs projets sont en cours de création, notamment celui de « Noma pop-up » qui permettra au chef et ses équipes de s’installer à travers le monde de manière éphémère pour partager leurs découvertes.

Notre objectif est de créer une organisation durable dédiée à un travail « révolutionnaire » dans le domaine de l’alimentation, mais aussi de redéfinir les bases d’une équipe de restaurant, un endroit où l’on peut apprendre, prendre des risques et grandir !

noma3.0.fr

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par noma (@nomacph)

René Redzepi publie « Noma 2.0 : Végétal, Forêt, Océan »

Dominique Crenn ouvre Golden Poppy à Paris

La Fantaisie, le nouvel hôtel du groupe hôtelier familial Leitmotiv ouvre ses portes au printemps 2023 dans le 9e arrondissement de Paris. Au sein de l’hôtel, Dominique Crenn, cheffe française triplement étoilée aux Etats-Unis, prend les commandes de toute la restauration de l’établissement. 

Locavore et durable, la cheffe étoilée dévoile une gastronomie zéro-déchet et zéro-plastique au cœur des trois lieux de restauration, la table gastronomique Golden Poppy, le rooftop et le Poppy Café. « Dans l’assiette, elle revient sur ses jeunes années en France et son amour pour la Californie qui véhicule des valeurs ouvertes de partage, réactive le lien entre la table et la nature. »

Dominique Crenn ouvre Golden Poppy à Paris ©Demm et La FAntaisie

À propos de Dominique Crenn

Dominique Crenn est née à Versailles et après avoir beaucoup voyagé, elle décolle pour San Francisco en 1998. Elle rejoint Jeremiah Tower, un restaurant reconnu comme pionnier du « farm to table » en Californie avec Alice Waters. C’est en 2011 qu’elle ouvre Atelier Crenn, son premier établissement qui reçoit dès sa première année d’ouverture, sa première étoile au Guide Michelin. 2 ans plus tard, la deuxième étoile brille sur son restaurant, faisant d’elle la première cheffe doublement étoilée aux Etats-Unis. Ainsi en 2018, elle reçoit la troisième étoile, marquant l’histoire du guide encore une fois. Elle a été élue meilleure femme chef du monde par le 50 Best et entre temps, Dominique Crenn a ouvert le Petit Crenn en hommage à sa grand-mère bretonne et en 2018, elle célèbre la cuisine française dans son Bar Crenn.

www.lafantaisie.com

Julien Dugourd quitte la Chèvre d’or pour créer sa pâtisserie

C’est officiel Julien Dugourd a quitté ses fonctions après 12 ans dans l’hôtel de la Chèvre d’or à Èze pour ouvrir sa propre pâtisserie à Nice. L’annonce de son départ date de juillet 2022, lorsqu’il présentait son projet avec son sous-chef qui le suit dans ce nouveau projet. Voir la vidéo complète ici.

« L’ouverture est prévue pour le printemps sur la place Garibaldi » annonce le chef pâtissier sur ses réseaux sociaux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Julien Dugourd (@julien.dugourd)

Alan Geaam ouvre FAURN, sa pizzeria libanaise à Paris

Outre son restaurant étoilé, le chef Alan Geaam a ouvert Qasti Bistrot, Qasti Shawarma & Grill et son épicerie Le Doukane pour rendre hommage à ses origines et aux plats qui ont bercé son enfance. Il ouvre désormais une pizzeria libanaise baptisée Faurn.

Retour 35 ans en arrière, à Tripoli, cette ville où j’ai grandi, avec ses bruits, ses odeurs, son souk. C’est dans ce souk que j’aime flâner pendant des heures : il regorge de trésors culinaires. Parmi eux, on trouve un faurn, « four » en libanais. Ce sera lui, la star du restaurant, un lieu qui se voudra à la fois traditionnel et respectueux des recettes authentiques, mais aussi chaleureux et moderne à l’image de notre cher quartier du 3e arrondissement de Paris, explique le chef.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alan Geaam (@alan_geaam)