L’œnologue Igor Monge crée Niderwind, une « winery » urbaine

Un nouveau concept arrive dans la capitale alsacienne, Igor Monge, œnologue strasbourgeois se lance en créant sa marque Niderwind. L’idée ? Faire uniquement des vins d’assemblage, toujours secs et obtenus à partir de raisins bio cultivés à proximité de Strasbourg, pour ensuite les élever et les embouteiller au cœur de la ville. 

En alsacien, Niderwind ou Niederwind corrrespond à un vent du Nord qui souffle sur Strasbourg. Cette winery urbaine est née et ses vins de ville faits artisanalement vont tenter de séduire les amateurs de vins attirés par de nouvelles saveurs. La large majorité des vins alsaciens sont effectivement des cuvées monocépages et pourtant il existe déjà des vins d’assemblage mais jamais encore fait en plein centre.

NIDERWIND est né en 2020 de mon envie folle de proposer une vision différente du vin d’Alsace, hors des sentiers battus. J’ai fait le choix d’unir les différences des cépages alsaciens emblématiques pour créer des vins complets et complexes. Mon ambition est de fabriquer de grands vins d’assemblage, secs et issus d’une viticulture biologique, locale et de qualité, rappelle Igor Monge.

Igor Monge a tout appris à Bordeaux une ville connue pour ce style de vin, il a officié là bas plus de 15 ans. Après avoir testé de nombreuses compositions, il s’arrête finalement sur deux cuvées : un vin blanc (Pinot Gris, Riesling et Gewurztraminer) et un vin orange (infusion de Gewurztraminer et Riesling) qu’il commercialise depuis cette année chez des cavistes et des restaurateurs, ou directement aux particuliers via son site.

Niderwind Blanc, Igor Monge

Elaboration artisanale à Strasbourg

C’est dans un garage, orienté plein nord pour une température et une hygrométrie favorables, qu’il a installé ses fûts et son chai. Une démarche qui peut étonner car cette ‘’winery urbaine’’ est une première en Alsace. Pourtant ce concept viticole en plein essor existe à Paris, New-York ou Amsterdam depuis quelques années.

Ville de Strasbourg ©DR

Comme Igor Monge ne possède pas de vignes, il travaille en étroite collaboration avec quelques vignerons alsaciens, de Dorlisheim, Wolxheim et Balbronn, tous situés à moins de 30 km de Strasbourg. Il les connaît depuis une quinzaine d’années. Tout comme il connait leurs vignes et leur production certifiée en agriculture biologique ou en biodynamie, sans herbicide ni produit de synthèse.

À propos d’Igor Monge

Ingénieur œnologue de formation, Igor Monge a commencé son parcours professionnel par la vinification, en Bourgogne, en Suisse ou encore en Nouvelle Zélande. Grâce à ces quelques années d’itinérance et d’expériences, il a pratiqué son métier dans des contextes très différents : artisanal, traditionnel et même industriel décomplexé.

Igor Monge en filtration

Il a ensuite été acheteur au sein de sociétés de négoce de vin. D’abord en Alsace, où il a rencontré ses partenaires vignerons d’aujourd’hui, il y a maintenant 15 ans. Puis à Bordeaux, où il a été formé à l’art si précieux de l’assemblage.

En 2013, retour en Alsace. Il hésite un temps à bifurquer vers la cuisine, son autre passion. Il fait d’ailleurs un stage derrière les fourneaux du Cerf à Marlenheim. Mais au même moment, il a l’opportunité de devenir directeur technique d’un domaine viticole alsacien de 15 ha. Aussi, il reste dans le monde du vin et durant 6 millésimes, il se familiarise avec la vinification des cépages locaux, il les teste individuellement et découvre comment ils peuvent résonner ensemble, un peu comme ferait un cuisinier…

niderwind.com

Le garage où la vinification se déroule ©Niderwind