Le Garde Manger de Petit Jean

Jean Kuentz ouvre le Garde-manger de Petit Jean à Colmar

À deux pas de son restaurant la Maison Rouge, Jean Kuentz ouvre le Garde-Manger de Petit-Jean. Réfléchie comme une « supérette de produits de qualité », cette épicerie fine est idéalement située en plein cœur du centre-ville de Colmar. Sa devise, « Vivons heureux, mangeons, buvons » !

C’est une nouvelle aventure pour le chef !

Jean Kuentz ouvre le Garde-manger de Petit Jean à Colmar ©M. Reinartz

 

En décembre 2021, Jean Kuentz a ouvert le Garde-Manger de Petit Jean. Sur place, rendez-vous avec la bonne humeur de Sébastien Guggenbuhl et Jennifer Normand qui conseillent et animent l’épicerie, fins connaisseurs des bons produits.

Jean Kuentz entouré de Sébastien Guggenbuhl et Jennifer Normand
Jean Kuentz ouvre le Garde-manger de Petit Jean à Colmar ©Une seconde d’amour

 « Je suis ravi du chemin parcouru, j’avais cette idée en tête depuis longtemps déjà »

Après un investissement de 120 000€, et 4 semaines de travail acharné sur les 73m2 du local, le Garde-Manger de Petit Jean ouvrait ses portes en décembre 2021 au bout de la rue Vauban.

« Je suis ravi du chemin parcouru, j’avais cette idée en tête depuis longtemps déjà, ouvrir une épicerie fine, cela permet de compléter l’offre que je propose au restaurant, tous les produits référencés ici, sont des produits que j’aime travailler. D’ailleurs, toutes les références ont été goutées et approuvées ! »

Jean Kuentz ouvre le Garde-manger de Petit Jean à Colmar ©Une seconde d’amour

Une sélection riche en saveurs et en découvertes qui contentera la clientèle au quotidien et pour toutes les occasions. D’un côté des produits haut de gamme, de l’autre, les « petits pots », dont tout le monde a besoin.

« Les clients peuvent retrouver toute l’année des produits nobles en vitrine et l’avantage, c’est que je les cuisine au quotidien au restaurant donc cela me permet de faire un roulement. À découvrir par exemple, le caviar de chez Kaviari, j’adore leurs produits et les travaille depuis plus de 10 ans ! Et juste à côté vous pourrez acheter votre pot de mayo sans additifs ou vos cornichons de la Maison Marc… »

Jean Kuentz ouvre le Garde-manger de Petit Jean à Colmar ©Une seconde d’amour

« Je voulais proposer une sélection de produits haut de gamme mais pas élitistes »

Niché dans des étagères boisées sur-mesure, l’achalandage des produits est alléchant et le rapport qualité prix, défiant toute concurrence. Découvrez les savoureuses saucisses de chez Emmanuel Chavassieux « idéal sur un barbecue » ; les rillettes intemporelles de la Maison Vérot ; les tendances frozen Dim Sum de chez Mum Dim Sum ; une sélection de volailles de Bresse de la Maison Miéral « qui fournit les chefs étoilés » ; les belles pièces de viande des hommes et des bœufs ; ou encore les cafés de chez Gram Gram… « mon dernier coup de cœur c’est le petit pot de caramel « Belle Miss Terre », un vrai bout de paradis à déguster à coup de cuillère, membre du collège culinaire de France elle fournit les restaurants gastronomiques. »

Jean Kuentz ouvre le Garde-manger de Petit Jean à Colmar ©Une seconde d’amour

Du côté des produits alsaciens, sont à retrouver les saucissons gourmands de Nemrod ; les merveilleux escargots de la Hardt ; le safran étoilé terroir d’Alsace ; les alcools de la Distillerie Lagrange ou encore les bières Perle, Bisaigüe et Granica ; et prochainement des pizzas surgelées créées spécialement par la pizzeria Panettone à Mulhouse !

Enfin, impossible de manquer la sélection de vins dont Jean est particulièrement fier « vous retrouverez des vignerons avec qui je travaille au restaurant et que j’aime beaucoup, je suis content de pouvoir partager leur travail en les proposant également au Garde-Manger ».

Le panier garni « cochon » à découvrir au Garde-manger de Petit Jean à Colmar ©Une seconde d’amour

Après le restaurant et l’épicerie fine… Le côté traiteur de Petit Jean

Il y a un an pour la réouverture des restaurants Jean mentionnait pour la première fois ce projet d’épicerie, aujourd’hui il a déjà de nouveaux projets. « Je ne veux pas m’arrêter là, fin du mois nous allons lancer une partie traiteur. Les plats seront présentés sous vide prêt à réchauffer. La carte sera adaptée à la demande de tous les jours avec de beaux produits et une cuisine qui me ressemble ».

« Après un démarrage en trombe pour les fêtes, nous prenons nos marques dans cette rue conviviale qui ressemble beaucoup à un petit village. Beaucoup de jolies choses ont ouvert autour de nous avec de super concepts et d’ailleurs nous aussi, un nouveau projet arrive bientôt juste à côté ! »

La sélection de vins de Jean Kuentz ©Une seconde d’amour

Retour sur son parcours

Formé à l’École Ferrandi à Paris, Jean Kuentz, rejoignait d’abord la brigade d’Alain Dutournier au Carré des Feuillants à Paris, puis celle de Jean-François Piège, en tant que sous-chef.

En 2018, c’est dans l’institution colmarienne de la Maison Rouge, qu’il décidait d’ouvrir son premier restaurant. Côté cuisine, le chef propose des plats traditionnels sublimant les recettes avec des produits de terroir et un tour de mains fruit de ses expériences étoilées. Guidé par l’amour du produit, il recevait le prix Jeune Talent 2020, du Gault & Millau.

Par Margot Reinartz

Le Garde-manger de Petit Jean
42 rue Vauban, 68000 Colmar