En septembre 2021, Tiphaine Mollard et Romain Casas ouvrent DEUX, leur premier restaurant dans le 11ème à Paris. Ce tandem de chefs-amis interprète l’art de recevoir en étant tous les deux en cuisine et au service. Elle savoyarde, lui béarnais, ils imaginent ensemble les traits d’une cuisine libre, où les extrêmes géographiques de l’hexagone se rencontrent le temps d’une dégustation.

Après une première approche dans l’hôtellerie de luxe, Tiphaine Mollard prend un virage à 180 et décide de se tourner vers la cuisine en 2016. Cette jeune savoyarde se forme notamment chez Benoit d’Alain Ducasse avant de passer sous-chef du restaurant Le Club en 2018. Elle rencontre alors Romain Casas, chef béarnais à la tête de ce restaurant, à la vue panoramique sur la Tour Eiffel. Il a fait ses classes au Carré des Feuillants dès 2010, Les Contrebandiers dont la carte était signée par Vivien Durand, ou encore au Club Gascon à Londres. En Janvier 2020, ils prennent la décision de continuer ensemble leur aventure, mais dans un lieu qui leur est propre. De là naît DEUX, comme l’expression de leurs envies communes.

Lauréats de la Dotation Jeunes Talents Gault & Millau 2021, pour ce restaurant, le tandem a décidé de s’unir à la salle comme dans la cuisine. Passant d’un plat à un client, avec l’envie de recevoir d’une façon plus personnelle et chaleureuse, Romain & Tiphaine jouent la fine agilité.

Tiphaine Mollard et Romain Casas

Tiphaine Mollard et Romain Casas – DEUX

La carte joue les étapes entre Savoie et Sud-Ouest… À retrouver, des croquetas de jambon accompagnées de tomme de Savoie, l’Oeuf parfait plancha, cèpes, pomme de terre, bouillon de champignons rappelle les balades en forêt, la Côte de cochon de chez Ospital, risotto de crozets, céleri fumé au pin et jus corsé marie les spécialités…

Tiphaine Mollard et Romain Casas - DEUX

Tiphaine Mollard et Romain Casas – DEUX ©Pierre Lucet Penato

Le week-end, l’équipe se dédie au brunch à la française, avec des œufs, un plat et un dessert au choix, accompagné de pancakes et confitures maison. Au menu par exemple, Pastis perdu, chantilly et caramel beurre salé. En plus d’une carte française de terroir, la jeune équipe met un point d’honneur à un sourcing rigoureux avec des vins et spiritueux venus des quatre coins du pays.

Pour accompagner ses services, le tandem confie à la grand-mère de Romain la réalisation d’une partie des arts de la table, avec des assiettes réalisées à la main, donnant alors une autre dimension du “fait-maison”.

Crédit photo : ©Pierre Lucet Penato

deux-restaurant.fr