La famille Boudon, propriétaire du Café de l'Alma qui rouvre ses portes à Paris ©Café de l'Alma

Le Café de l’Alma rouvre ses portes avec Jeanne Boudon

À Paris, le Café de l’Alma reprend du service avec Jeanne Boudon, la fille du couple propriétaire, Christiane et Jacques Boudon et en tant que troisième génération de la famille. Entre cottage anglais et bistrot parisien, les clients pourront y déguster des grands classiques de la cuisine française imaginés par Flora Mikula et exécutés par Joris Eddahri.

Il y a cinquante ans, ce bar-tabac-loto était transformé en bistrot et en 2001 lorsque le couple reprenait l’établissement à leurs parents, ils firent appel au designer François Champsaur pour apporter du changement. En 2022, c’est les architectes Gilles & Boissier qui ont été sollicités. C’est donc au tour de Jeanne de reprendre ce café qui entre donc dans la Maison Boudon, également à la tête de la Fontaine de Mars, tenue par sa maman, le Petit Lutetia, tenu par son frère et l’Éclair tenu par son père, tous dans le 7e arrondissement et, surtout, dans le même esprit.

©Le Café de l’Alma se situe avenue Rapp à Paris dans le 7e

Aux commandes de cette carte, la chef consultante Flora Mikula à la conception et à l’exécutif Joris Eddahri, déjà chez Boudon depuis près de 10 ans. Au pied d’un immeuble haussmannien, le Café de l’Alma propose son steak au poivre, une sole, une salade César revisitée ou un « œuf-poireau mimosa », c’est une cuisine traditionnelle, de grand-mère, qui entend s’écrire ici. Les assiettes sont aussi à partager, comme la côte de bœuf ou les spaghetti au homard.

©Flora Mikula

À propos de Jeanne Boudon

« Je suis née dans les restaurants, du temps de mes grands parents, nous habitions au premier étage du tabac de l’Alma et je descendais sans cesse par l’escalier qui les reliait ! Lorsque l’endroit a été transformé en restaurant par mes parents, j’ai gardé mes habitudes et ai grandi aux côtés de leurs clients et des serveurs qui se faisaient mes baby-sitters. Moi qui me destinais alors à une carrière dans l’événementiel, j’ai fait cinq ans de finance à la Sorbonne ! »

Œufs & poireaux mimosa ©Café de l’Alma

« Très vite, la passion m’a rattrapée et j’ai passé un Master d’ « hospitality & food management » à Londres, puis une année en cuisine chez Ducasse, six mois au Japon et trois ans à l’Experimental Group. J’avais envie de travailler ailleurs qu’au sein de ma famille, de voir autre chose. Pour l’Experimental, j’ai commencé au Bachaumont en tant que serveuse, puis suis devenue manager à l’Hôtel des Grands Boulevards et, enfin, directrice. Aujourd’hui, je gère le Café de l’Alma. »

cafe-de-l-alma.com

Jeanne Boudon reprend le ©café de l’Alma
La carte est co-créée par Flora Mikula et Joris Eddahri ©Café de l’Alma
Filet de boeuf ©Café de l’Alma
La carte est co-créée par Flora Mikula et Joris Eddahri ©Café de l’Alma
Crème brûlée ©Café de l’alma