image_pdfimage_print

Laurent Trochain, chef étoilé Michelin du restaurant « Numéro 3 » à Le Tremblay sur Mauldre, a lancé durant le confinement  « Pépé le Roi du Poulet » qui propose de la restauration rapide gourmande 100% volaille locale, à emporter et à se faire livrer chez soi.

« Je suis parti d’un constat, les patrons de restaurants tirent la sonnette d’alarme face aux nouvelles annonces de fermetures de leurs établissements et ceux qui ont réussi à se maintenir à flots sont ceux qui ont misé sur la vente à emporter et sur la livraison à domicile »

C’est que Laurent Trochain a fait. Dès le mois de mars 2020, il a décidé de concrétiser un projet qui lui tenait à cœur : la vente de poulets rôtis et de plats à base de poulet à emporter ou à livrer. Il a pris le temps de trouver un nom, une approche qualitative, un concept novateur. Dès la fermeture de son restaurant le 14 mars dernier, il a réalisé l’importance de réagir vite et d’être créatif pour préparer la réouverture, à l’époque très incertaine.

 

 Pépé le Roi du Poulet en « Dark Kitchen »

 

Après quelques mois d’activité, Laurent Trochain souhaite le proposer en franchise. Il propose le concept en  “Dark Kitchen” une sorte de  « cuisine fantôme” » dit-il  « où  restaurateur déjà installé, propose une offre supplémentaire à moindre cout d’investissement, lui permettant de toucher une nouvelle clientèle et d’augmenter son chiffre d’affaires.

Le principe : les clients passent commande en quelques clics via leur smartphone ou leur ordinateur. Ils peuvent ensuite venir chercher leur bon petit plat sur place ou se le faire livrer directement au bureau ou à domicile. 

A la carte 

Pépé le Roi du Poulet, c’est bien sûr du poulet… mais pas seulement du poulet rôti, des ailerons ou des kroustilles de volaille ! Il y a aussi des krouquettes, des tempuras de saucisse aux graines de lin, le Klassic Pépé (un burger qui réveille les papilles), le Klub’s, le poulet AMZ (à ma zone, un véritable crunchy aux céréales)…à partir de 10 € le burger Klassic Pépé

Laurent Trochain souhaite décliner son concept « Pépé le Roi du Poulet » en plusieurs modèles :

  • Food Truck /Kiosque
  • Dark Kitchen
  • Restaurant
  • Local de vente à emporter

Coût achat et prévisionnel

Laurent Tochain explique

« Pour la Dark Kitchen, si le restaurateur est déja installé, l’investissement est moindre; de 35 000€ pour un kiosque, 55 000€ pour un food truck. C’est une licence de marque pas une franchise. Coté CA prévisionnel, en Dark Kitchen on mise sur  150 000€, pour un food truck et kiosque 180 000€.

Pour les deux autres formats tout dépendra de la surface, de l’emplacement et la capacité de couverts. Le premier à s’être licencié à Marseille est Le licencié « en Dark Kitchen » est Sébastien Richard à  Marseille

 

Laurent Trochain,

A propos de Laurent Trochain, 

Laurent Trochain, 49 ans

Il est   l’auteur de plusieurs livres : « La cuisine du terroir » (1995), « Morceaux choisis de la mer » (2007),  « Tout un fromage » (2008), « Œuf intrépide et chair de poule » (2016).

Après avoir passé son CAP et son BEP option cuisine, Laurent commence sa carrière à L’hostellerie du Château à Fère en Tardenois auprès du Chef Christophe Blot (1*Michelin). Il réalise ensuite son service militaire, alors obligatoire, en tant que Sergent dans l’armée de l’air. Puis il a la chance de cumuler plusieurs expériences professionnelles très enrichissantes auprès du Chef Christophe Cussac (2*Michelin) à l’abbaye St Michel à Tonnerre, du Chef Pierre Gagnaire (3*Michelin) dans son restaurant à Saint-Etienne, et enfin du Chef Roger Souvereyns (2*Michelin) au restaurant le Scholteschof en Belgique.

En 1996, Laurent décide de voler de ses propres ailes et reprend le restaurant La Cémaillère à Avesnes sur helpe, qui avait été fondé par la famille Lelaurain. Il le dirige durant 8 ans puis en 2004, il ouvre le restaurant « Numéro 3 » à Le Tremblay sur Mauldre. Depuis 2005, son restaurant est auréolé d’1 étoile au guide Michelin.

En parallèle de son activité de Chef cuisinier, Laurent Trochain s’investit dans le monde associatif toujours en rapport avec la cuisine et l’entreprise. De 2008 à 2013, il a été Président de l’association Générations cuisines et cultures, il préside  l’association EAT (depuis 2018) et co-préside l’association Restoensemble (un collectif aidant les établissements du CHRD à faire face à la crise du Covid-19).

  

Site webhttps://www.pepeleroidupoulet.com/