Nicolas Stamm-Corby, Gwendal Poullennec et Frédéric Bierry pour le lancement guide 2023 ©Nouvelles Gastronomiques

L’Alsace accueille la cérémonie des étoiles Michelin le 6 mars 2023

Mardi 30 août 2022, Gwendal Poullennec directeur international des guides Michelin a annoncé que l’Alsace serait l’hôte de la cérémonie des étoiles Michelin 2023, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à la Maison de l’Alsace à Paris. Après Cognac en 2022, c’est Strasbourg qui va accueillir la cérémonie le lundi 6 mars 2023 à 17h au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg.

Gwendal Poullennec, directeur international des Guides Michelin ©Nouvelles Gastronomiques

Le président de la Collectivité européenne d’Alsace (CeA), Frédéric Bierry, accompagné notamment de son proche conseiller Nicolas Stamm-Corby, nommé ambassadeur de la gastronomie alsacienne, s’est réjoui d’une telle opportunité de faire rayonner la région sur les 7 territoires. En effet, l’année de la gastronomie 2022-23 va dérouler un programme complet, pédagogique, éducatif et de prévention, lié à la santé alimentaire. « C’est une gastronomie plurielle qui sera mise à l’honneur, comprenant l’ensemble des restaurateurs, des artisans, des producteurs, des industriels agro-alimentaires et les métiers qui font rayonner notre attractivité économico-touristique », souligne-t-il.

Nicolas Stamm-Corby, Bernard Baud, Gwendal Poullennec, Jean-Luc Heimburger et Frédéric Bierry ont enfilé le tablier officiel ©Nouvelles Gastronomiques

L’Alsace, capitale de la gastronomie européenne

En 2023, l’Alsace, territoire hôte des étoiles Michelin devient capitale de la gastronomie européenne. Pour la première fois, de nombreux chefs européens, 2 et 3 étoiles Michelin seront invités à la cérémonie française. « Nous allons organiser la plus grande photo de chefs étoilés Michelin jamais réalisée », mentionne Nicolas Stamm-Corby.

Et autre nouveauté, pour la première fois, tous les chefs étoilés Michelin (1, 2 et 3 étoiles) et ceux bénéficiant de l’étoile verte, sont d’ores et déjà, officiellement invités.

Frederic Bierry, président de la Collectivité européenne d’Alsace ©Nouvelles Gastronomiques

2000 personnes sont attendues. « L’Alsace a toute capacité à recevoir, tant par ses infrastructures (sessions parlementaires européennes) que par son art de recevoir. L’Alsace sera capitale de la gastronomie européenne notamment à travers des échanges culturels notamment avec ses pays transfrontaliers (Suisse et Allemagne).

Gwendal Poullennec « L’Alsace, un choix de cœur », écoutez ici son interview

Frédéric Bierry  » la gastronomie c’est dans notre ADN »

Save the date, la cérémonie des étoiles Michelin du 5 au 7 mars 2023

« La veille, le 5 mars 2023, nous aimerions organiser l’accueil des convives à Colmar en partenariat avec le maire Éric Straumann », précisent-ils. « Le président y tient beaucoup », souligne son conseiller. « Il souhaite mettre à l’honneur l’art de recevoir alsacien, des savoir-faire culinaires aux savoir-faire artisans, valorisants notre identité, notre folklore et nos traditions ».

Lundi, un déjeuner sera organisé à Strasbourg à la CeA avant la cérémonie à 17h au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg, suivi d’un after au palais également. « Bien sûr, rien n’est figé », précise-t-il.

