« La publicité du vin d’Alsace » par Roland MOSER

Roland MOSER a publié en 2019 « La publicité du vin d’Alsace » chez REBER éditions. Ce livre est disponible dans toutes les bonnes librairies dont la Librairie Kleber à Strasbourg et la librairie Wackenheim à Sélestat au prix de 33€. Au fil des pages, des illustrations mettant en avant les publicités viniques qui ont traversé l’Alsace : Guebwiller, Kientzheim, Ribeauvillé, Mittelbergheim…

Un véritable retour dans le passé où chaque grande maison avait fait appel à de grands artistes pour la promotion de ses vins : Metz Frères, Dopff & Irion, Schlumberger, Blanck, Cattin…

Au sommaire : de la fin du gourmetage en passant par le premier marché des vins à Ribeauvillé en 1875, les mousseux et les champagnes d’Alsace, les Foires aux vins, la route du vin et l’œnotourisme, pour finir avec le tournage de l’Ami Fritz.

Sans oublier les actions en faveur des vins dès leurs débuts : les relations publiques de la Confrérie, le groupement des Producteurs Négociants du vin d’Alsace et le comité interprofessionnel du vin d’Alsace – CIVA.

Aux origines de « La publicité du vin d’Alsace »

Le vin d’Alsace avait une image floue qu’il a corrigé dans les années 1920/30 pour une identité originale et cohérente par l’abandon du vignoble de plaine, de la gallisation, des cépages productifs et des hybrides. En Alsace on a choisi de limites les cépages et de les mentionner sur l’étiquette de la bouteille. Il a été vital, ce faire savoir appelé information, tout d’abord, réclame, pub, publicité, com, communication, marketing, sans lequel aucun produit à partir du 19e siècle ne pouvait plus exister, se développer et durer.

Ce faire savoir indispensable a permis à chaque vin de trouver sa place dans la mosaïque des vins du monde et il accompagne dorénavant d’un roulement de tambour, d’une sonnerie de trompettes l’image magnifiée du vin contribuant ainsi à sa perception et construisant sa renommée.

La publicité du vin d’Alsace
Reber Editions
33€