Maxime Bouttier et son plat de Langoustines, sabayon hollandaise, oeufs fumés, sauce poivrons piquillo et faises ©Laurent Dupont

Maxime Bouttier ouvre Géosmine, sa première adresse à Paris

À la rentrée 2022, Maxime Bouttier ouvre Géosmine, son tout premier restaurant en septembre 2022 au cœur du XIème arrondissement. Dans cet espace à mi-chemin entre la maison de ville et la galerie, le chef proposera une cuisine de saison, où les produits seront utilisés dans leur intégralité et les vins seront mis à l’honneur.

Au menu pour commencer le repas, les cromesquis de rillettes chaudes, dressés sur des chardons, sont à tremper dans du saindoux. Ensuite, les pleurotes du Val de Loire s’agrémentent de moelle et de sardine et les langoustines rôties se mangent du bout des doigts. Le tout à déguster dans une salle sur deux étages, laissant apercevoir les coulisses de la brigade en cuisine et du chef Maxime Bouttier qui composent une cuisine nature et de saison.

Les Sardines sauce XO, moelle de boeuf, garoum de sardine, jus de viande, pleurotes ©Laurent Dupont

Le parcours d’excellence de Maxime Bouttier

Originaire de la Sarthe, Maxime Bouttier commence la cuisine à 14 ans par un BEP cuisine, puis diversifie sa formation en pâtisserie et au service. Il pousse ensuite les portes des restaurants étoilés en passant par le Beaulieu au Mans, le Taillevent à Londres, mais aussi à La Maison d’À Côté** chez Christophe Hay et au Pressoir d’Argent dans le Grand Hôtel de Bordeaux.

La mamelle de vache laitière, crème au foin, caviar de Sologne ©Laurent DupontAprès un passage à l’Atelier de Jean-Luc Rabanel à Arles, il rejoint la capitale au Mensae en tant que chef de cuisine. L’ouverture de Géosmine est donc la première aventure personnelle de ce jeune chef.

https://www.instagram.com/maximbouttier/