Sylvestre Wahid devant l'hôtel ©Stéphane Riss

Réouverture du restaurant Sylvestre Wahid à Courchevel

Après cinq belles années à l’Hôtel Thoumieux, Sylvestre Wahid signe une nouvelle aventure depuis 2021 dans son restaurant éponyme à Courchevel. Pour cette deuxième saison d’hiver, la réouverture est prévue pour le 9 décembre 2022. Sa table intimiste sera à découvrir au coeur de l’hôtel Les Grandes Alpes 1850. Après seulement 3 mois d’ouverture, il était distingué d’une étoile au Guide Michelin.

La cuisine est un art du bien-être, de la sérénité, de la paix de l’âme. J’ai hâte de pouvoir faire à nouveau sublimer la beauté et la puissance du produit brut, cuisiné sans ajout de gras, de sel ou de sucre. Ma carte sera un voyage entre terre et mer, montagnes et vallées, avec quelques clins d’œil aux Alpes européennes, entre France, Suisse et Italie. Par exemple, la frégola sarda accompagnera le foie gras de canard des Landes ou encore du radicchio pour escorter le sublime caneton sauvage de chez Madame Burgaud », témoigne Sylvestre Wahid.

Le tourteau de Roscoff de Sylvestre Wahid ©Stéphane Riss

Au pied des pistes des 3 vallées, le chef propose le meilleur de sa cuisine autour d’un menu dégustation d’une quinzaine de plats, parmi lesquels les convives retrouveront ses assiettes signatures réinterprétées pour l’occasion, dont le Tourteau du port de Roscoff ou son dessert citron et algues. À déguster également, les Saint-Jacques et chou fermenté, le gâteau d’omble chevalier et son soufflé truffe noir, vin d’Arbois ou encore homard bleu grillé au barbecue, châtaigne, épine vignette et achard de l’été 2022 ainsi que son canard laqué au tamarin, raddichio, agrumes. Pour les amateurs de sucré se dégustent son dessert au chocolat grand cru et réglisse et son pain perdu, brioche, vanille, hibiscus.

L’omble chevalier et le soufflé à la truffe noire – Sylvestre Wahid ©Stéphane Riss

Côté décor, Sylvestre Wahid a imaginé avec Tristan Auer un espace feutré et connecté tout en modernité, mis en œuvre avec Jérôme Bugara. Une salle ouverte sur la cuisine de quatre tables seulement, sous un plafond texturé en clin d’oeil aux sommets enneigés.

L’équipe du restaurant Sylvestre Wahid à Courchevel ©Stéphane Riss

À propos de l’Hôtel des Grandes Alpes

Au coeur de Courchevel 1850, situé au pied des pistes des 3 Vallées, l’Hôtel les Grandes Alpes 1850 propose un service complet. L’architecte d’intérieur Jean-Marc Mouchet a su mêler technologie de pointe et haute couture dans les neuf appartements privés de l’hôtel, sur des superficies variant entre 150 et 300 m².

grandesalpes.com

Hôtel les Grandes Alpes 1850 ©Stéphane Riss
L’huître Papillon de Sylvestre Wahid ©Stéphane Riss
CANARD, Laqué au tamarin, radicchio, agrumes de Sylvestre Wahid ©Stéphane Riss