image_pdfimage_print

Après cinq belles années à l’Hôtel Thoumieux, Sylvestre Wahid signe une nouvelle aventure et annonce l’ouverture de son restaurant éponyme à Courchevel en décembre 2020.

Une table intimiste au coeur de l’hôtel Les Grandes Alpes 1850 réputé pour ses suites, appartements et chalets privés.

« Il y a dans l’ordre des destinées des circonstances décisives, où, pour réussir, il faut absolument brusquer les aventures. Ces quelques mots me permettent de vous annoncer avec joie l’ouverture nprochaine de ma table aux grandes alpes à Courchevel ! Car oui, il faut brusquer les éléments et continuer à faire avec passion ce métier que j’aime tant. En attendant de vous donner plus de détails, je veux simplement vous dire que vous m’avez manqué ! Alors à très vite ! »

Comme une évidence, Sylvestre Wahid retourne dans ses montagnes, à Courchevel, où il avait décroché 2 étoiles au Strato en 2012. Pour la première fois chez lui, le chef a imaginé une offre gastronomique complète comprenant un sushi bar de luxe et une offre de room service pour les appartements et les suites de l’établissement. Et dans laquelle s’insère une table privée, Alyas, avec une cuisine ouverte sur la salle pouvant servir de 8 à 20 couverts, pour une expérience de gastronomie exclusive et sur-mesure.

Au Restaurant Sylvestre Wahid, le chef proposera le meilleur de sa cuisine autour d’un menu dégustation d’une quinzaine de plats, parmi lesquels les convives retrouveront ses assiettes signatures réinterprétées pour l’occasion, dont le Tourteau du port de Roscoff ou son dessert citron et algues. L’excellence du produit brut, intensément sublimé, cuisiné sans ajout de gras, de sel ou de sucre. Un ballet d’assiettes entre terre et mer, montagnes et vallées, avec quelques clins d’oeil aux Alpes européennes, entre France, Suisse et Italie : de la frégola sarda pour accompagner un foie gras de canard des Landes ou encore du radicchio pour escorter le sublime caneton sauvage de chez Madame Burgaud.

Côté décor, Sylvestre Wahid a imaginé avec Tristan Auer un écrin feutré et connecté tout en modernité, mis en œuvre avec Jérôme Bugara, spécialiste de projets d’exception. Une salle ouverte sur la cuisine de quatre tables seulement, sous un plafond velouté et texturé comme un clin d’oeil aux
sommets enneigés.

Soucieux du moindre détail, le chef s’est entouré pour sa table privée des meilleurs artisans français : Isabelle Poupinel pour la vaisselle, Christofle et Bernardeau pour les arts de la table, mais aussi l’artiste Marie Field dont les dessins très graphiques habilleront les menus du jour, calligraphiés à la main. Une certaine idée de l’élégance et du grand restaurant de demain.

Avec l’ouverture de son nouveau restaurant, le chef Sylvestre Wahid écrit une nouvelle page de son histoire et fait le pari de la liberté : celle d’être au bon endroit, au bon moment. L’hiver à Courchevel, l’été bientôt en Provence, et à Paris, très prochainement.

À propos de l’Hôtel des Grandes Alpes

Au coeur de Courchevel 1850, situé au pied des pistes des 3 Vallées, l’Hôtel les Grandes Alpes 1850 propose un service haut de gamme unique. L’architecte d’intérieur Jean-Marc Mouchet a su mêler technologie de pointe et haute couture dans les neuf appartements privés de l’hôtel, sur des superficies variant entre 150 et 300 m². Tous les appartements sont dotés de trois ou quatre chambres qui bénéficient d’un salon spacieux et raffiné agrémenté d’une cheminée, d’une salle à manger avec cave à vins, d’une cuisine professionnelle entièrement équipée, de balcons privés surplombant les pistes et même pour certains d’un hammam, d’un espace de massage et d’un jacuzzi privé.

RESTAURANT SYLVESTRE WAHID

Les Grandes Alpes 1850
Rue de l’Eglise
73120 Courchevel 1850
+33 (0) 4 79 00 00 00
grandesalpes.com