Ouvert depuis 3 mois, le restaurant MAMAGOTO est la seconde adresse de l’équipe du Bistrot Chez Graff (Paris 7) constituée de Thomas Loustau, son Chef Koji Tsuchiya et son Responsable de Salle Guillaume Cazier.

Situé aux abords de la Gare de l’Est, le restaurant MAMAGOTO participe à l’évolution et au dynamisme de ce quartier. Il propose dans une ambiance conviviale et décontractée, une cuisine de fraîcheur, de saison et de qualité, partagée entre deux cultures, la France et le Japon.

L’équipe

Thomas Loustau
Thomas s’est associé aux patrons de la Laiterie Sainte Clotilde en 2013 pour ouvrir Chez Graff, en hommage à son grand-père qui tenait un bar à Pigalle, où il recevait une certaine Mistinguett. Si l’âme bistrotière se transmet chez les Loustau de génération en génération, elle évolue avec le goût de l’époque. Ainsi, Thomas aime cuisine de saison, dans des lieux modernes et tendances.

Koji Tsuchiya
Japonais de naissance et français de cœur, Koji a commencé la cuisine en 2003 au Kobe Kitano Hôtel au Japon avant de partir pour Paris fin 2008 et commencer chez L’Astrance en janvier 2009. Après quelques autres maisons, Koji rencontre Thomas et devient Chef chez Graff.
Dans ses assiettes, Koji propose une cuisine française à l’accent nippon.

Guillaume Cazier
Jeune et plein de verve, Guillaume a commencé à travailler en salle il y a dix ans. Après un séjour d’un an à New York, il revient sur Paris et prend le poste de responsable de salle Chez Graff. Sa jeunesse et son entrain donnent un certain rythme au service et ambiance pêchue et conviviale à la salle. Pour Mamagoto, il a sillonné l’hexagone à la recherche de bonnes quilles de vins naturels pour accompagner au mieux la cuisine de Koji.

 

Nouveau : le restaurant MAMAGOTO
Dans un décor rétro année 50, avec parquet au sol, poutres bleues, mobilier boisé, et grand comptoir carrelé, Mamagoto donne à sa grande et lumineuse salle de 62 places assises et 6 au comptoir, une atmosphère décontractée, conviviale et branchée.
Du japonais, «dinette», Mamagoto joue à la fois au bistrot de quartier, participant au dynamisme de l’arrondissement de Gare de l’Est ; et au bar à manger où les convives sont invités à partager entre eux leurs assiettes, pour une ambiance de fête.

 

Nouveau : le restaurant MAMAGOTO
Avec ses tables de deux, de six, de quatre, et également ses grandes tables d’hôtes et ses chaises au comptoir, Mamagoto accueille familles, couples, bandes d’amis, collègues de «classe affaire», et ceux de passage en provenance ou partance de la gare.

Pour les banquets, repas d’affaire et grands groupes, la salle à côté du passe peut se faire privatiser. Une fois toutes les tables resserrées, cette partie surélevée du restaurant prend des allures d’espace privilégié, telle une grande table d’hôtes en lien direct avec le chef.

 

Nouveau : le restaurant MAMAGOTO
La carte est écrite et imprimée toutes les semaines. La part belle est donnée aux produits de saison et de qualité que Koji Tsuchiya sublime simplement sans dénaturer. Avec ses influences française et nippone, Koji ose certaines associations de saveurs, qui donnent du relief à ses assiettes. Ainsi chaque plat est une découverte, et le déjeuner un savoureux moment d’inspiration nouvelle.

Menu déjeuner
Entrée + Plat ou Plat + Dessert : 21€
Entrée + Plat + Dessert : 25€
À choisir sur la carte, parmi 3 propositions d’entrées, de plats et de desserts.

Quelques exemples :
En entrées : Mozza di Bufala – Pesto – Asperges vertes, Thon rouge – Tofu – Oranges sanguines.
En plats : Carré de porc – Asperges blanches – Chorizo, Gambas – Shitake – Pak Choï, Bœuf de Galice – Pimientos de Padron – Pleurotes.
En desserts : Citron – Sablé – Fenouil, Tome du Fort Saint-Antoine – Cerise.

 

Nouveau : le restaurant MAMAGOTO
Carte du Soir
À partir de 20h, l’atmosphère calme et décontractée du déjeuner laisse place à une ambiance conviviale, de partage et de fête, donnant sens à la traduction nippone de «dinette». Avec une carte composée de quatre grands axes : Picorer, Assiettes Froides, Assiettes Chaudes, Fromages-Desserts, avec toujours le principe de slashs plutôt que des intitulés, les convives attablés sont invités à choisir leurs assiettes et à les partager.

Les propositions vont entre 5 et 6, avec deux choix de pièces à partager à deux dans les Assiettes Chaudes.
Quelques exemples :
Picorer : Jambon de truie basque – Guindillas, Chips de piment – Guacamole.
Assiettes Froides : Saumon – Stracciatella – Betterave, Bœuf – Shiso – Soja – Piment, Burrata à la truffe – Citron – Poire.
Assiettes Chaudes : Encornets – Poireaux – Asperges vertes – Chorizo, Asperges blanches – Œuf mollet – Focaccia – Parmesan.
À Partager : Demi Turbot – Fenouil – Carottes – Oignons.
Fromages-Desserts : L’Etivaz – Kumquat, Chocolat – Noisette – Cacao.

 

Nouveau : le restaurant MAMAGOTO

 

Mamagoto
5 rue des Petits Hôtels
75010 Paris
01 44 79 03 98
www.mamagoto.fr