image_pdfimage_print

Après plusieurs années dans des palaces parisiens et une participation remarquée à Top Chef en 2020, Mory Sacko s’installe dans son premier restaurant.

MoSuke ouvrira ses portes courant septembre à Paris, avec une cuisine gastronomique à l’image de son chef, raffinée, élégante et dans laquelle la cuisine africaine est sublimée par des inspirations japonaises et françaises. 

Ce jeune chef très créatif a découvert la haute cuisine auprès du chef Hans Zahner au Royal Monceau pendant plus de 2 ans, côtoyant goût de la perfection et créativité. Par la suite, il rejoint Thierry Marx au Mandarin Oriental pendant 4 ans.

Mory Sacko – Lissia Benoufeela. Toulouse 2020

Ces expériences lui confèrent la rigueur de palace, la passion du produit pur, mais aussi la découverte des produits japonais, propices aux mélanges.

MoSuke, son premier restaurant, est ainsi la communion de la culture africaine, japonaise et française, pour donner naissance à une cuisine raffinée et inédite. Le nom MoSuke est aussi une communion, celle de « Mo » pour Mory et « Suke » en hommage à Yasuke premier et unique samouraï africain du Japon.

Parmi les propositions culinaires, le menu Migration composé d’un stick Rice au gombo et caviar, une sole cuite en feuille de bananier ou encore un bœuf sauce mafé au tamarin. Le menu Vol de nuit mettra, quant à lui, à l’honneur le poulet yassa, le turbot et banane plantain ou encore les gambas au miso.

Côté décor, la salle sera réveillée par des touches de motif wax et d’indigo faisant écho aux cultures africaines et japonaises, dans une ambiance soignée où le bois brut se pare de la douceur des murs ivoires. La vaisselle a été confiée à la céramiste Amandine Richard, avec ses assiettes uniques en grès, façonnées à la main, dans des tons blancs et crèmes.

MoSuke

11 rue Raymond Losserand

75014 PARIS

mosuke-restaurant.com

Ouverture en septembre 2020