Michel Hulin et le bœuf bio de Maussan les Alpilles, oignon braisé aux condiments Tonnato, jus corsé ©V. Ovessian

Un menu signé Michel Hulin à la Cabro d’or – Baumanière

Dans la vallée des Baux-de-Provence, le domaine de Baumanière comprend un second restaurant La Cabro d’Or situé près de la réception de l’hôtel. Depuis 2001, le chef Michel Hulin signe une carte provençale et éco-responsable, qui s’apprécie avec une vue sur le parc enchanteur, les fontaines, le lac et les cygnes. Chic, bucolique et champêtre à souhait, abrité à l’ombre des mûriers-platanes.

Fils de marin pécheur, originaire de Port-la-Nouvelle, Michel Hulin est tombé sous le charme de la nature sauvage des Alpilles.  Fort de ses expériences auprès de Gérard Boyer au Château Les Crayères ou de Michel Guérard aux Prés d’Eugénie, Michel Hulin change la carte au fil des récoltes dans le potager du domaine. En 2019, Michel Hulin a été récompensé de ses talents par le trophée Gault & Millau « Tradition d’Aujourd’hui » et en 2016 c’est l’assiette Michelin qui lui avait été attribuée, récompensant ainsi les tables de qualité.

Son menu Gourmandise est un éloge à la nature environnante privilégiant les producteurs locaux afin de mettre en avant le terroir des Alpilles et de la Provence. « La Provence et plus précisément les Alpilles, nous offrent une gamme de produits d’une grande variété et d’une grande qualité : un terroir unique » explique Michel Hulin.

 

Comme une bouillabaisse de poulpe de Méditerranée, fenouil, artichauts et coquillages au jus de rouille ©Nouvelles Gastronomiques
Langoustines en fin carpaccio, citron caviar, ceviche de légumes rafraichis aux herbes givrées et jus Granny Smith ©Nouvelles gastronomiques

Les gourmets s’attablent pour y déguster une bouillabaisse de poulpe de méditerrannée en chaud-froid, fenouil, artichauts et coquillages au jus d’une rouille, des langoustines en fin carpaccio, citron caviar, ceviche de légumes rafraichis aux herbes givrées, jus d’une Granny Smith, un rouget barbet à la plancha, surprise de tomate aux encornets, riz de Camargue à l’encre et jus de roche, et un dos de loup cuit sur sa peau, ou un tartare de taureau bio de Maussane-les-Alpilles, condiments iodés au vinaigre de Bonite

Rouget Barbet à la plancha ©Nouvelles Gastronomiques

Côté viande, le carré d’agneau est fumé au foin de crau avec un poivron doux farci à la polenta de Fontveille, tandis que le bœuf de Maussane les Alpilles s’agrémente d’un oignon braisé aux condiments Tonnato. Tous ces mets sont assaisonnés à l’huile d’olive de la Vallée des Baux et le service n’hésite pas à proposer les vins du domaine Jean-Andre Charial.

Le bœuf bio de Maussane les Alpilles, oignon braisé aux condiments Tonnato et jus corsé ©Nouvelles Gastronomiques

Le sucré met en exergue un feuille à feuille caramélisé aux pêches de Provence,  crème glacée à la verveine citronnée de notre jardin Bio ou encore les framboise du pays, vacherin meringué au fromage frais de montagne, sorbet aux herbes et jus de framboises.

Mon millefeuille d’aubergine caramélisé, mousseline au confit de fenouil, crème glacée au parfum d’épices et huile d’olive vanillée ©Baumanière

 

Par Sandrine Kauffer-Binz

crédit photos et vidéos ©Nouvelles Gastronomiques et ©Baumanière

lacabrodor.com

La salle bibliothèque de la Cabro d’or ©V. Ovessian