Le budget

Un budget de 390 000€ HT a été annoncé pour l’ensemble des événements de l’année de la gastronomie, mais Nicolas Stamm-Corby a tenu à préciser que des premiers partenaires absorbent déjà la quasi-totalité et que d’autres vont se manifester lors des appels à projets. L’ambassadeur de la gastronomie en Alsace remercie d’ores et déjà la CCI, pour son soutien à hauteur de 100 000€ (dans le cadre d’un partenariat en faveur de la promotion et la valorisation des CHR), la manufacture Michelin (100 000€), l’État via la labellisation de nombreux projets portés par Guillaume Gomez (100 000€), la distillerie Massenez (50 000€), CHR Alsace (45 000€ avec l’équipement de la caravane gourmande), le CIVA, la ville de Strasbourg, de Colmar, ou encore la Sogeho (400 chambres négociées).

« L’organisation a un coût, certes, mais plutôt qu’une dépense, elle doit être considérée comme un investissement, rassembleur, fédérateur et catalyseur », reconnaît Frédéric Bierry. « Recevoir la cérémonie des étoiles Michelin, équivaut aux J.O. ou au tour de France en termes d’impact médiatique, touristique et économique. Les bénéfices sont bien plus importants. À noter que lors du vote du projet et du budget, la grande majorité a voté pour avec seulement 4 absentions et 0 opposition. « J’espère aussi que l’arrivée des grands chefs sur notre territoire, va susciter des vocations pour les métiers de la salle et la cuisine, en déficit de personnel », rajoute-t-il.

Le directeur international des guides Michelin a révélé avoir quantifié la retombée médiatique de la cérémonie à Cognac à plus de 8 milliards.

Présent à la conférence de presse, Jean-Luc Heimburger président de la CCI Alsace-Eurométropole a pris la parole concernant l’économie du projet. « Nous sommes à ce jour dans une « bagarre nationale et internationale » des territoires. De nombreuses questions en découlent: comment attirer de nouveaux acteurs? comment va-t-on développer l’emploi ? ou encore comment allons-nous faire parler de notre région ? Il fallait donc saisir cette opportunité et investir dans cette rencontre qui va aller bien au-delà de nos frontières, car le Michelin est une institution qui se lit à travers le monde. Nous sommes donc enthousiastes à l’idée de participer à ce projet », conclut-il.

Bernaud Baud, président de la distillerie Massenez (et PDG des Grandes Distilleries Peureux) s’est dit enthousiasmé d’avoir été sollicité pour être partenaire de l’événement. « C’est une belle opportunité et je remercie Nicolas Stamm-Corby de nous avoir sollicités. Avec Massenez et Peureux, nous avons toujours pour souhait de soutenir les chefs et la gastronomie. Notre place, si possible, est d’être toujours présents à leur coté».

Serge Schaal et Nicolas Stamm-Corby La Fourchette des Ducs, Bernard Baud Président MASSENEZ, Frederic Bierry, president de la Collectivité européenne d’Alsace, Myriam Stenger directrice de cabinet du président de la Collectivité Européenne d’Alsace, Tommy Maussin MICHELIN, Mathieu D-Izarny-Gargas Michelin ©Marie Hervé/Michelin

Cuisine plurielle et pour tous

« L’annonce aura un effet catalyseur », s’exclame le président Frédéric Bierry, « car de nouveaux partenaires et projets vont pouvoir étoffer l’agenda des premières manifestations. Les nouveaux partenaires seront source de propositions ».

L’année de la gastronomie aura un impact fort sur tout le territoire et pour tous. « Toutes les catégories socio-professionnelles seront concernées avec des actions dans 3 collèges avec la « caravane gourmande » pour faire de la prévention à la santé alimentaire, des actions dans les EPHAD pour que l’instant repas ressemble au restaurant. La prévention santé par l’alimentation pourrait devenir « le geste qui sauve ». Nous travaillerons aussi sur l’axe de la cuisine pour tous en lien avec la banque alimentaire et l’épicerie sociale. Nous serons présents avec des animations à la foire européenne avec les chefs d’Alsace, mais aussi en mobilisant les Alsaciens à partager leurs plus belles recettes de famille, dans un livre en partenariat avec les Etoiles d’Alsace ».

