image_pdfimage_print

le restaurant Lombem vient d’ouvrir ses portes passage des Panoramas à Paris 2.
Sur trois étages, il propose trois ambiances différentes dont un bar quelque peu caché et un rez-de-chaussée avec une cuisine et un imposant grill de 700 kg servant à la préparation de presque tous les plats de la carte.
Au programme, des pièces de viandes grillées et sourcées de manière responsable et une cuisine du marché.

Aux manettes, Thierry, Aurore et Matthieu Bégué, issus d’une famille de bouchers et de restaurateurs depuis trois générations, ont à cœur de redonner à la viande et au métier ses lettres de noblesse.

Tartare au couteau maison, frites fermières

Chez Lombem, le sourcing est 100% tracé, français & local dès qu’il peut l’être, pour combiner transparence et qualité : charcuteries du Tarn, viandes de bœuf garanties race à viande, porcs fermiers du Sud Ouest, vins Français de producteurs indépendants, raisonnés, bio ou natures. Les softs et le café sont également bio.

Un cahier des charges strict sur les conditions d’élevage et d’abattage garantit la meilleure valorisation de la filière. Des visites d’élevage, des échanges avec des chefs, des grossistes, des bouchers, des amis restaurateurs et producteurs, ont permis à l’équipe d’étudier les meilleures découpes, d’apprendre à tailler les morceaux.

Tailler les viandes sur place permet également de garantir une équilibre entre les morceaux nobles et les morceaux oubliés, et de proposer des découpes originales et variées.

Brioche grillée, fromage blanc, confiture de lait

Au menu du Lombem, des entrées entre 4 et 10 € : houmous de betteraves rôties, rillettes de boeuf Angus et pickles, pain à l’ail maison…

Le prix des plats démarre à 15-16 € pour les ribs de porc laqué BBQ et chou rouge grillé, burger Lombem (boeuf breton, provoletta, lard français, pickles et sauce BBQ maison) ou tartare au couteau maison, frites fermières.
Pour les amateurs de viande, la côte de bœuf à partager (1 kg) est proposée à 35 € par personne. Compter de 18 à 23 euros pour des pièces de viandes individuelles comme la pièce du Louchébem (bavette d’aloyau taillée comme un onglet) ou le pavé de rumsteak.
Les pièces de bœuf sont accompagnées d’une sauce (béarnaise, au bleu, chimichurri…) et, au choix, de frites fermières maison, purée de patates douces rôties, légumes de saison au four à braise ou gratin dauphinois aux champignons.

Pour conclure le repas, les convives pourront profiter de la jarre géante de mousse au chocolat spéciale dédicace à Mamie T., du pavlova au citron & citron confit ou des Fromages d’Eric Lefebvre, Meilleur Ouvrier de France.

La formule déjeuner est disponible tous les jours à 15€ avec un plat (tartare ou onglet de boeuf) + le café.

Le prix des vins démarre à 4 € pour un verre, et 19 € pour une bouteille.

Un grill à bois de 700 kg en fonte, brique et acier émaillé, est là pour la préparation de tous les plats de la carte, ou presque : les betteraves rôties au four du houmous, les cassolettes de fromage fondu, les viandes évidemment, mais aussi certains desserts.

Houmous de betteraves rôties

Pour ceux qui souhaitent faire sans viande, le restaurant propose aussi une sélection de cuisine du marché : burger veggie, salade, assortiment d’accompagnements.

Et en plat « clin d’oeil », le surf and turf : pavé de rumsteak surplombé de gambas black tiger grillées, asperges, et sauce américaine maison mijotée pendant plusieurs heures.

La décoration du lieu fait la part belle aux matériaux bruts et naturels avec 3 étages pour 3 ambiances.

Au rez-de-chaussée, du marbre, du béton et du bois pour une ambiance néo-bistro. La cuisine ouverte sur la salle permet de montrer l’origine des produits, leur préparation, et un maximum de spectacle et d’interaction avec les clients.

À l’étage, les fauteuils, les grandes tables en marbre et les canapés invitent à un moment de détente pour un déjeuner ou un dîner en famille ou entre amis. L’espace est également privatisable pour des événements.

Au sous-sol, les caves voûtées du vieux paris et les pierres naturelles chargées d’histoire(s) favorisent une ambiance speakeasy festive. Lumières tamisées, esprit « cowboy » et taureau machine animent ce bar caché et intimiste.
Des clins d’œil à l’histoire familiale sont dissimulés dans tout le restaurant, des photos de famille aux tableaux de prix de la boucherie de Tatie O.

L’établissement propose des cocktails grillés avec ses sirops braisés maison, ainsi qu’une sélection d’alcools et liqueurs 100% français. Pour les accompagner, le chef a imaginé une offre « finger food » (à déguster avec les doigts), toujours autour du grill.

Pavlova au citron & citron confit

LOMBEM 
22 Passage des Panoramas
75002 PARIS
01 45 08 54 45
www.lombem.paris