image_pdfimage_print

Lundi 27 janvier, l’association Les Grandes Tables Du Monde a réuni ses membres au Pavillon Ledoyen à Paris pour dévoiler son guide 2020 ainsi que les nouveaux membres. Ils sont au nombre de 13 cette année dont 12 à l’étranger.

Figure forte de la gastronomie française avec 71 restaurants 2 et 3 étoiles Michelin sur 111 dans l’hexagone, l’association n’entend pas s’en tenir aux seules frontières tricolores. De Shanghai à New-York, la communauté de restaurateurs continue de conquérir de nouveaux territoires : ces dernières années, 75% des nouvelles tables officient hors de France.

Le nouveau millésime des membres 2020 apporte une nouvelle preuve de cette vocation internationale : 10 pays et 13 tables rejoignent les Grandes Tables du Monde, dont le tout premier restaurant de cuisine chinoise installé à Hong-Kong.

Lors de sa création en 1954, l’Association avait pour ambition de promouvoir une haute conception des traditions gastronomiques françaises, et déjà, ses fondateurs évoquaient le désir de voir réunie une association mondiale de restaurateurs. En 1957, le premier membre étranger (Marcel Kreusch de la Villa Lorraine à Bruxelles) rejoignait l‘Association.

Aujourd’hui, avec 188 membres répartis dans 25 pays et 392 étoiles au compteur (60 % se trouvent à l’étranger), l’association représente l’une des plus importantes communautés de tables étoilées dans le monde.

En 2020, près d’un restaurant 2 ou 3 étoiles sur deux est membre des Grandes Tables du Monde et 80% des restaurants 3 étoiles affichent d’ores et déjà le coq de Jean Cocteau sur leur devanture.

Pour David Sinapian, actuel président, l’engouement vient d’abord de la solidarité : « Notre association est aujourd’hui plurielle. Mais elle est surtout cohérente, car nous partageons tous les mêmes questionnements, les mêmes enjeux et les mêmes ambitions. C’est cela qui fait notre force : tisser des liens, créer de la conversation et proposer des moments de partage et d’échanges entre membres ! »

Les 13 nouveaux membres des Grandes Tables du Monde 2020

  • Casadelmar **, Fabio Bragagnolo, Porto-Vecchio, France
  • Gabriel Kreuther **, Gabriel Kreuther New-York, États-Unis
  • Hotel restaurant Hirschen **, Douce Steiner, Sulzburg, Allemagne
  • Il Pagliaccio **, Anthony Genovese, Rome, Italie
  • L’Olivo **, Andrea Migliaccio, Capri, Italie
  • Stüva, Benjamin Parth, Ischgl, Autriche
  • Silvio Nickol Gourmet Restaurant **, Palais Cobourg, Silvio
    Nickol, Vienne, Autriche
  • The Jane Antwerp **, Nick Bril, Anvers, Belgium
  • Ma Langue Sourit **, Cyril Molard, Luxembourg
  • Schloss Schauenstein ***, Andreas Caminada, Fürstenau, Suisse
  • Manresa ***, David Kinch, Los Gatos, États-Unis
  • Lung King Heen ***, Chan Yan Tak, Hong-Kong
  • Sühring **, Thomas et Mathias Sühring, Bangkok, Thaïlande

Destination Bangkok pour le Congrès 2020

Après des congrès réussis dans des destinations iconiques, l’association se tourne vers l’Asie. Et dans cette région, une ville fait figure d’événement car elle y a vécu une véritable révolution culinaire en seulement quelques années : Bangkok. La politique volontariste et déterminée qui a mené à l’arrivée conjuguée du classement Asia’s 50 Best et du guide Michelin Thaïlande a propulsée la ville au centre de la scène gastronomique.

Aujourd’hui les tables d’exception sont légion, et les influences nombreuses. Ainsi les restaurants
thaïlandais côtoient les cuisines indiennes au même titre que les tables allemandes. Comme avec le
restaurant** des frères Sürhing qui rejoint l’association cette année ou l’historique restaurant français de l’hôtel Oriental : Le Normandie, membre des Grandes Tables du Monde et figure tutélaire de la gastronomie à Bangkok depuis les années 70.

Photo de Une : De g. à d. : Benjamin Parth, Cyril Molard, Andrea Migliaccio, Anthony Genovese, David Sinapian, Garbriel Kreuther,
Douce Steiner, Fabio Bragagnolo, Nick Bril, Nicholas Romero, Mathias et Thomas Sühring