Des winstubs aux étoilés, des restaurants de collectivité aux cantines scolaires, c’est une cuisine plurielle qui sera valorisée. Entre tradition et innovation, de la choucroute aux produits labellisés, de la cuisine végétale à la moléculaire, les événements vont correspondre à tous les budgets, tous les goûts et toutes les générations. Par ailleurs, l’aspect attractivité des métiers sera le fil conducteur de cette année de la gastronomie.

Genèse d’un projet avec le conseiller Nicolas Stamm-Corby

« C’est lors de la remise des plaques Michelin 2021 aux chefs étoilés d’Alsace que Nicolas Stamm-Corby m’avait précisé que des régions candidataient pour devenir hôte de la cérémonie des étoiles », se souvient Frédéric Bierry. « Nous étions la seule région où Gwendal Poullennec était personnellement présent pour les remettre et c’est la première région dans laquelle il s’était rendu à l’ouverture des restaurants après la fermeture administrative », commente l’ambassadeur de la gastronomie alsacienne. En effet, Gwendal Poullennec avait réalisé son premier dîner en juin 2020, dînant à la Fourchette des ducs à Obernai et au Pavillon gourmand à Eguisheim, chez David Schubnel (récemment décédé). Il était également venu à la rencontre des chefs étoilés alsaciens en juillet 2019 invitant chez Olivier Nasti, au Chambard à Kaysersberg une dizaine de chefs.

Frédéric Bierry et Nicolas Stamm-Corby dans le bureau du président à la CeA ©Nouvelles Gastronomiques

À l’issue de cette cérémonie, des relations humaines et qualitatives de travail se sont nouées. Les rencontres et les échanges entre les équipes de la Manufacture Michelin et l’Alsace se sont très bien passés, une confiance s’est installée entre les acteurs. « Nicolas Stamm-Corby a su mobiliser son important réseau de partenaires pour mobiliser presque la totalité de la somme demandée par les équipes Michelin, à savoir : 400 000 €. Il était évident que je souhaite m’appuyer sur le réseau et l’expertise de Nicolas pour mener à bien ce projet et de lui proposer le poste d’Ambassadeur de la gastronomie en Alsace. Je me suis appuyé sur un homme de terrain et de réseau qui additionne aussi plus de 20 années d’étoiles Michelin à son actif, dont 17 ans de 2 étoiles à la Fourchette des ducs à Obernai. Il a aussi organisé de grands rassemblements de chefs à l’instar du jumelage de la Fourchette des ducs et de la maison Pic à Obernai, le Congrès des Grandes Tables du Monde en marge du salon Egast et bien d’autres encore. Nicolas m’a simplifié la vie », s’exclame le président Bierry. « Il connaît les partenaires et tous les acteurs de terrain. Il a été d’une grande utilité pour le financement et la construction des projets. Si son poste est à mi-temps, j’ai pu compter sur lui et son engagement total ».

Le guide Michelin a fait son annonce à la Maison de l’Alsace à Paris ©Michelin

« Quand le président Bierry m’a proposé ce poste, je n’ai pas hésité longtemps », confie Nicolas Stamm-Corby. « La défense de mon territoire et de la gastronomie me tient à cœur, je me suis toujours engagé en sa faveur, acceptant de participer aux nombreuses sollicitations caritatives, solidaires, associatives dans les écoles, les EPHAD, en soutien des producteurs et des agriculteurs », rajoute le chef-propriétaire de la Fourchette des Ducs à Obernai. « Le tourisme et la gastronomie occupent une place majeure dans l’économie locale alsacienne », mentionne-t-il. « Ils sont pourvoyeurs d’emplois non délocalisables et deviennent ainsi une source importante de revenus et de développement pour l’ensemble des territoires alsaciens ».

Par Sandrine Kauffer-Binz
Crédit photos ©Nouvelles Gastronomiques

 

Voir la conférence de presse

 

Plus qu’un événement un séjour en Alsace

Gwendal Poullennec a répété à maintes reprises qu’au delà d’un palmarès, il s’agissait d’un séjour organisé pour faire découvrir un territoire aux invités. «Des villages colorés aux rives de la Petite France, des pentes du vignoble alsacien aux contreforts de ses châteaux, cet évènement permettra également de faire découvrir aux invités du Guide MICHELIN la diversité, la richesse et la singularité des terroirs d’Alsace. L’Alsace fait partie de ces territoires français incontournables dont la renommée gastronomique ne se contente pas seulement d’inspirer notre scène culinaire nationale, mais dépasse largement les frontières de l’Hexagone. Ayant toujours produit parmi les plus grands talents de la restauration et des métiers de bouche, l’Alsace brille par la multiplicité de ses savoir-faire, de ses recettes et de ses produits. Autant d’atouts et de références qui en font une région idéale et naturelle pour présenter notre nouvelle sélection de restaurants », commente Gwendal Poullennec. « Par ailleurs, en faisant le choix de Strasbourg, un des cœurs battants de l’Europe, pour fédérer toute une profession, nous souhaitons aussi rappeler et célébrer, la force et l’universalité des valeurs d’hospitalité, de transmission et de partage qui font vivre la gastronomie et se partagent à l’échelle d’un continent ».

Programme détaillé des événements à venir à compter de la rentrée 2022 et pour l’année de la gastronomie en 2023

La cérémonie sera le temps fort de cette année de la gastronomie, mais de nombreux événements et rendez-vous commencent dès la rentrée de septembre.

1 septembre 2022 : Rentrée scolaire

Présentation de la Caravane Gourmande (food truck) aménagée et customisée aux couleurs de l’année de la gastronomie. En présence : de Chefs des Etoiles d’Alsace ou de la Fédération des Chefs d’Alsace.

  • Collège de Heiligenstein : petit-déjeuner équilibré par Yann Eber de l‘Auberge de la Chèvrerie à Griesheim avec le chef des cuisines du collège.
  • Collège de Kaysersberg : déjeuner végétal avec les étoiles vertes Jérôme Jaegle de l‘Alchémille à Kaysersberg et Olivier Nasti du Chambard à Kaysersberg avec le chef des cuisines du collège
  • Collège de Saint Amarin : goûter par François Kornacker de l’Auberge du Mehrbachel à Saint Amarin avec le chef des cuisines du collège.

2 au 11 septembre 2022 : Présence de la Collectivité européenne d’Alsace à la Foire européenne de Strasbourg.

  • Mise en avant des terroirs alsaciens et de sa gastronomie
  • Recueil de recettes traditionnelles alsaciennes
  • Lancement du livre de recettes en partenariat avec l’association les Etoiles d’Alsace. Les recettes des alsaciens y côtoieront celle de grands chefs. Le recueil se fera pendant le premier trimestre de l’année de la gastronomie et la publication du livre est prévue au premier semestre 2023.

2 septembre 2022 : Colmar et la vallée de Munster 

  • La Fédération des Chefs d’Alsace : animation culinaire proposée par Tony Billon chef du restaurant Les arbres à la Verte Vallée à Munster

3 septembre 2022 : Centre Alsace

  • Le Château du Haut-Koenigsbourg, animation médiévale
  • La Choucroute LEPIC à Meistratzheim : présentation de l’entreprise et de la filière choucroute alsacienne
  • Présentation de l’entreprise NEMROD (gibier) à Fréland

4 septembre 2022 : l’Europe à l’honneur, l’Alsace au cœur de l’UE

  • Animation avec le Centre d’information sur les institutions européennes (CIIE)
  • Animations culinaires avec Silver Fourchette

5 septembre 2022 : Saverne

  • Mise en lumière et dégustation des micro-brasseries du territoire (accord mets-bières)
  • L’Office de tourisme de la Vallée de la Bruche présentation des arts de la table 
  • La Bibliothèque d’Alsace animation en lien avec la gastronomie

6 septembre 2022 (mardi) : 10h30 – 16h : Journée du président avec comme Invité d’honneur Pierre Hermé pour son implication dans le rayonnement de l’Alsace dans le monde

  • Présentation du CEFPPA Adrien Zeller d’Illkirch-Graffenstaden,et démonstration de flambage par les apprentis
  • Présentation des arts de la table 

7 septembre 2022 : territoire de l’Eurométropole de Strasbourg

  • La cuisine moléculaire avec le Vaisseau et un chef de la Fédération des Chefs d’Alsace
  • Mise en lumière des micro brasseries du territoire dégustation accord mets-bière de l’entrée au dessert 
  • L’agriculture urbaine par : Les Jardins de la Montagne verte

8 septembre 2022 : le Nord Alsace

  • Le Domaine des bufflonnes : dégustation de mozzarellas de bufflonnes
  • L’EST de Haguenau : présentation du restaurant et dégustation de petits gâteaux
  • Le Kelsch d’Alsace
  • Musée de l’asperge de Hoerdt, présentation de la structure 
  • Maison rurale de l’Outre-Forêt

9 septembre 2022 : Mulhouse

  • Journée Ecomusée d’Ungersheim : corporation d’apiculteurs avec dégustation de miel, dégustation de pommes du verger conservatoire et brasseur artisanal

10 septembre 2022 : Le Sud Alsace Saint-Louis, Sundgau, Thur-Doller

  • Dégustation de carpes frites
  • Animations spectacles par le Centre de Création Helvétique des Arts de la Rue (CCHAR)
  • Présentation du territoire par les offices de tourisme

11 septembre 2022 : E Taj uff Elsassich

  • La Fédération des Chefs d’Alsace : animation culinaire en alsacien proposée par Joël Phillips du restaurant le Cerf à Marlenheim
  • Présence d’une personnalité alsacienne : André Muller, animations par « Les Improvisateurs »
  • Présentation de l’application Avenkraft

Alsace capitale de la gastronomie européenne

6 au 16 octobre 2022 : journées FolieFlore présence des restaurateurs détenant une étoile verte (éco responsable, ingrédients locaux et de saison, empreinte écologique faible) au guide Michelin : Thierry Schwartz, Alexis Albrecht (le Vieux Couvent), Sébastien Buecher, (Auberge du Frankenbourg)  et Jean-Luc Brendel (La Table du Gourmet) pour une dégustation de cuisine végétale.

Et en 2023 ?

Du 25 février au 5 mars 2023, SIA à Paris avec la présence des chefs alsaciens et de chefs des collèges sur l’insertion des jeunes et les filières métier de la Collectivité européenne d’Alsace. 

Le 5 mars 2023, événements à Colmar et le 6 mars 2023, remise des étoiles Michelin au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg. 

Pendant cette année dédiée à la gastronomie, une caravane gourmande sillonnera les territoires alsaciens et un food truck s’arrêtera dans les collèges et les EPHAD. La fédération des chefs d’Alsace accompagnera la Banque alimentaire lors d’un cours de cuisine intitulé « bons gestes, bonnes assiettes » en direction des bénéficiaires de l’aide alimentaire. 

Dans le cadre des relations transfrontalières de la CEA aves ses pays voisins, une journée sur le thème la Bavière sera organisée dans les collèges alsaciens. Une mise en avant de la gastronomie bavaroise sera proposée par la Fédération des Chefs d’Alsace ou l’association des Etoiles d’Alsace en lien étroit avec les cuisiniers des collèges souhaitant participer à l’événement. 

Le food truck sera présent sur le parvis de la CEA pendant le marché de Noël édition 2022. Pour illustrer l’amitié franco-suisse, la fédération des chefs d’Alsace en lien avec la Suisse proposera une grande fondue avec les meilleurs fromages suisses. Il se rendra également dans 7 collèges des 7 territoires alsaciens pendant l’année scolaire. Une opération collège se tiendra avec Jean-François Piège en invité d’honneur.